FC Girondins de Bordeaux 1-0 Toulouse Football Club (21ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Bordeaux : Prior – Sabaly (46′ Gajic), Lewczuk, Pallois, Pellenard – Toulalan, Vada, Plasil (c) (65′ Sertic) – Malcom (79′ Rolan), 

Toulouse : Lafont – Amian, Diop, Jullien, Moubandjé – Blin, Bodiger, Durmaz (61′ Pi), Sylla (53′ Toivonen) – Trejo (78′ Lukebakio) – Braithwaite

Buts : V.Vada (1′)

Avertissements bordelais : J.Plasil (59′), Malcom (76′)

Affluence :17 323 spectateurs

Le résumé

Sans victoire depuis deux mois en Ligue 1, Bordeaux recevait donc Toulouse, pas au meilleur de sa forme non plus, pour ce qu’on appelle le Derby de la Garonne ! Un affrontement qui tient visiblement très à cœur à nos « amis » toulousains, surexcités à l’idée de venir visiter la Capitale du Sud Ouest.

Comme souvent cette saison… un but va être marqué très rapidement dans un match des Girondins ! Surprise : il est pour Bordeaux ! Habitués à être malmenés d’entrée, les hommes de Gourvennec passent du statut de la victime à celui du bourreau. Avec de la réussite, Valentin Vada arrive à se mettre en position de frappe et allume parfaitement Lafont (1′, 1-0). On joue depuis 16 secondes seulement et Bordeaux est déjà devant ! Cette réalisation précoce motive les Girondins, mais malgré quelques bonnes séquences, ils ne mettent pas en danger les Toulousains. Sur coup franc, Braithwaite sonne le réveil des Violets, mais cela n’inquiète pas Prior (21′), avant que le Danois ne mette notre gardien à contribution sur une frappe à angle fermé (22′). Les minutes défilent, et seul Kamano oblige Lafont à se détendre (41′). Alors que la pause approche, Bodiger tacle Toulalan à retardement, M.Letexier n’hésite pas et sort le rouge (43′), malgré la colère (habituelle) de Dupraz. La pause est sifflée sur ce score de 1-0.

En supériorité numérique, les Girondins gardent le ballon au retour des vestiaires et vont commencer un véritable festival d’occasions ratées ! Gaetan Laborde contre un dégagement de Lafont et est tout proche de pouvoir pousser la balle au fond (58′), avant que Valentin Vada ne passe près du doublé, sur un excellent déboulé … de Lewczuk (60′). Bordeaux pousse mais n’arrive pas à faire le break en se montrant maladroit… Dans la foulée, Laborde, encore lui, rate son centre (ou son tir ?) alors qu’il était idéalement placé (62′). Malcom (66′) et Kamano (69′) ne sont pas plus en réussite. La libération, le Stade y croit, à un quart d’heure de la fin ! Kamano lancé dans la surface, obtient un penalty, après un contact avec Moubandjé (73′). Oui mais voilà, cette saison (aussi), Bordeaux s’est fait une vilaine spécialité… et après Ménez et Rolan, c’est Malcom qui est incapable de le transformer, puisque après une course d’élan à la « Zaza », le Brésilien tombe sur un grand Lafont (75′). Rien n’y fait ce deuxième but ne vient pas et comme souvent dans ces cas là, la punition est proche. Heureusement, Jérôme Prior sort le grand jeu sur une double occasion toulousaine (83′) pour préserver ce succès. Un succès que Bordeaux va bien tenir, non sans continuer son festival de ratés en fin de rencontre : Vada (85′), Kamano (87′), Laborde (90′). Score final : 1-0 !

Devant après 16 secondes, Bordeaux a donc conserver ce score de 1-0 pendant plus de 90 minutes ! On retiendra bien évidemment ces 3 points qui font du bien, après deux mois sans succès, et dans un Derby c’est important. Malgré tout, il y a beaucoup de frustration après cette soirée, tant les Girondins ont gâché un nombre incalculable d’occasions. A ne jamais se mettre à l’abri, ils sont passés proches d’une bien mauvaise surprise. Une victoire qui permet au FCGB de dépasser Toulouse, et d’être pour l’heure 8ème (voir ici). Une chose est certaine, il faudra faire plus pour réaliser l’exploit mardi face au PSG en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

Allez Bordeaux !