Interrogé par le site officiel, David Bellion parle de son difficile statut de remplaçant, de la concurrence et de son manque de temps de jeu. Une situation cependant que l’attaquant bordelais accepte sans se plaindre.

« Si je ne jouais pas à un moment où l’équipe tournait mal, alors je pourrais aller voir le coach pour lui demander d’avoir ma chance. Dans la situation actuelle, je n’ai rien à dire. Je prends ce que le coach me donne. C’est difficile, car j’étais parti sur de très bonnes bases en décembre. A la rentrée, l’équipe a changé. Je n’ai pas encore été titulaire en 2012. C’est un peu compliqué, car trois mois pleins sont déjà passés, et je n’ai pas encore eu la chance de jouer en tant que titulaire. Personnellement, je pense être un joueur qui a besoin de débuter les matches pour me mettre dedans, j’ai besoin de temps. C’est difficile, mais je l’accepte. C’est le sport. J’ai toujours accepté la concurrence saine et loyale. Il n’y a donc rien à dire. »



Publier un nouveau commentaire