Stade Chaban-Delmas (FCGB-PSG 2015)

A quelques jours de dire « Adieu Lescure », la rédaction d’Actugirondins vous propose un hommage à ce stade, dans lequel nous avons vécu énormément d’émotions. Nous avons sélectionné 50 matchs qui nous ont marqué sur les 30 dernières années. Que ce soit par leur scénario, leur particularité, leur enjeu, leur suspense, ces rencontres resteront dans nos mémoires, dans vos mémoires.

Dans la quatrième partie de cet hommage, nous allons retrouver les matchs classés entre la 30ème et la 26ème position. Au programme : des festivals, une injustice, une victoire pour l’histoire et un Trophée.

30ème – BORDEAUX 3-0 PARIS SG

36ème journée de Ligue 1 – Mercredi 12 Mai 2004

Le contexte : Dixième de Ligue 1, Bordeaux n’a plus grand chose à craindre ni à espérer au moment de recevoir le PSG. De son côté, le club de la capitale, 3ème à 3 points de Lyon peut encore rêver à une fin de saison en apothéose, s’il s’impose en Gironde.

Le match : En 1999, inconnu du grand public, Pascal Feindouno avait offert le titre à Bordeaux sur la pelouse du PSG. 5 ans plus tard, le Guinéen n’est plus un novice, mais va de nouveau être le bourreau parisien. En s’offrant un doublé (21′ 50′), il lance les Girondins vers le succès. Marouane Chamakh clôturera la marque (74′). Pour son retour à Lescure, Pauleta restera muet et discret, à l’image d’un PSG à qui rien ne réussira lors de cette rencontre.

Le fait marquant : Si en inscrivant un doublé, Pascal Feindouno est l’un des artisans du succès girondin, Ulrich Ramé a lui aussi été excellent. Le gardien des Marine & Blanc a repoussé deux penaltys ce soir là. Après avoir arrêté la tentative de Frédéric Dehu (45′), il s’interposera sur celle de Reinaldo (58′). Le Brésilien qui s’était disputé avec son coéquipier Ljuboja pour le tirer, était tombé sur un très grand Ramé !

29ème – BORDEAUX 1-2 MANCHESTER UNITED

Seconde Phase de Poules de la Ligue des Champions – Mardi 7 Mars 2000

Le contexte : Avec un seul point pris en 3 rencontres dans cette seconde phase de la Ligue des Champions, la qualification pour la suite du tournoi semble compromise pour les Girondins. Seul un exploit contre United peut permettre à Bordeaux d’espérer sortir de ce groupe de la mort (avec Valence et la Fiorentina).

Le match : Face au tenant du titre de cette Ligue des Champions, les Girondins débutent la rencontre pied au plancher. Sur un tir anodin de Michel Pavon, le gardien des Red Devils, Van der Gouw se troue et permet à Bordeaux d’ouvrir le score (1-0). Idéalement lancés, les bordelais vont être plombé par les erreurs d’arbitrages de M.Wegereef. Malgré un excellent match, les joueurs d’Elie Baup verront Roy Keane (33′) et Ole-Gunnar Solskjaer (85′) les mettre KO (1-2).

Le fait marquant : Alors que tout se passait bien pour les Girondins, Beckham au contact avec Laslandes s’effondre. Notre attaquant retient son geste et touche à peine l’Anglais qui en rajoute des tonnes et obtient l’expulsion injustifiée du buteur bordelais à la demi-heure de jeu. A 10, Bordeaux craque dans la foulée, sur un but hors-jeu de Roy Keane (33′)… Une double erreur lourde de conséquences pour des Girondins courageux, qui méritaient beaucoup mieux ce soir-là…

28ème – BORDEAUX 1-0 MARSEILLE

32ème journée de Ligue 1 – Dimanche 12 Avril 2015

Le contexte : Pour rester dans le coup dans la course à l’Europe, Bordeaux se doit de faire un résultat contre Marseille, troisième. Evidemment, en plus de cet objectif, il y a l’invincibilité girondine à préserver à domicile face à l’OM. Deux bonnes raisons de gagner !

Le match : Soyons honnêtes, la victoire acquise ce soir là n’est pas franchement méritée. Après une bonne entame, Bordeaux subit les attaques marseillaises. Avec un brin de réussite et l’aide de Monsieur Varela, qui oublie un penalty pour une faute de Pallois sur Alessandrini, les Girondins résistent. Sur une attaque rapide, Mariano trouve Yambéré (62′). D’une belle reprise ce dernier offre un succès très précieux à Bordeaux (1-0)

Le fait marquant : 38 ans et pour l’éternité ! Marseille ne gagnera donc plus à Lescure, terre à jamais maudite pour eux. Depuis octobre 1977, l’OM se casse les dents en Gironde, et ce succès acquis le mois dernier permet de graver cette statistique dans l’histoire. En attendant on l’espère d’ajouter une 39ème année dans notre Nouveau Stade !

27ème – BORDEAUX 6-0 METZ

20ème journée de Division 1 – Samedi 19 Décembre 1998

Le contexte : Battu à Auxerre, trois jours avant, Bordeaux doit battre Metz pour rester dans le sillage de Marseille, leader du championnat, 3 points devant les joueurs d’Elie Baup. Pour ce match de Noel, le Parc Lescure, imprenable depuis le début de saison, veut vibrer.

Le match : Après une première demi-heure équilibrée, c’est un véritable festival que va nous proposer l’équipe bordelaise. D’une puissante reprise, Johan Micoud lance le récital girondin en fin de première période (36′). En seconde mi-temps, 5 autres buts vont être inscrits par le trio Micoud-Laslandes-Wiltord, en feu ce soir là.

Le fait marquant : Submergé par l’émotion, Lilian Laslandes, qui a perdu son grand-père quelques jours avant, va être le grand bonhomme de la soirée. Auteur d’un triplé (54′ 59′ 75′), l’ancien attaquant de l’AJ Auxerre régalera le Parc Lescure par des véritables gestes d’avant-centre. Meilleur buteur du championnat à cette époque, il forme cette saison là, un duo exceptionnel avec son compère Sylvain Wiltord.

26ème – BORDEAUX 0-0 (5 TAB 4) LYON

Trophée des Champions – Samedi 2 Août 2008

 

Le contexte : Deuxième de la saison passée, Bordeaux est opposé à Lyon auteur du doublé Coupe-Championnat, pour le Trophée des Champions 2008. C’est à Chaban-Delmas qu’a lieu cette première rencontre officielle de la saison entre les hommes de Laurent Blanc et ceux de Claude Puel.

Le match : S’il y a parfois des matchs sans but qui sont spectaculaires : c’est le cas de ce Bordeaux-Lyon ! En cette journée estivale, les Girondins réalisent un superbe match face à l’OL. Emmené par Chamakh et par ses deux recrues Gouffran-Gourcuff, les joueurs au scapulaire ne réussiront pourtant pas à marquer durant les 90′. La malchance, la maladresse, les arrêts de Lloris, un penalty non accordé … Bordeaux aura tout essayé mais sans faire trembler les filets. Tout se jouera donc aux tirs au but !

Le fait marquant : Le premier trophée de la saison se jouera donc après une séance de tirs aux buts. L’ogre lyonnais, septuple champion de France en titre commence mieux la série que nos Girondins puisque Cavenaghi rate la première tentative bordelaise. Après un raté de Bellion, Govou manque la balle de match, tout comme Grosso qui ne trouve pas le cadre. Au final, après un renversement de situation, un dernier but de Diawara et un loupé de Cris, c’est Bordeaux qui gagne le premier trophée de cette superbe saison !

Dès demain, retrouvez la suite de cet hommage à Chaban-Delmas, avec les matchs que nous avons classé entre la 25ème et la 21ème position.



Laisser un commentaire