Jaroslav Plasil

Racing Club de Lens 1–2 FC Girondins de Bordeaux  (13ème journée de Ligue 1) – Affluence : 11 037 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Faubert, Yambéré, Planus, Pallois, Poundjé – Plasil (Poko 75′), Sertic, Khazri (Traoré 85′) –  Touré (Rolan 81′), Diabaté.

Buteur(s) : Y. Touzghar (pen) (74′) / W. Khazri (24′), C. Diabaté (41′).

Avertissement(s) pour Bordeaux : Touré, Yambéré, Planus.

Statistique : Cette saison, Bordeaux est l’équipe qui a vu le plus de buts marqués par des joueurs africains en Ligue 1. C’est dit.

Délocalisé à Amiens, le match opposant le RC Lens aux Girondins de Bordeaux démarre dans un stade plein à craquer. Les Bordelais, surement bousculés par une semaine mouvementée, doivent répondre à tous leurs détracteurs sur le terrain… Pour ce faire, Willy Sagnol reste fidèle à lui-même et continue de changer son onze de départ en réservant quelques surprises… A commencer par le système, qui sera le même que lors du double succès face à Toulouse. Très vite, ce sont les hommes au scapulaire qui se mettent en évidence mais les frappes de Khazri puis de Diabaté ne trouvent pas le cadre (5′). Si les Marine & Blanc souhaitent poser leur jeu et ne pas se précipiter, les Sang & Or quant à eux mènent les attaques à vitesse grand V ! Guillaume se projette dans le dos de Poundjé et s’en va défier Carrasso ; le portier girondin l’emporte ! (14′) Alors que les débats sont plutôt équilibrés, c’est sur une contre-attaque bordelaise que le match va basculer… Alors que l’on sort juste d’une offensive lensoise, les Girondins partent en contre et se retrouvent en situation de trois contre trois : Touré fait le bon choix et sert Khazri qui enroule, ça fait 1-0 ! Ce but fait mal dans les têtes nordistes, eux qui pratiquaient un football de qualité depuis le début du match. La réaction ne se fait pas attendre mais Baal bute sur Carrasso (34′). De l’autre côté, Diabaté pique sa tête mais ne trouve pas le cadre (37′). Ce n’est que partie remise pour le géant malien puisque quatre minutes après, ce même Diabaté profite d’une inspiration géniale de Khazri pour se présenter face à Belon qu’il élimine facilement d’un crochet dont lui seul a le secret… L’attaquant bordelais propulse le ballon dans le but vide et s’offre un but pour sa 100ème apparition en Ligue 1 sous le maillot des Girondins ! 2 tirs cadrés, 2 buts, le réalisme est total ! A la suite de ce but, Diabaté et ses compagnons se sont empressés d’aller se ruer vers Sagnol afin de communier avec lui ! L’image est belle, l’émotion est immense… le coach bordelais est en larmes sur son banc ! La mi-temps survient ensuite ; grâce à une efficacité maximale, les Bordelais mènent 2 buts à 0 face à une valeureuse équipe de Lens !

Le match reprend ses droits en seconde période. Très vite, le décor de ce deuxième acte est planté : Lens va essayer de recoller au score, Bordeaux exploitera les contres… C’est ce qui se passe durant le premier quart d’heure, Diabaté butte sur Belon (51′) et Poundjé, seul à huit mètres du but, ne trouve pas le cadre… (56′) Les corners lensois se multiplient mais les grands gabarits bordelais veillent, à l’image de Diabaté qui repousse la plupart. A la 68ème minute, Yambéré est averti injustement. Cette erreur de jugement va en appeler une autre, qui fera basculer le cours de cette rencontre… Alors que Bordeaux maîtrise son sujet , Mr. Lesage manque de faire honneur à son nom… Sur une faute imaginaire de Planus lors d’un duel aérien dans la surface, il désigne le point de penlaty, à la stupeur générale dans les rangs bordelais... Planus est même averti pour contestation… Rageant. Rageant ? Comme le tir de Touzghan, qui trompe Carrasso grâce au rebond du ballon juste au-dessus de la main de ce dernier… (74′) Les nordistes sont tout heureux de réduire la marque et relance leur fin de match ! Plasil cède sa place à Poko (75′), Rolan remplace Touré (81′) et Traoré prend la place de Khazri (85′). Les cinq dernières minutes sont invivables, les Girondins sont acculés dans leur camp et les Lensois poussent… Fort heureusement, Pallois, Yambéré, Planus et Sertic se montrent successivement impériaux ! Au terme d’une ultime frayeur, le coup de sifflet final libère tout son monde : Bordeaux s’impose 2 buts à 1 face au RC Lens !

On la tient ! Et Dieu sait que ça fait du bien ! Bordeaux décroche sa troisième victoire à l’extérieur de la saison, il avait fallu attendre la 36ème journée l’année dernière pour arriver au même constat. Tous avaient à cœur de faire taire les critiques et de répondre sur le terrain : c’est chose faite ! Si le dénouement de ce match fut long à se décider, les Girondins ont tout de même livré une prestation de qualité et auraient pu (dû ?) vivre une fin de match plus tranquille si les circonstances du match avaient été plus favorables… Quoi qu’il en soit, le contrat est rempli et les Bordelais repartent d’Amiens avec le maximum de points. Le réalisme paye, sur les 7 derniers tirs cadrés des Girondins, 5 ont été convertis en buts. Avec 24 points en 13 journées, Bordeaux réalise son meilleur depuis de saison depuis la saison 2008/2009. Les hommes de Sagnol pointent provisoirement à la troisième place de Ligue 1 (voir le classement complet ICI). Après deux semaines de trêve internationale, les Girondins iront défier l’ennemi marseillais au Vélodrome (32/11, 21h sur Canal+) avant de recevoir le LOSC (30/11, 14h00 sur BeINSPORTS1), deux gros tests qui détermineront surement la position des Marine & Blanc au classement ! Ce soir, on retiendra la victoire et la belle image de communion entre joueurs et staff… Allez Bordeaux !