AS Monaco FC 2-1 FC Girondins de Bordeaux (29ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Monaco : Subasic – Sidibé, Glik, Jemerson, Mendy – Moutinho, Fabinho, Silva (81′ Bakayoko), Lemar (65′ Falcao) – Germain (c) (75′ Dirar), Mbappé

Bordeaux : Carrasso – Gajic, Lewczuk, Pallois, Contento – Sankharé, Vada (75′ Ménez), Plasil (c) – Malcom (75′ Ounas), Laborde (75′ Rolan), Kamano

Buts : K.Mbappe (68′), J.Moutinho (74′)D.Rolan (84′)

Avertissements bordelais : J.Ménez (88′), M.Gajic (88′), N.Pallois (90+1′)

Le résumé

C’est sur la pelouse de la terreur du championnat que se rendait ce samedi après-midi Bordeaux. Autant le dire, vu la force de frappe actuelle de Monaco et le score du match aller (0-4), le pire était à craindre…

Pourtant, les Girondins n’ont pas semblé impressionnés en début de rencontre. Bien en place et concentrés défensivement, les joueurs de Jocelyn Gourvennec contrarient ceux de Leonardo Jardim. Si les Monégasques ont le ballon, il buttent sur une défense bordelaise inspirée (7′ 15′ 19′). Il faut attendre la deuxième partie de ce premier acte pour avoir la première petite opportunité des Rouge et Blanc, même si la tête de Sidibé est trop molle pour inquiéter Carrasso (23′). Dans la foulée, Fabinho s’écroule dans la surface au contact de Sankharé, sans que Monsieur Buquet ne siffle (25′). Au fil des minutes, l’ASM prend la mesure du match… mais s’expose au contre ! Malheureusement ni Sankharé (28′), ni Plasil (30′) n’arrivent à attraper le cadre. Les 5 minutes avant la pause seront plus chaudes pour les Girondins…. Jemerson (40′) et surtout Lemar (41′) obligeant Carrasso à s’interposer. Sur une tête de Laborde qui file juste à côté du but de Subasic (44′), l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 0-0.

Si Bordeaux a peu tremblé avant la pause, cela sera bien différent au retour des vestiaires… D’entrée, Valère Germain est à deux doigts de reprendre un bon centre de Mbappé (47′). De plus en plus asphyxiés, les Girondins n’arrivent pas à sortir, et gâchent leurs rares ballons de contre. En face, Monaco continue de pousser, Mbappé s’amuse avec la défense (58′), tandis que Glik croit ouvrir le score, mais voit Gajic sauver sur sa ligne, son coup de tête (59′). A force de résister tant bien que mal, ce qui devait arriver, arriva : Bordeaux va craquer ! Laborde et Sankharé sont trop attentistes face à Falcao, qui peut glisser le ballon à Mbappe. Sans contrôle le jeune attaquant frappe du plat du pied et trompe Carrasso (1-0, 68′). Un but qui sera rapidement suivi d’un deuxième ! Libre de tout marquage aux 20 mètres, Joao Moutinho décoche un superbe tir qui vient nettoyer la lucarne bordelaise (2-0, 74′). Le break est fait et le match presque plié ! Jocelyn Gourvennec décide alors de faire ses 3 changements d’un coup, ce qui va donner un coup de boost à l’attaque girondine… Si Contento aurait pu obtenir un penalty (80′), Adam Ounas réalise le premier tir cadré bordelais, que Subasic repousse des poings (82′). Le gardien monégasque qui sera nettement moins inspiré dans la foulée… Sur une passe en retrait, le Croate tarde à dégager et se fait contrer par Diego Rolan ! L’Uruguayen, opportuniste, peut filer au but et réduire le score sans opposition (2-1, 84′). Un but qui relance un peu le suspense, mais ce coup du sort ne changera au final pas la fin de match… Monaco gère et Bordeaux n’arrive pas à faire trembler son adversaire très serein. Score final : 2-1 !

Après avoir bien résisté une heure, Bordeaux a donc fini par cédé à Louis II (2-1). Battu pour la première fois à Monaco depuis 2003, le FCGB n’a pas pu enrayer la monstrueuse dynamique du club de la Principauté. Mbappé et Moutinho ont fini par faire craquer la défense bordelaise, et le but de Diego Rolan n’aura finalement été qu’anecdotique… Avec la victoire de l’OM hier, les Girondins reculent d’une place (voir ici) et pourraient se retrouver 7èmes en cas de succès stéphanois face à Metz demain. Si cette défaite est logique et sur le papier et sur le terrain, elle marque un coup d’arrêt pour Bordeaux. Il faudra réagir samedi prochain devant Montpellier (20h), qui reste également un mauvais souvenir pour nous…

Allez Bordeaux !