Ludovic Obraniak : « Encore une fois, on n’est pas passé loin de l’exploit. Ce soir, on l’aurait mérité. On a eu beaucoup d’ambition, beaucoup d’audace au niveau du jeu. On a logiquement ouvert le score. On aurait pu aggraver la note s’il n’y avait pas eu un grand Sirigu. En seconde mi-temps, on concède une occase, on prend un but, c’est dommage. On avait fait le match qu’il fallait. C’est dommage de repartir de là avec un point, mais ça reste un point pris au Parc. On ne va pas faire la fine bouche non plus. Contre les gros à l’extérieur, on reste sur des prestations plus qu’encourageantes, comme à Lille ou Montpellier ».
« C’est dommage. A chaque fois, on fait le plus dur. Malheureusement, malgré notre bon match, on ne prend qu’un point. Ça reste un bon point. Mais on ressent un peu de frustration. Il faut bien se fixer des objectifs. A moyen terme, c’est l’Europe. Mais tant qu’on n’arrivera pas à bonifier un bon match nul comme celui-là, ce n’est même pas la peine d’y penser ».

 

Mariano : « Comme nous l’espérions, ça a été un très bon match et nous avions bien joué. Faire jeu égal avec le PSG au Parc prouve la valeur de notre groupe. Nous aurions même pu gagner ce match mais nous avons dû nous contenter d’un nul. Maintenant, nous devons aller chercher une qualification européenne et tous nos prochains matches vont être importants dans cette optique. Nous allons disputer des finales où il faudra tout donner pour engranger le plus de points possibles ».

 

Benoît Trémoulinas : « Notre première mi-temps était très bonne, Paris s’est procuré un peu plus d’occasions en deuxième quand ils ont changé de système. Mais les plus franches étaient de notre côté et il ne faut pas avoir peur de dire qu’on aurait pu gagner ».

Source : Sud Ouest – RMC – Goal.com

Crédit photo accueil : 20minutes

 

 



Publier un nouveau commentaire