Bénédet

Lors d’une interview pour le site officiel du club, Alain Bénédet, un des deux adjoints de Francis Gillot, revient sur la victoire face à Sochaux, parle de la montée en puissance de certains joueurs, évoque le déplacement à Lyon dimanche prochain et donne son avis sur le nouveau Stade de Bordeaux suite à la visite du chantier jeudi dernier en compagnie des joueurs, du staff et des dirigeants.

Voici un extrait des propos de l’entraîneur adjoint :

Il semble que les joueurs montent en puissance à l’image de Diego Rolan ou Lucas Orban. Partagez-vous cet avis ?
On peut aussi citer Matthieu Chalmé qui a fait une belle rentrée. Le coach a toujours dit qu’il s’appuyait sur l’ensemble de son effectif. Que ce soit en championnat, en coupe ou en Europa League, tout le monde peut jouer. Ils sont tous professionnels. Ils ont chacun l’occasion de nous prouver leur valeur et de gagner une place de titulaire. Nous ne demandons que cela. Le match contre Lyon va être primordial. Les Lyonnais sont également au pied du mur et c’est là-bas que nous verrons si nous sommes costauds à l’extérieur. Après, il faudra enchaîner avec Montpellier et la Coupe d’Europe. Nous aurons un mois de décembre à 9 matches. Ce sera dur, il faudra bien gérer l’effectif. Tout le monde devra répondre présent. Nous ne pouvons pas nous enflammer après le match de Sochaux. Nous allons de l’avant avec le même état d’esprit.

Vous l’avez dit, Lyon est en difficulté. Êtes-vous confiants avant de vous déplacer à Gerland ?
Il ne faut pas se faire une montagne de chaque adversaire mais nous devons rester sérieux. Contre Sochaux, l’état d’esprit était très bon et il faut retrouver cela dans chaque rencontre désormais. Nous avons retrouvé un véritable collectif, avec tout le monde qui tire dans le même sens. C’est ce qui nous manquait. Si nous continuons comme cela, le haut du tableau sera envisageable. Il faut éviter la pression de la zone rouge.

Qu’avez-vous pensé des travaux du Nouveau Stade que vous avez visité jeudi ?
C’est magnifique. De n’importe quel endroit du stade, vous pourrez voir parfaitement le terrain. Cela va être un véritable bijou avec les boutiques, les restaurants, une architecture hors du commun aussi. C’est un écrin qui correspond parfaitement à la ville de Bordeaux. J’ai trouvé que les travaux avançaient rapidement. C’était un régal et j’espère que nous aurons l’occasion de le voir terminer et d’en fouler la pelouse.

Pour lire l’intégralité de l’interview, cliquez ICI.

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire