Nicolas DE TAVERNOST / Jean Louis TRIAUD

En plus d’avoir évoqué l’aspect sportif des Girondins de Bordeaux (Voir ICI), le président du groupe M6, actionnaire du club au scapulaire : Nicolas de Tavernost est également revenu, dans son entretien accordé au journal l’Equipe, sur l’aspect économique du club. En effet, le décisionnaire du club bordelais a parlé de la situation économique actuelle du FCGB, mais également des années à venir, qui excepté la prochaine, devraient être signe d’amélioration. Il est de nouveau revenu sur l’hypothétique vente du club, qu’il a balayé très rapidement en rappelant toute l’implication de son groupe. Voici les déclarations de Nicolas de Tavernost :

« L’actionnaire est là pour faire des efforts quand c’est compliqué. Nous l’avons fait avec l’arrivée de Chantôme et du Suédois Kiese Thelin. La saison prochaine va être encore difficile. Ensuite, cela va aller mieux. Nous aurons le stade qui nous fera du bien en dépit du loyer. Puis, en 2016, il y aura une hausse d’environ 25% des recettes télé sur les droits nationaux, ce qui peut nous rapporter, à performances équivalentes, 7 millions d’euros en plus. Et à partir de 2018, il y aura la hausse des droits télé à l’international, qui devraient rapporter 2 à 3 millions d’euros de plus par club. »

Concernant la vente du club : « Est-ce que vous croyez qu’on s’est battu pour le stade pour finalement vendre ? Il n’y a aucune quête d’un investisseur, ce n’est pas notre genre de faire la quête. Mais on veille à ce que le club ne soit pas un boulet pour l’actionnaire que nous sommes. Nous avons une fondation caritative, les Girondins n’en font pas partie… »

Source : L’Equipe du Jour



Laisser un commentaire