En ce dernier jour de 2015, le site Actugirondins vous propose de retrouver le « résumé » de l’année écoulée, à travers 25 photos. Entre victoires et défaites, joie et déception, nostalgie, rire et crise de nerfs, le cru 2015 n’aura pas été de tout repos, mais aura réservé son lot d’émotions, négatives comme positives…

1 Janvier : Tout neuf

Conf' de presse de présentation de Thelin

L’année est à peine commencée que la nouvelle tombe : le meilleur buteur du club, Cheick Diabaté, va se faire opérer et manquer plusieurs mois de compétition. Dès lors, les Girondins vont lui chercher un remplaçant. Alors que la piste Yaya Sanogo monopolise l’attention pendant de nombreux jours, c’est finalement Isaac Kiese Thelin qui pose ses valises en Gironde le 20 Janvier. Presque un an après, le Malien n’a toujours pas retrouvé son niveau et le Suédois est en situation d’échec…

15 Février : All colors are beautiful !

ultra

Le football est une fête et les Ultramarines vont le prouver en ce 15 Février. Le lendemain de la Saint Valentin, on célèbre l’amitié à Lescure entre les Bordelais et les Stéphanois, avec des chants et des banderoles. Plus que cette ambiance bonne enfant, c’est le tifo multicolore des Ultras qui restera dans les mémoires ! Une poudre colorée du plus bel effet pour des images qui feront le tour du Monde. Sur le terrain, Diego Rolan donne la victoire à Bordeaux (1-0), qui se relance alors dans la course à l’Europe.

7 Mars : Friction et confusion…

rolan caen

Il se passe toujours quelque chose lors des Caen-Bordeaux ! Après y avoir pris une mémorable fessée (5-0) ou y avoir gagné le titre en 2009, les Girondins s’imposeront en Normandie, dans la confusion et la contestation (1-2). Tenu en échec par des Malherbistes rapidement réduits à 10, les Bordelais obtiennent un penalty à l’ultime seconde sur une main dans la surface. Rolan transforme et offre un succès, qui reste à ce jour le dernier à l’extérieur en Ligue 1, pour Bordeaux. Outre cette polémique, les jours précédents avaient été marqués par l’affaire Sala. L’Argentin, prêté par le FCGB, n’a pas pu être aligné par Patrice Garande, remonté contre les Girondins, et surtout Willy Sagnol.

15 Mars : Paris au tapis !

But Ludovic Sane

Quatre jours après son épique qualification à Chelsea en Ligue des Champions, le PSG se présente à Chaban-Delmas, avec l’ambition de s’imposer pour prendre la tête du championnat. En ce 15 Mars, les Girondins joueront aux coupeurs de tête, et si Zlatan marquera 2 fois pour « annuler » les buts de Sané et Khazri, il ne pourra rien faire quand Diego Rolan délivrera le stade à la 88′ (3-2). Un succès de prestige pour Bordeaux et un arbitrage qui rend fou Ibrahimovic, qui oublie vite le penalty « offert » à Lavezzi. Magnifiques d’envie et de détermination, les Girondins réalisent une bonne opération et sont toujours à l’heure la dernière équipe française à avoir fait chuter le PSG.

1er Avril : Poison d’avril

Yoann Gourcuff

En faisant sa Une sur la possible arrivée de Yohan Gourcuff à Bordeaux, l’Equipe déclenche une énorme vague de réactions des supporters. En ce 1er Avril, certains s’enthousiasment, d’autres croient à une blague… mais l’affaire sera confirmée par la suite, par la direction bordelaise. Dès lors, ce dossier sera un véritable serpent de mer, et le poisson d’avril se transforme en poison. Chaque jour, le dénouement se fera attendre, apportant son lot de rumeurs et vraies/fausses informations. Proche de Bordeaux, puis de Rennes, un jour intéressé, l’autre hésitant… l’affaire Gourcuff finira par lasser tout le monde. Finalement, il ne s’engage officiellement en Bretagne que le 14 Septembre, mais n’est toujours pas revenu à la compétition.

13 Avril : Imprenable à tout jamais !

Joie Bordeaux / Cedric YAMBERE

De 1977 à 2015 ! Maudit en terre girondine, l’OM tente sa chance une dernière fois à Lescure en ce 13 Avril. Une fois de plus, Marseille repartira de Bordeaux sans la victoire. Les Marine & Blanc, pas toujours exceptionnels, profiteront d’un arbitrage « clément » de M.Varela pour tenir avant de s’imposer sur un but de Cédric Yambéré à l’heure de jeu. Un succès important pour le classement et surtout pour le prestige, puisque cette équipe confirme et enterre la série noire marseillaise à Bordeaux.

9 Mai : Adieu et merci !

Adieu Lescure Virage Sud

C’est le jour J ! En ce 9 Mai, les Girondins disent adieu à Lescure ! Après 77 ans passés dans ce stade, le FCGB déménage, mais est bien décidé à offrir une dernière belle fête à son antre. En cette journée mémorable, les Ultras feront les choses en (très) grand ! Un après-midi magique en ville, un cortège unique pour rejoindre le stade, des banderoles, des chants et une ambiance exceptionnelle, avant d’embraser Lescure par des centaines de fumigènes. Sur le terrain, les joueurs se montrent à la hauteur en dominant Nantes (2-1) grâce un doublé de Diego Rolan. Autre monument qui quitte Bordeaux ce soir là : Marc Planus. Après 26 ans d’amour et de fidélité au maillot au scapulaire, Marco s’en va après avoir reçu une série d’hommages émouvants. Quelle journée et quelle soirée !

23 Mai : Rolan écrit l’histoire

Joie Diego ROLAN

La fête, épisode 2 ! Assurés de finir 6èmes du championnat, les Girondins, qui reçoivent Montpellier, n’ont qu’un seul objectif : réussir leur entrée dans le Nouveau Stade. Pour cette première, Diego Rolan inscrit un doublé et marque un peu plus de son empreinte cette année 2015. Victorieux 2-1 au final, Bordeaux accomplit sa mission dans un stade plein et inaugure de la plus belle des manières sa nouvelle enceinte. Zidane au coup d’envoi et une jolie fête, malgré les premiers soucis qui apparaissent (une barrière de sécurité qui cède, problème de transports…). La qualification européenne sera elle validée une semaine plus tard, grâce au succès parisien en Coupe de France.

30 Juillet : Le Nouveau Stade découvre l’Europe

Andre Poko

Conséquence de la qualification européenne : Bordeaux débute tôt sa saison. C’est le 30 Juillet et devant un peu plus de 31 000 spectateurs que les Girondins affrontent Larnaca. Ce match est le tout premier rendez-vous européen au Nouveau Stade. Après une première période poussive, les joueurs au scapulaire prennent le meilleur sur l’équipe chypriote. Poko, Diabaté et Maurice-Belay assurent un succès probant à Bordeaux (3-0) et une avance confortable avant le retour.

9 Août : Rincés d’entrée

David NGOG / Cedric YAMBERE

Si l’aventure a bien démarré en Coupe d’Europe, elle est en revanche moins bien partie en Ligue 1 ! C’est face à Reims, une équipe qui ne lui réussit pas, que Bordeaux ouvre son championnat. Malgré l’ouverture du score de Khazri, rien ne se passera comme prévu. Cédric Carrasso touché reste sur le terrain, alors que Grégory Sertic, victime d’une rupture des ligaments, quitte ses partenaires sur une civière. Une mauvaise nouvelle qui s’accompagne par une défaite, la faute à une fin de rencontre calamiteuse (1-2). Nous ne sommes que le 9 Août, mais Bordeaux semble déjà dans le dur.

27 Août : Merci Crivelli

C’est avec le plus petit des avantages (1-0) que Bordeaux se rend à Almaty, au Kazakhstan pour jouer son tour préliminaire retour de Ligue Europa. Près de la frontière chinoise, le match démarre très mal, puisque Yambéré marque contre son camp après 40 secondes. A la 66ème, Kuat trompe Prior et élimine virtuellement les Girondins. Sorti du banc 5 minutes plus tôt, Enzo Crivelli va se muer en sauveur en marquant d’une subtile talonnade sur un centre de Guilbert. Un but plus qu’important qui permet à Bordeaux de valider son ticket pour la phase de poule de la Ligue Europa, malgré la défaite (2-1), et à notre jeune attaquant de prendre une autre dimension.

31 Août : Fin Août, Bordeaux chasse les doutes !

Tifo Ultras Bordeaux (30.08.2015 - Bordeaux / Nantes - 4eme journee de Ligue 1)

 

Pour cette quatrième journée du championnat, Bordeaux n’a pas le choix et doit vaincre Nantes pour enfin lancer sa saison. Quelques jours après sa qualification à Almaty, le FCGB s’impose dans ce derby de l’Atlantique à émotions (2-0). Après avoir manqué une panenka, Wahbi Khazri ouvre le score. En fin de rencontre Gajic fait le break et enterre les espoirs des 10 Nantais. A l’issue de cette victoire, une autre nouvelle tombe : Diego Rolan, longtemps annoncé partant, prolonge son contrat à Bordeaux !

3 Septembre : Ça n’assure pas…

Affiche Nouveau Stade de Bordeaux (Photo Kevin)

Le Nouveau Stade de Bordeaux change officiellement de nom ! Un naming était recherché pour payer le loyer de ce stade… et le 3 Septembre, l’accord avec la Matmut est signé ! Le Matmut Atlantique voit donc le jour et suscite beaucoup de contestations et de moqueries sur les réseaux sociaux. Ce nom sera officiel pendant (au moins) 10 ans, contre 1.95 m€ par an (contre les 3.95 initialement demandés). 4 mois après certains s’y sont fait, d’autres non… De leur côté, les Ultras ont lancé un vote « populaire » pour rebaptiser l’enceinte, qu’ils appellent depuis « Stade René Gallice ».

11 Septembre : Avec force et à Trapp…

Angel DI MARIA / Nicolas PALLOIS (11.09.2015 - PSG / Bordeaux - 5eme journee Ligue 1)

En ce 11 Septembre, c’est au Parc que Bordeaux se rend. Après un voyage rocambolesque, durant lequel l’équipe a dû emprunter le métro, le club au scapulaire réussit une superbe performance sur le terrain, en arrachant le nul (2-2). Grâce à une belle solidarité, à des réalisations de Saivet et Khazri, mais aussi aux boulettes de Kevin Trapp, Bordeaux obtient un précieux point. Réduits à 10 en fin de rencontre, les Girondins tiennent bon et sauvent leur record de 14 victoires consécutives en Ligue 1, face à un PSG qui en était à 13 avant ce match ! A ce jour, les hommes de Willy Sagnol sont toujours les seuls à avoir marqué 2 fois contre Paris et à ne pas avoir perdu au Parc des Princes.

17 Septembre : Le temps des promesses

joie de Jussie

Affiche de gala au Matmut Atlantique ! Bordeaux reçoit Liverpool pour la première journée du groupe B de la Ligue Europa. En tribunes et sur le terrain, les Girondins répondent présents ! Bien que mené sur un but de Lallana, Bordeaux obtiendra le point du nul, grâce à une réalisation du revenant, Jussiê. Un score nul (1-1) plus que mérité pour des Girondins qui auraient même pu avoir plus. Un résultat prometteur, qui ne sera, malheureusement, pas confirmé.

23 Septembre : Balade niçoise

Joie Nice

Une leçon, une correction, un naufrage… bref les mots ne manquent pas pour qualifier la « prestation » bordelaise à l’Allianz Riviera en ce 23 Septembre. Malgré l’ouverture du score de Plasil, les Girondins prennent une monstrueuse claque (6-1). Humilié et dépassé, Bordeaux a pris l’eau. Réduit à 10 après l’expulsion de Crivelli, Bordeaux lâche prise et chaque attaque niçoise transperce une défense en tout point dépassée. Au final, Germain, Ben Arfa et les autres Azuréens se seront bien amusés, nous un peu moins !

26 Septembre : La rebellyon

Jaroslav Plasil - (26.09.2015 - Bordeaux / Lyon - 8eme journee de Ligue 1)

3 jours après sa déroute à Nice, Bordeaux montre un tout autre visage face à une équipe lyonnaise privée de son duo d’attaque (Fekir-Lacazette). La première période du club au scapulaire frôle la perfection, Khazri, Plasil et Pablo font trembler les filets d’Anthony Lopes. Incapables de s’imposer depuis la 4ème journée, les Girondins retrouvent donc des couleurs et le chemin de la victoire. Malgré la réduction du score de Beauvue, l’impression laissée par les hommes de Willy Sagnol est (enfin) plus que positive (3-1) !

18 Octobre : L’hommage

Tifo Ultras Bordeaux hommage Dominique Dropsy - (18.10.2015 - Bordeaux / Montpellier - 10eme journee de Ligue1)

De ce 18 octobre, on ne retiendra rien ou presque de la rencontre entre Bordeaux et Montpellier. Terne, fermée et sans frisson, elle se terminera par un score nul et vierge des plus logiques (0-0). Non cette date est surtout celle d’un bel hommage rendu à Domique Dropsy, décédé le 7 octobre. Un tifo, une banderole, des chants et une minute de silence poignante pour l’un des plus grands gardiens que le club n’ait connu.

31 Octobre : De l’eau dans le gaz !

troupeau-chevre-2

En ce soir d’Haloween, les Girondins sont déguisés en véritables chèvres sur le terrain du Gazelec. En Corse, les Marine & Blanc livrent une prestation honteuse et proche du néant footballistique. Battue 2-0 par une formation relégable réduite à 10 pendant une demi-heure, les hommes de Willy Sagnol n’auront cadré aucune frappe… Un match et une attitude qui ne passent pas pour de nombreux supporters qui viendront « secouer » l’équipe à l’aéroport de Mérignac… C’est la crise à Bordeaux et la rupture semble consommée surtout après les insultes de certains joueurs (Prior et Touré).

22 Novembre : Un point sauvé au milieu des blessés

but Diego CONTENTO -- (22.11.2015 - Rennes / Bordeaux - 14eme journee Ligue 1)

Après avoir relevé la tête à Sion et surtout contre Monaco, Bordeaux est en déplacement à Rennes, pour enfin chercher les 3 points en déplacement. Malheureusement, rien ne se passera comme prévu pour les Girondins. Pallois, Sané et Touré sortent tous blessés et le premier est même expulsé alors qu’il est sur le banc… suite à un penalty sifflé à l’ultime minute pour une légère main, alors que Khazri était hors du terrain… Finalement, le penalty de Sio est arrêté par Carrasso. Bordeaux repart de Rennes avec un point (2-2), mais une infirmerie pleine.

26 Novembre : L’Europe s’arrête à Anfield

Illustration Equipe de Bordeaux remercie les anglais pour leur solidarite

Battu à Liverpool (2-1), Bordeaux quitte déjà la Ligue Europa après un parcours catastrophique (2 défaites et 3 nuls). Pourtant, en ouvrant le score sur un coup franc de Saivet, les Girondins ont pris les devants… durant 5 minutes. Lamine Sané fait faute sur Bentéké. Milner transforme, avant que le Belge n’offre la victoire aux Reds sur un bel enchaînement. Malgré une prestation loin d’être ridicule, Bordeaux s’incline, mais dans les tribunes, les nombreux supporters girondins présents font honneur à nos couleurs !

29 Novembre : Maison de correction

Les Supporters de Bordeaux partent avant la fin du match - (29.11.2015 - Bordeaux / Caen - 15eme journee de Ligue 1)

Le tableau d’affichage indique 0-4, lors de ce Bordeaux-Caen lorsque les Ultras, désabusés par une énième prestation calamiteuse, quittent le stade. Avec une charnière Yambéré-Sané à la ramasse, les Girondins prennent le bouillon face à des Normands insolents de réussite ! Après un léger mieux entrevu depuis quelques semaines, la rechute fait très mal. Le but de Crivelli à quelques minutes de la fin ne change rien aux problèmes, d’une équipe sans âme et sans caractère, balayée à domicile (1-4)…

6 Décembre : Sur courant alternatif dans un climat électrique

Banderoles Ultras Virage Sud deserte (photo Nils) - (Bordeaux-Guingamp 17e journee de L1)

Humiliés à Caen, les Girondins ont un peu plus plongé à Bastia, s’inclinant sur un but gag en fin de rencontre (1-0). Face à Guingamp, les Ultras très remontés, désertent le Virage Sud, sifflent et secouent les joueurs. Dans cette ambiance électrique, Bordeaux s’impose petitement (1-0) grâce à un but de Yambéré. Si ce but ne sauve pas une prestation de nouveau très médiocre, il a au moins le mérite de sortir Bordeaux d’une zone de relégation qu’il aurait côtoyé en cas de défaite…

16 Décembre : Un vent de fraîcheur

Virage Sud (Bordeaux-Monaco, CdL)

Déjà entrevue contre Kazan le jeudi précédent, la jeunesse bordelaise est au rendez-vous pour ce huitième de finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco. A sa tête, un Adam Ounas rayonnant qui fait vivre un calvaire à Raggi et la défense du club de la Principauté. Buteur il emmène dans son sillage une formation enfin enthousiasmante. Diego Rolan marque de nouveau (son 3ème but en 3 matchs), Valentin Vada impressionne encore … et les Girondins surclassent Monaco (3-0) dans un stade vide, un mercredi à 17h…

20 Décembre : Le minimum vital

but de Wahbi Khazri

Le dernier match de l’année n’est pas le moins important pour Bordeaux, qui reçoit son rival marseillais ! Face à l’OM, les Girondins réalisent une rencontre plutôt moyenne, mais assurent l’essentiel, en préservant l’invincibilité pour ce premier affrontement au Matmut Atlantique (1-1). Wahbi Khazri répond dans la minute suivant l’ouverture du score de Romao. Une belle affluence, une superbe ambiance et un point primordial pour terminer une année 2015, en dents de scie !

L’année 2015 terminée, on se retrouve dans quelques heures pour ouvrir le livre de 2016, et le premier chapitre en Coupe de France, à Fréjus Saint-Raphael. Bon réveillon et allez Bordeaux !



Laisser un commentaire