Clement CHANTOME

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Evian TG-Bordeaux (0-1).

Le joueur AG du match :

Nicolas PALLOIS (7/10) : Ce soir, dans le froid haut-savoyard, la défense bordelaise a retrouvé son roc (ou son iceberg) ! Irréprochable dans les duels, notre homme du match a été partout. Partout, mais surtout là pour contrecarrer les plans de Duhamel. L’ancien Caennais avait déjà souffert (voir ici) face à Nicolas Pallois, alors qu’il avait le maillot normand, il est de nouveau tombé sur notre solide gaillard à Evian (23′ 55′ 80′) ! Impressionnant dans les airs (18′ 60′ 61′ 62′ 67′), notre numéro 5 a gagné pas moins de 27 ballons. Vigilant et concentré toute la rencontre, c’est un sans-faute pour lui aujourd’hui.

L’équipe :

Cédric CARRASSO (6/10) : Le meilleur girondin depuis le début de l’année a une nouvelle fois été à la hauteur ! Mine de rien, en 3 déplacements en L1, en 2015, Cédric Carrasso n’a concédé aucun but. Ce soir, il a parfaitement tenu son rang, en stoppant toutes les tentatives de Duhamel (2′ 62′ 89′) et en s’opposant à la frappe lointaine de Sunu (54′). Le reste du temps, les évianais ne se sont pas montrés dangereux, ce qui n’a pas empêché notre gardien d’être attentif, impérial dans les airs et appliqué au pied.

MARIANO (5/10) : Un match assez habituel pour Mariano : des approximations derrière, mais un bel apport devant ! C’est surtout en première période qu’il nous a fait des frayeurs en phase défensive, en rendant plusieurs ballons chauds (24′ 25′), par des prises de risque inutiles, et en étant totalement attentiste sur l’occasion de Duhamel au second poteau (40′). Sévèrement averti dans la foulée (41′), le Brésilien a ensuite relativement bien tenu son couloir après la pause, bien aidé par le peu d’inspiration des attaquants haut-savoyards. Offensivement, Mariano a été en vue, joueur ayant touché (77) et perdu (25) le plus de ballons, notre latéral n’a pas hésité à monter, trouvant notamment coup sur coup Kiese Thelin (59′) et Saivet (63′).

Tiago ILORI (6/10) : Très en difficulté dimanche dernier, le Portugais a retrouvé des couleurs sur la pelouse d’Annecy. Malgré une première période en demi-teinte, où il a commis quelques approximations et loupé une occasion (20′), Tiago Ilori a dégagé une impression de sérénité. Sa vitesse a été précieuse a plusieurs reprises pour venir s’opposer à Duhamel (50′ 57′ 77′). Très bon dans les airs (21 ballons gagnés), le joueur prêté par Liverpool sort sans doute l’une de ses meilleures prestation sous le maillot au scapulaire.

Diego CONTENTO (5/10) : Sur le banc le week-end dernier, Diego Contento retrouvait sa place de titulaire pour ce déplacement à Evian. Sans être flamboyant, le numéro 3 girondin a été à la hauteur défensivement. Souvent opposé à Sunu, notre gaucher ne lui a pas laissé beaucoup d’espace, le prenant bien au marquage, comme sur un bon retour en position de dernier défenseur (36′). Malheureusement, il continue à commettre trop de fautes (5), commençant dès la première minute pour finir à l’ultime (90+3′), qui lui vaudra un carton jaune. Offensivement, il a été très timide ce soir, mais c’est sans doute la contrepartie de son bon placement du soir.

Lamine SANÉ (6/10) : De retour après une CAN décevante, Lamine Sané était titulaire en position de sentinelle ce soir. Sa présence a été rassurante à la récupération et on l’a souvent vu replacer et recadrer ses coéquipiers, en bon capitaine. Autoritaire dans les duels, il a gagné la bagatelle de 26 ballons. Présent dans les airs, que ce soit défensivement ou offensivement (déviation pour Ilori 21′), le Sénégalais a réussi son retour sous le maillot au scapulaire. Un bémol à signaler, avec des ballons simples rendus aux joueurs de l’ETG (80% de passes réussies), heureusement sans aucune conséquence.

André POKO (5/10) : Titulaire surprise, le Gabonais a tout simplement fait… du Poko ! Vaillant et combatif d’entrée, il a beaucoup couru, et a colmaté pas mal de brèches, surtout en première période. Intéressant dans la conquête (12 ballons gagnés), avant de baisser le pied, André Poko reste toujours trop limité balle au pied. Malgré une bonne volonté évidente, il est maladroit et perd des ballons qu’il aurait pu mieux exploiter. Une maladresse qu’on retrouve parfois dans le secteur défensif, avec plusieurs fautes inutiles. Abdou Traoré (74′) est venu prendre sa place et apporter une petite touche technique pour conserver le ballon en fin de rencontre.

Clément CHANTOME (5/10) : Seconde titularisation consécutive pour l’ex Parisien, encore une fois précieux dans l’entre-jeu. Il a parfaitement débuté sa rencontre, étant d’entrée présent au combat. C’est sur un ballon qu’il récupère et qu’il transmet à Khazri, que les Girondins ouvriront le score (11′). Plaque tournante de l’équipe (75 ballons touchés) en l’absence de Plasil et Sertic, notre nouveau numéro 11 a été la rampe de lancement girondine du soir. Intéressant à la récupération (16 gagnés), il l’a parfois moins été dans l’utilisation (17 perdus). Suspendu pour la prochaine venue de Saint-Etienne, il a de nouveau commis plusieurs fautes (3). Après la sortie de Khazri (74′), il s’est chargé des coups de pieds arrêtés … qu’il a fait rimé avec « raté ».

Wahbi KHAZRI (7/10) : On aimerait presque remercier l’arbitre mauritanien de Tunisie-Guinée Equatoriale de nous l’avoir « rendu » plus tôt ! D’une magnifique accélération conclue par une frappe soudaine pleine lucarne (11′), Wahbi Khazri nous offre la victoire ce soir. Aujourd’hui, le Tunisien avait son esprit guerrier, comme le montre sa première charge sur Sorlin, dès la 8ème seconde… Un peu plus discret après 20 premières minutes de très grande qualité, il s’est ensuite montré sur quelques fulgurances et sur un carton jaune récolté pour une contestation (67′), avant de céder sa place à Thomas Touré (74′). Comme Khazri, notre numéro 13 est tout de suite bien rentré dans sa rencontre, et si lui n’a pas été décisif, il a encore régalé techniquement (81′).

Henri SAIVET (5/10) : Titulaire pour la première fois depuis le 12 Avril 2014, Henri Saivet avait des jambes ce soir. On l’a beaucoup trouvé en début de match, avec plusieurs accélérations intéressantes dans les couloirs. Moins en vue par la suite, il n’aura pas été décisif, malgré une belle tête (63′) passée près du cadre. Ne rechignant pas à son travail défensif, le Sénégalais a parfois eu du mal à mener ses actions jusqu’au bout, malgré une belle qualité technique.

Isaac KIESE THELIN (4/10) : Troisième apparition sous le maillot bordelais et toujours pas de but pour le Suédois, mais le plus inquiétant, c’est qu’il semble s’en éloigner de match en match.. Sur la pelouse d’Annecy, à part sur une tête non cadrée (59′), il n’a jamais su se mettre en évidence. Trop isolé et esseulé, ses coéquipiers auraient par moment pu mieux le servir, mais il aurait également pu mieux se placer sur plusieurs situations (3 hors jeu en 50′). Quelques bonnes prises de balle dos au but pour IKT, mais également des contrôles ou des déviations mal maîtrisés. Malgré tout, on sent des qualités chez lui, en espérant qu’il trouve vite le chemin des filets ! Nicolas Maurice-Belay (86′) l’a remplacé en toute fin de match.

Enfin ! Après 6 rencontres sans victoire, les Marine & Blanc ont enfin retrouvé le goût du succès. Il faut bien le dire, ce soir, on retiendra surtout les 3 points et ce superbe but de Khazri (11′), car pour le reste, à part un début de match de qualité, ce fût une nouvelle purge. Heureusement, Bordeaux a su conserver ce petit avantage toute la partie, grâce notamment à une charnière Ilori-Pallois retrouvée, et sécurisée par la présence de Lamine Sané devant eux. Cette victoire acquise dans le froid polaire d’Annecy permet aux Girondins de retrouver la confiance et d’aborder la rencontre face à Saint-Etienne (dimanche prochain à 14h), avec un peu plus de sérénité. Allez Bordeaux !

La rédaction AG