Supporters Bordeaux - Cédric Carrasso

A quelques jours de dire « Adieu Lescure », la rédaction d’Actugirondins vous propose un hommage à ce stade, dans lequel nous avons vécu énormément d’émotions. Nous avons sélectionné 50 matchs qui nous ont marqué sur les 30 dernières années. Que ce soit par leur scénario, leur particularité, leur enjeu, leur suspense, ces rencontres resteront dans nos mémoires, dans vos mémoires.

Dans la troisième partie de cet hommage, nous allons retrouver les matchs classés entre la 40ème et la 36ème position. Au programme : des couleurs, de l’Europe, de la technique, une dernière et un festival.

40ème – BORDEAUX 1-0 SAINT-ETIENNE

25ème journée de Ligue 1 – Dimanche 15 Février 2015

Le contexte : A 4 points de Saint-Etienne (4ème), Bordeaux ne doit pas se rater face aux Verts pour pouvoir continuer à croire en l’Europe. Incapables de s’imposer à domicile depuis 2 mois, les Girondins se doivent de retrouver des couleurs.

Le match : Des occasions, des ratés, du rythme, du suspense, mais un seul but lors de cette rencontre ! D’un joli tir au premier poteau, Diego Rolan délivre Chaban-Delmas en fin de première période (1-0). Un but important, qui vaut 3 points qui vont assurément compter dans la course à l’Europe. Malgré les énormes opportunités des Verts et de Gradel en tête, c’est bien Bordeaux qui s’impose !

Le fait marquant : Si le spectacle était au rendez-vous sur le terrain, il l’a aussi été en tribunes ! Amis depuis des années, supporters girondins et Magic Fans stéphanois se retrouvent pour la dernière fois à Chaban-Delmas. Le tifo préparé par les Ultras Marines fait le tour du stade pour arriver dans le parcage des Verts. Une belle image pour le football, mais c’est une autre qui fera le tour du monde footballistique! L’animation colorée réalisée à la reprise de la seconde période donnera lieu à des images véritablement sublimes.

39ème – BORDEAUX 1-1 CHELSEA

Phase de Poule de la Ligue des Champions – Mercredi 26 Novembre 2008

Le contexteAprès 2 victoires contre Cluj, Bordeaux s’est relancé dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale. Pour s’offrir une finale sur la pelouse de la Roma, les Girondins doivent réaliser un exploit face à l’armada de Chelsea.

Le match : Porté par un Yoann Gourcuff de gala, Bordeaux domine la rencontre et pose de gros problèmes aux Anglais. Malheureusement, le réalisme fait défaut aux Marine & Blanc qui vont être punis par un but de Nicolas Anelka (60′). Au courage, les hommes de Laurent Blanc réussiront à égaliser sur une tête rageuse d’Alou Diarra (83′), sur un corner de Yoann Gourcuff.

Le fait marquant : Bordeaux qui ne passera pas les poules de la C1 aura malgré tout acquis beaucoup d’expérience cette saison-là. Ce match contre Chelsea est une référence dans la volonté et l’engagement, surtout après la fessée du match aller (défaite 4-0). La saison suivante, les Girondins reviendront en Ligue des Champions et sauront cette fois-ci réaliser des exploits…

38ème – BORDEAUX 2-2 LE MANS

36ème journée de Ligue 1 – Dimanche 30 Avril 2006

Le contexte : Battu à Lille la journée précédente (3-2), les Girondins ont définitivement laissé filer les derniers espoirs de titre encore possible. L’objectif est désormais clair : réaliser une belle performance contre Le Mans et assurer une place en Ligue des Champions.

Le match : Sous un beau soleil dominical, Bordeaux accueille une équipe du Mans très joueuse. Des visiteurs qui ouvriront le score sur une erreur de la défense girondine, par Ismaël Bangoura (20′). Les Girondins renverseront ensuite la vapeur sous l’impulsion de Darcheville. Après avoir obtenu le penalty transformé par Chamakh (38′), le Guyanais donne l’avantage aux hommes de Ricardo (54′). Malheureusement, les Sarthois reviendront en fin de rencontre grâce à Grafite (81′). Malgré ces deux points laissés, les Girondins valideront leur billet pour la Ligue des Champions suite à la défaite de Rennes à Paris quelques jours plus tard.

Le fait marquant : Evidemment, on retiendra que ce match nul sera suffisant pour entériner la deuxième place et pour retrouver la Ligue des Champions. On se souviendra aussi (et surtout ?), que ce jour là, un artiste brésilien, Denilson enflammera Chaban-Delmas pour l’une des toutes dernières fois, avec notamment un dribble génial près du poteau de corner.

37ème – BORDEAUX 2-0 MONTPELLIER

38ème journée de L1 – Samedi 29 Mai 2011

Le contexte : Neuvième avant cette rencontre contre Montpellier, Bordeaux ne peut plus être européen. Ce match face aux Héraultais n’a donc (presque) plus aucun enjeu sportif. Il faut juste bien finir une saison bien pénible, et dire adieu à une légende : Ulrich Ramé.

Le match : Les Girondins vont mettre un point d’honneur à gagner ce dernier match de la saison 2010-2011. Au terme d’une première période maîtrisée, les Marine & Blanc ont fait le plus dur, inscrivant deux buts, par l’intermédiaire de Diabaté (15′) et Wendel (37′). Montpellier qui finira la rencontre à 9 ne reviendra jamais, mais l’essentiel est ailleurs ce soir là.

Le fait marquant : Nous jouons la 56ème minute de ce match, quand Cédric Carrasso remplace Ulrich Ramé. Notre gardien n’est pas blessé non, il quitte juste la pelouse pour la dernière fois, sous une ovation magnifique et méritée. Après plus de 400 matchs et 14 ans sous le maillot bordelais, deux titres de champion de France, 3 coupes de la Ligue, Ulrich Ramé quitte le club, sans savoir à ce moment là s’il continuera ou non sa carrière (ce qu’il fera à Sedan).

36ème – BORDEAUX 5-3 PARIS SG

18ème journée de Division 1 – Samedi 16 Novembre 1996

jpp

Jean Pierre Papin – Crédit photo : eurosport

Le contexte : Cinquième de Division 1 à 2 points du podium, Bordeaux reçoit l’ambitieux PSG. Si ce n’est évidemment pas encore le Paris version QSI, le club de la capitale est largement leader du championnat avant de se déplacer à Lescure.

Le match : Ça commence très fort ce soir là, puisque dès la 4ème minute, Jean-Pierre Papin permet aux Marine & Blanc d’ouvrir le score. Malgré le break fait grâce à Micoud (30′), les Girondins se feront reprendre suite à des réalisations de Loko et Rai. JPP encore lui permet à Bordeaux de reprendre l’avantage sur penalty (52′). Après une nouvelle égalisation parisienne (62′), les joueurs de Rolland Courbis finiront par s’imposer dans ce match totalement fou, grâce à une doublette sortie du banc : Claudio Biaggio (70′) et Kaba Diawara (83′). Au final, 8 buts dont 5 pour les Girondins qui auront régalé les spectateurs de Lescure !

Le fait marquant : Si Bordeaux a souvent battu le PSG dans la fin des années 90, ce match restera comme le plus spectaculaire. Evidemment on se souviendra en premier lieu d’un JPP des grands soirs. Auteur de 16 buts en championnat, Jean-Pierre Papin réalisera une saison 1996-1997 de grande qualité et rentrera dans la tradition des grands buteurs girondins avant de perdre sa place au profit d’un autre goleador : Sylvain Wiltord !

Dès demain, retrouvez la suite de cet hommage à Chaban-Delmas, avec les matchs que nous avons classé entre la 35ème et la 31ème position.



Laisser un commentaire