Jouera ou jouera pas, samedi à Brest ? La question reste posée au sujet de Benoît Trémoulinas, après sa garde à vue consécutive à une soirée trop arrosée dans la nuit de mardi à mercredi. Une décision sera prise demain par son entraîneur Francis Gillot.

« Je vais en parler avec mon staff et mon capitaine Jaroslav Plasil », a indiqué l’entraîneur bordelais ce matin au Haillan. A priori, la tendance reste à la clémence car le joueur est venu « réitérer ses excuses » devant la presse après l’avoir déjà fait la veille par l’intermédiaire d’un communiqué dans « Sud Ouest » puis devant coéquipiers, entraîneurs et président plus tôt dans la matinée lors d’un petit-déjeuner pris au château.

« J’ai fait une énorme connerie. C’est inexcusable, inacceptable et je remercie le Ciel qu’il n’y ait pas eu de blessé. Depuis ma sortie de garde à vue, c’est difficile à vivre, je me sens très con, j’ai honte vis-à-vis de mes parents. Pressé de « parler football », Francis Gillot a regretté l’incident : « Ce n’est jamais bien pour un club et dommage pour lui qui donne une mauvaise image. Mais il est temps de clôturer le dossier. »

Source : Sud Ouest



Publier un nouveau commentaire