Suite aux incidents qui ont émaillé la rencontre Bordeaux-Lyon du 19 février dernier, la commission de discipline de la LFP réunie ce jeudi, a pris les décisions suivantes :

Suite à l’utilisation de 18 engins pyrotechniques dont un ayant entraîné des brûlures sur un enfant de 11 ans, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction. Après lecture du rapport d’instruction et audition de M. David Lafarge, Directeur de l’Organisation et de la Sécurité des Girondins de Bordeaux, la Commission, constatant par ailleurs la multiplication des incidents à Bordeaux depuis le début de la saison, inflige aux Girondins de Bordeaux deux matchs à huis clos avec sursis, un sursis qui sautera donc au prochain problème dans la sécurité de Chaban-Delmas.

Source : LFP



Publier un nouveau commentaire