Adrian Dabasse

Chamois Niortais 1 – 2 FC Girondins de Bordeaux (match amical)

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Prior – Yambéré, Planus (Guilbert 20′), Faubert (Contento 69′) – Mariano (Maulun 60′), Chantôme (Soni 81′), Sertic (D’Almeida 81′), Poundjé (Pellenard 69′) – Touré (Djigla 69′), Saivet (Dabasse 81′), Maurice-Belay (Vada 69′).

Buteurs pour Bordeaux : Saivet (74′), Dabasse (89′).

En cette période de trêve internationale, les Girondins avaient l’occasion de garder le rythme en allant jouer un match amical sur le terrain d’un club de deuxième partie de tableau de l’antichambre de la Ligue 1, Niort. Et après avoir vu le spectre de la défaite se dessiner, les jeunes pousses ont eu la motivation nécessaire pour venir à bout des Chamois. Victoire : 1-2.

Ça n’a pas démarré de la meilleure des manières pour le club de Willy Sagnol. Marc Planus, cantonné aux programmes individuels chaque week-end depuis des lustres, pouvait se remettre en forme avant le match contre Lens (où Sané est suspendu et Pallois blessé). Malheureusement, après 20 minutes de jeu il a dû laisser sa place à Guilbert. La raison ? Une blessure, sûrement une lésion aux ischios-jambiers. Après une première alerte devant le but de Prior, où Koné a vu son but refusé pour un hors-jeu (15′), c’est Dona, l’attaquant local, qui a fait se lever les spectateurs (20′), très bien servi par Roye. Cette confrontation a été marquée par un nombre conséquent d’erreurs techniques. Rassurant. Henri Saivet, de retour à un poste de titulaire, en a profité pour inscrire le but de l’égalisation à la 74ème minute, sur un coup-franc direct très bien exécuté. A partir de la 60ème minute, la valse des remplacements s’est enclenchée. Tout le monde a eu du temps de jeu, seuls Prior et Yambéré ont joué 90 minutes. Adrian Dabasse, inconnu du grand public mais connu par ceux qui suivent ses performances en catégorie inférieure, a marqué le but salvateur pendant le money-time. Excellemment bien servi par Pellenard, qui faisait son retour après 8 mois d’absence, délivre Bordeaux sur une belle tête (89′). Belle histoire pour ce gamin apprécié de la CFA.

Pas franchement rassurant avant la confrontation face à Lens, Bordeaux s’est tout de même engagé jusqu’au bout pour battre cette très valeureuse équipe de Niort qui aura joué franc jeu jusqu’au coup de sifflet final. Merci également aux spectateurs présents, qui ont applaudi chaque sortie et entrée d’un bordelais, et notamment celle de Marc Planus.

Allez Bordeaux !