Joie Diego Rolan / Whabi Khazri

FC Girondins de Bordeaux 1–0 AS Saint-Etienne (25ème journée de Ligue 1) – Affluence : 27 651 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Mariano, Ilori, Sané (c), Pallois, Contento – Poko, Plasil, Khazri (Traoré 87′) – Rolan (Saivet 73′), Kiese Thelin.

Buteur(s) : D. Rolan (42′).

Avertissement(s) pour Bordeaux : Néant.

De bonnes conditions météorologiques, un stade plein, des supporters chauffés à bloc et un show assuré par la mascotte BenGi… Tout est réuni pour assister à un grand match de football cet après-midi ! Willy Sagnol l’a dit en préambule de cette rencontre ; « On n’a pas le choix. Chaque match peut être le dernier de la saison en cas de défaite ». Victoire impérative donc, et pour ce faire, il faut se porter vers l’avant. Mariano l’a bien compris et se rue sur son flanc droit dès les premières secondes de jeu mais ses centres ne trouvent pas preneur. A l’autre bout de la pelouse, Lemoine se défait du marquage de Sané pour fusiller Carrasso de près, le portier girondin est à la parade ! (3′) Le match est rythmé et les deux formations démontrent beaucoup d’envie. Trop peut-être, lorsque Khazri et Gradel s’écroulent successivement dans les surfaces de réparation adverses… (12′) (13′) L’arbitre ne bronche pas dans les deux cas, c’était limite. Si Bordeaux a le monopole du ballon (68%/32%), les Verts se montrent vivaces en contre-attaques et font planer la menace sur le but bordelais. Tabanou décoche une lourde frappe qui ne trouve que le petit filet (17′). Khazri lui répond de loin mais trouve les gants de Ruffier (22′). Dans la foulée, Gradel oblige Carrasso à se coucher (24′) avant de voir sa reprise frôler la lucarne des buts bordelais (25′). Théophile-Catherine s’essaye lui aussi de l’extérieur du pied mais sa frappe fuit le cadre (32′). Bordeaux croit ouvrir le score sur l’action suivante au terme d’une combinaison géniale entre Rolan, Kiese Thelin et Khazri mais la frappe de ce dernier est totalement dévissée (34′). Même constat pour la reprise de volée acrobatique de Gradel (37′). Les tirs se succèdent de part et d’autre sans toutefois faire mouche… C’était sans compter sur Diego Rolan qui, d’une frappe enroulée au premier poteau, vient tromper la vigilance de Ruffier ! (42′) On en restera là pour la première période, la mi-temps est sifflée. Bien que bousculés, les Girondins ont fait le nécessaire et mènent d’une courte tête à la pause, 1-0.

Au retour des vestiaires, feux d’artifices… dans les tribunes ! Après avoir fait naviguer des tifos des deux clubs en guise de symbole d’une amitié entre supporters à faire perdurer, le Virage Sud s’est muni de k-ways avant de faire éclater de la poudre pour créer une explosion de couleurs dans les gradins ! Très belle image en tribunes donc, mais revenons au terrain. Le jeu a repris ses droits pour la seconde période et Bordeaux doit conserver son avantage au score. Une erreur d’Ilori fait trembler le stade mais Gradel, parti seul face à Carrasso, ne cadre pas (56′). Dans la foulée, c’est Kiese Thelin qui s’illustre mais sa belle frappe en pivot flirte avec le poteau (59′). Le break tend les bras à Bordeaux lorsque Rolan se présente seul face à Ruffier mais son piquet passe à côté… (61′) Incroyable ! Bordeaux pousse et met la pression sur le but stéphanois mais ne parvient pas à trouver des situations de frappes. A un quart d’heure du terme, Saivet remplace le buteur du jour (74′). Le nouvel entrant percute et trouve Mariano dont la frappe s’envole (79′). Khazri, très remuant comme à l’accoutumée, cède sa place à Traoré (87′). Alors que l’on entre dans le temps additionnel, Gradel fusille Carrasso mais le portier bordelais est impeccable et assure le succès de son équipe (91′). On en restera là, Bordeaux décroche une victoire cruciale face à Saint-Etienne (1-0) !

Jour de fête à Bordeaux ! La communion est totale entre le public et les joueurs ! Bien aidés par la ferveur et l’engouement qui régnaient dans les tribunes, les Marine & Blanc ont su faire honneur à leurs supporters en empochant trois points précieux pour la course à l’Europe ! La victoire était impérative et elle a été grandement disputée face à une valeureuse mais maladroite équipe de Saint-Etienne. Bordeaux a su préserver une deuxième fois consécutive sa cage inviolée et il faut s’en réjouir. La fête est totale et les sourires sont au beau fixe ! Les Girondins se relancent au classement et font une très bonne opération d’un point de vue comptable puisqu’ils reviennent à un seul petit point de leur victime du jour (voir ICI) ! Il faudra maintenant enchaîner avec un troisième succès consécutif sur la pelouse de Rennes samedi prochain (20h00, BeINSPORTS) avant la réception de Reims. Supporters dans la victoire comme dans la défaite, fêtons aujourd’hui ce très plaisant succès ; Allez Bordeaux !