Paul BERNARDONI 03.02.2016 - Lyon / Bordeaux - 24e journee de Ligue 1)

Lors d’un entretien exclusif accordé au site Goal.com, Paul Bernardoni (19 ans), revient sur son arrivée en Gironde ! Mis sur le banc par Ulrich Ramé après la réintégration de Jérôme Prior dans le groupe pro, le jeune gardien formé à Troyes arrivé en janvier a complètement raté ses débuts avec les Girondins de Bordeaux. Prometteur avec l’ESTAC, le gardien de l’équipe de France U19 qui doit évidemment encore progresser, ne regrette pas son choix. Avec du recul, il revient sur ses six premiers mois compliqués à Bordeaux qui lui ont permis de s’aguerrir, sur sa peur de louper le début de la préparation, sur ses lacunes et domaines de progression et sur si Hugo Loris est une source d’inspiration. Voici un extrait de ses propos :

« J’ai énormément appris, mais ça fait du bien aussi de jouer des matches, de montrer qu’on peut être performant, comme j’ai pu le faire à Troyes. Je suis à fond dans la compétition et c’est vraiment bien. […] Un petit peu… En plus il y a un nouveau coach. Mais je me dis que ce n’est pas donné à tout le monde de disputer un Euro dans sa carrière et c’est pour cette raison que je minimise cette peur dans le sens où je prends quand même énormément de plaisir à jouer l’Euro avec l’équipe de France. […] Il y en a beaucoup… Mais surtout le jeu au pied, les relances et la gestion des temps forts, temps faibles. Il faut que j’apprenne encore à gérer certains moments où il est nécessaire de calmer le jeu, d’autres où il est préférable d’accélérer. Il faut encore que je passe un palier. […] On l’a vu à l’Euro. Si la France va en finale, c’est grâce à lui. Comme tous les gardiens français, je le regarde. J’apprends beaucoup grâce à lui. »

Source : goal.com




Laisser un commentaire