Affiche Bordeaux vs Caen (nouveau logo caen)

FC Girondins de Bordeaux 0-0 Stade Malherbe de Caen (7ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Bordeaux : Carrasso – Sabaly, Lewczuk, Pallois, Contento – Plasil (c), Sertic, Malcom, Touré (60′ Ounas) – Ménez, Laborde (60′ Kiese Thelin)

Caen : Vercoutre – Genevois, Yahia (78′ Adeoti), Da Silva, Imorou – Diomandé – Karamoh (61′ Rodelin), Féret (c), Delaplace, Bazile (77′ Bessat) – Sané

Affluence : 17 476 spectateurs

Le résumé

Un stade peu rempli, un champ de patates… il ne manquait que l’odeur de la merguez pour se croire à un match de district ! Sur le « terrain » aussi, les joueurs se sont mis au niveau, livrant une piètre prestation, qui s’est soldée par un bon vieux 0-0 des familles…

Enchaîner après une victoire à l’extérieur, et faire fructifier un succès en déplacement, Bordeaux était devant la même problématique que samedi dernier face à Angers. Si on pouvait penser Caen plus joueur que le SCO, c’est raté ! Les Normands attendent des Girondins qui font circuler le ballon, principalement vers l’arrière et latéralement… Dès le début cela ne sent pas le match enflammé… Seul Julien Féret tente une frappe désespérée (15′), alors que côté bordelais on s’en remet aux coups de pieds arrêtés, mais ni Lewczuk (5′), ni Laborde (24′) ne cadrent… Les minutes filent et rien ne se passe. En fin de première période, Bordeaux pousse un peu, Jérémy Menez tente sa chance (44′), mais si Vercoutre semblait battu, sa frappe file à côté. Triste mi-temps sifflée sur ce 0-0 !

Va-t-on voir un peu plus de spectacle après le repos ? A peine… Cela va néanmoins un peu s’emballer au tour de l’heure de jeu. Sur un débordement de Touré, Malcom est trouvé dans la surface, mais la reprise du Brésilien est contrée par la défense normande (57′). Avec les entrées d’Ounas et Kiese Thelin, Bordeaux est un peu mieux mais peine toujours à proposer un football digne de ce nom sur une pelouse indigne de la Ligue 1 et même du monde professionnel. En face, Caen continue de défendre et sort par séquence… Sur l’une d’elle Julien Féret oblige Carrasso à se détendre (59′). Le temps passe et la différence ne se fait toujours pas, oublié au second poteau sur un coup franc d’Ounas, Plasil voit le ballon lui venir sur la tête, surpris le Tchèque loupe incroyablement le cadre (69′)… Encore une soirée sans pour un Bordeaux incapable de changer de rythme… Finalement les arrêts de jeu donneront l’occasion de vibrer un peu, le club au scapulaire passant près de la victoire… puis de la défaite ! De la tête, encore, Lewczuk croit délivrer le Matmut Atlantique, mais Vercoutre sort un incroyable arrêt (90+2′). Dans la foulée, Rodelin se balade dans la défense bordelaise et décale Bessat, heureusement l’ancien Nantais butera sur Carrasso (90+3′). Score final : 0-0 !

On prend les mêmes et on recommence (presque) ! Comme la semaine dernière, Bordeaux a été incapable de concrétiser sa domination et incapable de confirmer un succès acquis à l’extérieur. Un nouveau gâchis pour une équipe qui n’a pas réussi à mettre l’intensité nécessaire pour prendre les 3 points. Physiquement moins bien les Girondins n’ont jamais été en mesure de « réveiller » le maigre public. Bref, c’était moche, autant que la pelouse qui est un handicap supplémentaire, assez inadmissible pour un stade comme le nôtre ! Cinquièmes de Ligue 1, les joueurs de Jocelyn Gourvennec se rendront à Paris samedi prochain (17h) avant une nouvelle trêve internationale…

Allez Bordeaux !




Laisser un commentaire