FC Girondins de Bordeaux 0-4 AS Monaco (17ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Bordeaux : Prior – Sabaly, Sertic, Pallois, Contento (46′ Gajic) – Plasil (c) (72′ Plasil), Toulalan, Ounas, Malcom (53′ Kamano) – Ménez, Laborde

Monaco : Subasic – Sidibé, Glik, Jemerson, Mendy – Bakayoko, Moutinho, Silva (81′ Mbappé), Lemar – Falcao (c) (72′ Carillo), Germain (85′ Moutinho)

Buts : D.Sidibé (2′), R.Falcao (4′ 49′ 64′ sp)

Avertissements bordelais : N.Pallois (62′), J.Plasil (63′) – Expulsion : A.Ounas (69′)

Affluence : 11 (+3) spectateurs

Le résumé

Nous sommes le 21 Décembre 2014 et c’est le match de Noel ! Une rencontre face à un cador du championnat dans un stade plein, prêt à faire la fête. C’est l’occasion ou jamais de se transcender et de montrer à ce public ce que Bordeaux a dans le ventre…  Malheureusement, après un début de match intéressant, les Girondins craquent avant la pause et concède un but de Lacazette (39′). Pas grave on va revenir fort en seconde période, mettre la pression et avec l’aide des supporters remporter ce match ! Tout ne se passe pas comme prévu… Tolisso (56′) vient punir une défense bordelaise apathique… La suite, un Nicolas Pallois ridicule et expulsé et une fin de match calamiteuse où Fekir (81′), Ferri (85′) et Lacazette se feront plaisir (90′) !

Nous sommes le 10 Décembre 2016 et c’est le match de Noel ! Une rencontre face à un cador du championnat dans un stade plein, prêt à faire la fête. C’est l’occasion ou jamais de se transcender et de montrer à ce public ce que Bordeaux a dans le ventre…  J’ai déjà lu ça quelque part non ?

Ah oui, mais à Bordeaux on a tendance à vite oublier les leçons du passé ! On a aussi vite tendance à se laisser marcher dessus d’entrée... Si le coup d’envoi a été retardé d’une demi-heure, les « joueurs » de Jocelyn Gourvennec sont à l’heure pour la leçon et l’humiliation. Il faut moins de 5′ à Monaco pour tuer le match bien aidé par un Diego Contento des grands soirs ! Sidibé (2′) puis Falcao (4′) concrétisent les deux premières attaques de l’ASM. Ensuite, Bordeaux va réussir la superbe performance de ne pas prendre de but pendant 45 minutes : BRAVO LES CHAMPIONS ! Mi temps : 0-2.

Pas grave, on va revenir fort en seconde période, mettre la pression et avec l’aide des supporters remporter ce match ! Ah non en fait, on va continuer à se ridiculiser, et Falcao n’a aucun mal à inscrire le 3ème but (49′). Défensivement c’est un véritable chef d’oeuvre que réalise notre équipe. On ne peut plus impressionnante la formation de Jocelyn Gourvennec ne s’arrête pas là. Léo (ou Cristiano, pas de jaloux) Pallois perd le ballon et fait tomber Bernardo Silva dans la surface. Penalty transformé par Falcao (0-4, 64′). Pour couronner cette soirée magnifique, Adam Ounas, qui a récupéré le demi neurone que Nicolas Pallois avait laissé tomber 5 minutes avant, se fait expulser pour un geste d’énervement (69′). Chapeau l’artiste ! Enfin chapeaux les artistes, d’être aussi ridicules d’années en années, de matchs en matchs… Rideau, bravo Monaco : 0-4 !

Certes il y avait un monde d’écart entre nos chèvres et les joueurs de Jardim, certes Monaco marche sur beaucoup d’équipe, mais quelle est l’excuse pour prendre 2 buts en moins de 5 minutes devant son public ? Les « hommes » de Gourvennec voulaient puiser de l’énergie, de la force et de la motivation grâce à ce stade, pour une fois plein… Ridicules, pitoyables, inexistants, enfin non juste fidèles à eux mêmes en fait ! 

Allez Bordeaux !