Nicolas de TAVERNOST / Jean Louis TRIAUD (15.08.2015 - Saint Etienne / Bordeaux - 2e journee Ligue 1)

Troisième partie de l’entretien exclusif accordé à Mohamed Bouhafsi pour RMC SPORT, Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, précise que le club n’est pas à vendre mais la porte est ouverte à un partenaire pour rentrer dans le capital du club. Il évoque également sa rencontre avec l’Américain Frank McCourt. Et parle de sa fidélité au président Triaud. Voici un extrait de ses propos :

« Le club n’est pas à vendre. Si nous trouvons un partenaire qui nous accompagne pour développer le club et remettre de l’argent, nous regarderons ça. On a eu d’ailleurs beaucoup de propositions, qui ne nous ont pas satisfaits jusqu’à présent parce qu’elles n’assuraient pas une sécurité pour le club. On a eu des nationalités diverses. Si on trouve un partenaire qui assure la sécurité du club, le développement et permet de mettre des moyens supplémentaires, en plus de ceux que nous mettons, on ne le rejette pas. […] Je l’ai retrouvé au jumping, parce qu’il se trouve qu’il a acheté le jumping européen. Il m’a dit que Bordeaux était un très beau club. Je lui ai confirmé et ça s’est arrêté là. On a regardé les chevaux. Je ne sais pas ce qu’il avait ou pas dans la tête. Mais nous, on n’était pas prêt à donner les clés. Il a fait son choix sur Marseille. On verra ce que ça donnera. […] Mon envie, c’est que le club des Girondins de Bordeaux soit sécurisé et se développe. Si on a un partenaire pour nous aider à améliorer le club, je le ferai. Si on n’a pas de partenaire, on continuera. […] C’est un ami. Il a toujours été clair. Moi, je ne lâche pas les gens. On a suffisamment de respect l’un pour l’autre pour être totalement libres. C’est extrêmement confortable pour nous et j’espère, pour lui. »

Source : rmcsport.com




Laisser un commentaire