Robin Maulun

AEK Larnaca-FC Girondins de Bordeaux :  (match retour, 3e tour préliminaire de la Ligue Europa) – Affluence : environ 3000 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso (cap) – Gajic, Yambéré, Pallois, Contento – Traoré, Chantôme – Khazri, Maulun, Maurice-Belay – Kiese Thelin

Avertissements : Khazri (11e), Gajic (12e), Chantome (45e et 45e), Contento (48e), Yambere (85e)

But : Kiese Thelin (29e)

Bon, le mieux pour tout le monde ce sera de retenir la qualification des Girondins pour les barrages de l’Europa League. Parce que niveau contenu, qu’est ce que ce fut dur ! Certes les Bordelais avaient fait le plus dur au match aller (3-0) et ont réussi à gagner 1-0 sur ce match retour, mais durant tout le match ils se seront fait dominer. Alors que Willy Sagnol avait apporté 7 changements par rapport au match aller, certains joueurs avaient la chance de se montrer. Malheureusement, les incursions dans le camp adverse ont été trop rares. Ce sont les Chypriotes qui ont tout de suite imposé leur jeu et mis une pression sur les buts bordelais en obtenant un corner dès la première minute. La première frappe intervint à la 9ème minute (inutile de préciser que celle-ci venait de Larnaca), bien captée par Carrasso. Les Girondins répliquèrent, pour leur première incursion dans le camp adverse, avec une bonne séance de jeu initiée par Khazri en relais avec Maulun et Chantôme qui aurait pu tenter sa chance plutôt que de chercher un coéquipier (11e). Dans la foulée, Khazri, auteur d’un mauvais geste, prit le premier jaune de la partie (11e). Les fautes bordelaises aux abords de la surface permirent aux Chypriotes de se montrer dangereux sur coup-franc, et à Carrasso de se montrer précieux dans ses interventions (11e, 23e, 59e). Les rares offensives des bordelais en 1ère MT  (14e, 19e, 39e) sont trop brouillonnes pour inquiéter le portier de l’AEK et ne compensent en rien la domination Chypriote. Plus d’une fois Pallois (omniprésent ce soir) a dû sauver les meubles avec l’aide…des poteaux (3 barres transversales et un poteau pour Larnaca ce soir !). Et à ce moment du match, où l’on se dit qu’un but nous pend au nez, ce sont les Girondins qui ouvrent le score par l’intermédiaire de notre attaquant aux 20 buts l’année dernière Thelin (28e)! Ah non c’est vrai la jeune recrue du mercato hivernal dernier égale son record de la saison passée avec 1 but… A noter la jolie passe de Chantôme qui a retrouvé son influence dans le jeu sur ce match, pendant 45 minutes seulement : en contestant de manière virulente son intervention « à la limite », il trouve le moyen de se prendre 2 jaunes en même temps et est donc expulsé. Mi-temps : 1-0 pour Bordeaux, improbable.

La deuxième mi-temps commence de la même manière que la première, à savoir une domination de l’Arnaca qui s’est accentuée puisque les Marine et Blanc évoluent à 10. A noter le passage en 4-4-1 et l’entrée en jeu à la 53e de Touré pour Khazri peu à son avantage ce soir. Dans la continuité de sa 1ère mi-temps, Pallois, encore et toujours, effectue de nombreuses interceptions comme son retour à la 56e dans la surface de réparation tout en puissance. Tellement puissant le Pallois qu’il en explose le ballon à la 74e en contrant un tir : Oui il n’y a tellement rien à se mettre sous la dent côté bordelais que ce fait de jeu mérite d’être relevé.  Les fautes s’accumulent des deux côtés et les coups-francs sont très mal joués par les tireurs Girondins qui n’arrivent pas à conserver la balle plus de 5 secondes. Après plusieurs actions de Larnaca (et quelques poteaux), le 4ème arbitre annonce 4 minutes de temps additionnel, minutes que l’homme de surface ne laissera pas aller à son terme.

Fin du match, Bordeaux a gagné avec un peu de chance et beaucoup de solidité défensive, les joueurs vont pouvoir rentrer en Gironde la qualification en poche et se concentrer sur leur premier match de L1 contre Reims, dimanche à 17H ! On espère que d’ici là ils auront retrouvé des forces, et que leur jeu sera moins terne.

Allez Bordeaux !

Dans quelques minutes, vous pourrez avoir accès aux notes de la rédaction pour cette rencontre.



Laisser un commentaire