Lamine Sané / Aymen Abdennour

C’est dans un contexte bien pesant, dans lequel le football passe au second plan, que va se dérouler ce Monaco-Bordeaux (dimanche à 21h). Alors qu’ils ont été devant l’ASM tout au long de la première partie de saison, les Girondins sont, depuis leur cinglant revers contre Lyon (0-5), derrière les monégasques. Ce déplacement dans la Principauté est donc très important pour les Marine & Blanc pour rester dans le coup. Nos joueurs seront-ils à la hauteur ? Eléments de réponse…

ASM-FCGB : Le passé

Les 10 derniers Monaco-Bordeaux en L1

0-1 (02/03) 2-0 (03/04) 1-1 (04/05) 0-1 (05/06) 0-0 (06/07) 0-6 (07/08) 3-4 (08/09) 0-0 (09/10) 2-2 (10/11) 1-1 (13/14)

Comme beaucoup d’équipes, les Girondins se sentent souvent chez eux en tribunes au Stade Louis II. Sur le terrain, c’est presque le cas aussi ! En effet, les Marine & Blanc sont invaincus sur la pelouse de l’ASM depuis presque 12 ans. La dernière défaite bordelaise date d’août 2003, un doublé de Shabani Nonda avait permis aux monégasques de s’imposer lors de la première journée du championnat (2-0). Dans l’histoire récente les 4 victoires girondines restent toutes dans les esprits. Par 2 fois, c’est sur la plus petite des marges que Bordeaux s’est imposé. Tout d’abord grâce à une course folle de Darcheville en 2003 (0-1), puis en 2006 avec un but de Denilson, sur une frappe ratée (0-1). Evidemment les 2 succès de l’ère Laurent Blanc sont les plus marquants. En Février 2008, alors qu’il y avait 0-0 à la mi-temps, les Girondins se déchaînent après la pause et humilient leurs adversaires, emmenés par un duo Cavenaghi-Micoud en feu, ils inscrivent 6 buts (0-6). La même année, mais la saison suivante, Bordeaux dauphin de l’intouchable lyonnais se rend au Stade Louis II pour la dernière journée des matchs allers. Face à l’équipe de Ricardo pourtant amoindrie, rien ne se passe comme prévu, si bien que les Girondins sont menés 3-0 après 50′… et puis se produit l’incroyable, l’inexplicable, l’exceptionnel ! Entré en jeu à la pause, Chamakh redonne espoir à Bordeaux et égalise, après le but de Diarra… et puis il y a ce but de Cavenaghi à la dernière minute, qui enlève son maillot et nous met dans un état d’euphorie, sans doute le point de départ du titre de Champion de France (3-4). Les 3 derniers Monaco-Bordeaux ont eux donné 3 nuls, dont le dernier pour l’ultime acte de la saison passée (1-1).

ASM-FCGB : Les forces en présence

Monaco a une trajectoire opposée à celle des Girondins. Après un mois d’août catastrophique, ils ont connu une période avec du bon et du moins bon, avant de terminer l’année 2014 en boulet de canon. A l’image du match aller où l’ASM a sombré à Bordeaux en seconde période (4-1), les premiers mois de Jardim sur le banc monégasque ont été très compliqués. La Ligue des Champions servait un peu de bouffée d’oxygène à une équipe capable de perdre à domicile contre Nice (0-1), comme d’aller chercher un point au Parc (1-1). Souvent peu spectaculaire, mais très solide, cette équipe n’a perdu qu’un seul match de L1 (2-0 à Rennes) lors du dernier trimestre 2014. Les statistiques du club de la Principauté sont encore plus impressionnantes depuis début décembre. Toutes compétitions confondues, Monaco a joué 7 matchs, en a gagné 6 et le seul nul s’est finalement transformé en victoire à Gerland en Coupe de la Ligue (1-1, 4-5 T.A.B.). Lors de cette rencontre, il s’est produit un événement : un but encaissé par Subasic ! En effet, si Bordeaux a du mal à garder sa cage inviolée, Monaco en a fait sa spécialité : 6 clean sheet sur les 7 derniers matchs, et notamment 4 victoires de rang en L1 sans concéder le moindre but. Autant le dire, Monaco est en grande forme, malgré les absences récentes (Kurzawa, Berbatov, Kondogbia…) !

La qualification acquise contre Toulouse dimanche dernier (2-1) est venu ramener un peu de confiance en Gironde. Si ce succès est évidemment une bonne chose, il n’occulte pas les grosses difficultés récentes connues par les joueurs de Willy Sagnol. En championnat, les deux défaites de la fin 2014 à Nantes (2-1) et surtout contre Lyon (0-5) sont venues plomber le bilan de la phase aller … et freiner les ambitions bordelaises. Associés à cela l’élimination à Lille en Coupe de la Ligue (1-1, 6-5 T.A.B.) et le tirage au sort compliqué en Coupe de France, il faudra être forts pour accrocher l’Europe en fin de saison. Décimée par la CAN (5 absences) et les blessures (6 joueurs), la formation au Scapulaire devra se surpasser pour décrocher les 3 points à Louis II. L’absence de Diabaté et d’autres trublions offensifs (Khazri, Maurice-Belay, Saivet…) sera certainement très handicapante, mais aux autres de jouer. Touré doit confirmer sa très belle première partie de saison, Rolan retrouver son talent du mois d’Août et Sala se révéler… sans cela difficile d’espérer tromper la solide défense monégasque.

Retrouvez les groupes de Monaco et Bordeaux.

ASM-FCGB : Les pronos de la Rédac’AG

Jean-Mat : 1-4,  buts de Plasil, Touré, Sala et Sertic.

Jeff : 2-2, buts de Touré et Plasil.

Clem : 0-0.

Kévin : 0-0.

Ando : 2-1, but de Touré.

Stefan : 2-1, but de Touré.

Valso : 2-0.

Guillaume : 2-0.

Et vous, comment voyez-vous ce Monaco-Bordeaux ? Réagissez en plaçant un commentaire sous l’article. Allez Bordeaux !



Laisser un commentaire