Jussie / Bjoern Schulz - 08.07.2015 - Going / Bordeaux - Match Amical Photo : Hans Osterauer / GEPA / Icon Sport

En stage en Autriche depuis une dizaine de jours, les Girondins jouaient ce mercredi le premier match amical de leur avant-saison. Au programme : le modeste Going (division régionale autrichienne) et son stade champêtre du Wilder Kaiser. Pour ce tout premier rendez-vous 2015-2016, Willy Sagnol était privé de plusieurs joueurs légèrement blessés (Maurice-Belay, Contento et Plasil), de Carrasso (repos) et de Rolan et Kiese Thelin, toujours en vacances.

La composition girondine en première mi-temps : Prior – Mariano, Yambéré, Pallois, Poundjé – Chantôme, Sertic (cap), Maulun, Jussiê (35′ Laborde) – Touré, Diabaté.

Sans surprise, les Bordelais dominent les débats et mettent la pression d’entrée de jeu. Comme la saison dernière (face à Nice), c’est Thomas Touré qui est le premier buteur de cette préparation d’une frappe du gauche aux 20 mètres (4′). Après plusieurs occasions ratées, Cheick Diabaté va se transformer en passeur pour offrir à notre numéro 13 son deuxième but de la soirée (12′, 0-2). En jambes face à une faible opposition, les latéraux se font plaisir, et Maxime Poundjé servi par Mariano, trouve à son tour le chemin des filets (15′, 0-3). Après un but, le gaucher est passeur décisif pour Diabaté. Le Malien expédie une reprise de volée dans le but du pauvre gardien autrichien (21′, 0-4). Nettement supérieurs, les Girondins continuent de pousser, mais tour à tour, Poundjé, Touré ou Sertic manqueront d’aggraver le score. Ce sera chose faite avant la pause, puisque Cheick Diabaté, trouvé par Touré, inscrit le 5è but bordelais (38′, 0-5). C’est sur ce score de 0-5 que l’arbitre siffle la mi-temps.

La composition girondine en seconde mi-temps : Prior (79′ Lefebvre) – Mariano (69′ Guilbert), Sertic (cap), Pallois, Poundjé (69′ Pellenard) – Chantôme (69′ Poko), Maulun (69′ Traoré), Laborde, Touré (69′ Saivet) – Crivelli, Sala

La seconde période démarre avec un nouveau duo d’attaque côté girondin : Sala-Crivelli. Il ne faudra que 4′ à l’Argentin pour se mettre en évidence, en obtenant, puis transformant un penalty (49′, 0-6). En vue le joueur prêté à Caen cet hiver, obligera ensuite le portier autrichien à sortir le grand jeu (55′), avant de s’offrir un doublé sur un service de Crivelli (59′, 0-7). A peine le temps de respirer, que Gaëtan Laborde débloque son compteur sous le maillot au scapulaire, en reprenant, de volée, un centre de Mariano (60′, 0-8). Un premier but qui en appelle un autre, quelques minutes plus tard pour le héros de la Gambardella 2013 (63′, 0-9). Intenable, Laborde trouve ensuite Sala dans la foulée pour le 10ème but bordelais… (64′, 0-10). On prend les mêmes et on recommence peu de temps après, pour le quadruplé de l’Argentin (67′, 0-11). Instant coaching à 20′ de la fin, puisque Poko, Traoré, Pellenard, Guilbert et Saivet entrent en jeu. Révélation de la fin de saison dernière, Enzo Crivelli y va aussi de son petit but en profitant de la faiblesse défensive adverse (77′, 0-12). Le tableau d’affichage ne bougera plus et on en restera donc à ce score fleuve de 12-0 (quadruplé de Sala, doublé de Touré, de Diabaté et de Laborde, buts de Poundjé et Crivelli) !

Un succès très (trop) facile pour les Marine & Blanc, dans un match qui a plus été un entraînement qu’une véritable opposition, tant la différence entre les deux formations a semblé grande. Malgré tout, cela reste une victoire bonne pour la confiance et pour se remettre en route, avant les choses sérieuses. Les Girondins reviennent à Bordeaux dès demain et s’envoleront ensuite vers la Belgique, dimanche (18h30), pour y défier le champion en titre le KAA Gent.

Source et crédit photo : @girondins.



Laisser un commentaire