Joie Nicolas Pallois

Toulouse FC 1–3 FC Girondins de Bordeaux (1/16 de finale de Coupe de la Ligue) – Affluence : 11 131 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Mariano, Yambéré, Pallois, Sertic, Contento – Plasil, Kaabouni (Badin 86′), Khazri (Traoré 74′) –  Touré (Poundjé 78′), Diabaté.

Buteur(s) : JD. Akpa-Akpro (84′) / N. Pallois (17′), D. Contento (24′), C. Diabaté (68′).

Avertissement(s) pour Bordeaux : Kaabouni, Pallois (60′ puis rouge 63′).

Un derby ne se joue pas, il se gagne ! Le message est lancé… et a été entendu ! Toulousains et Bordelais se retrouvaient ce soir à l’occasion du premier Derby de la Garonne en Coupe de la Ligue, le cinquantième match des Girondins dans cette compétition. Avec trois finales gagnées pour autant de perdues, les Marine & Blanc sont habitués à briller lors de cette coupe, affichant un séduisant bilan de 28 victoires pour 14 défaites. Ce soir, il fallait se relancer ; quoi de mieux qu’un derby pour le faire ? Sagnol le sait, le double duel qui se terminera dimanche face au voisin toulousain peut redonner un nouveau souffle à ses troupes s’il se solde par une domination bordelaise. Pour ce faire, le technicien girondin prend son confrère toulousain à contre-pied et aligne lui aussi un système en 3-5-2. Un choix judicieux qui va vite porter ses fruits. L’efficacité est maximale pour les hommes au scapulaire en première période ! Le premier coup est asséné par Pallois sur un corner dévié successivement par Touré et par le malheureux Aguilar (17′). Pallois est justement récompensé de son excellent début de saison et inscrit-là son premier but avec les Girondins. Il sera imité six minutes plus tard par Contento qui débloque lui aussi son compteur sous le maillot bordelais. L’ancien Bavarois, qui n’avait plus marqué depuis mars 2009, vient conclure un contre d’école mené à vitesse grand V par les protégés de Sagnol (24′). Ça fait 0-2, Bordeaux frappe fort, Bordeaux frappe juste. Les Violets sont touchés mais n’abdiquent pas, l’insaisissable Ben Yedder frôle le cadre sur coup franc, lui qui n’était pas parvenu à obtenir le penalty escompté en tout début de match. La mi-temps survient, chaque équipe retourne dans son coin ; le premier acte a tourné à l’avantage des visiteurs qui mènent par 2 touches à zéro.

La combat reprend ses droits pour la seconde période et les débats s’enveniment… Après l’attroupement, Touré est à deux doigts de crucifier le TéFéCé mais rate le cadre (51′). Quelques minutes auparavant, Carrasso s’était interposé avec brio devant Doumbia ! (48′) Alors que le match perd un peu en intensité, Pallois va récolter deux cartons jaunes en l’espace de trois minutes et va être sévèrement exclu ! (63′) Si le premier s’explique par une contestation auprès du juge de touche, le second est en revanche beaucoup plus délicat… La décision de l’arbitre semble injustifiée, trompée par le jeu d’acteur de ce poison de Ben Yedder… A vitesse réelle, c’était difficile et l’arbitre est tombé dans le panneau… Quoi qu’il en soit, ce coup du sort ne freine pas Bordeaux et va finalement provoquer la révolte de Diabaté, qui après un service de Khazri va défier en solitaire la défense toulousaine avant d’ajuster Vidal d’une belle frappe enroulée ! (68′) Le géant malien assène le coup de grâce et traduit encore un peu plus la domination bordelaise au tableau d’affichage ; 0-3. La réaction des Violets est quasi-immédiate mais les hommes de Casanova se heurtent à un excellent Carrasso ce soir. Le portier girondin sera tout de même contraint de s’incliner une fois à quelques minutes du terme sur une tête d’Akpa-Akpro (84′). Ce but restera anecdotique et n’empêche pas le succès girondin : Bordeaux remporte ce premier round du Derby de la Garonne 3 buts à 1 !

La qualification est en poche ! Dominateurs, volontaires et inspirés, les Girondins se sont montrés ultra-efficaces et ont finalement maîtrisé une équipe toulousaine dépassée lors de ce premier duel… Le coup de poker de Sagnol a fonctionné à merveille puisque les joueurs ont été revigorés par leur système de jeu inédit en 3-5-2. Cette nouvelle disposition leur a semble-t-il permis de retrouver toutes leurs vertus ! Les joueurs ont fait honneur à nos couleurs et la victoire ne souffre d’aucune contestation possible ! Carrasso, très bon ce soir, est le parfait témoin de la bonne conduite des Marine & Blanc dans ce premier acte d’un double duel qui promet d’être disputé. Les hommes de Sagnol devront rééditer leur bonne performance du soir afin de battre une seconde-fois des Violets qui auront sûrement à cœur de se racheter dimanche (17h00). Ce soir le spectacle était au rendez-vous et la qualification est dans la poche ; nous retrouverons donc les Girondins en 1/8 de finale de Coupe de la Ligue ! Ne boudons pas notre plaisir, rendez-vous dimanche à 17h00 pour le dénouement de ce Derby de la Garonne. Allez Bordeaux !