Julien FAUBERT

Après un aparté de presque six années dans d’autres clubs européens tels que West Ham ou encore le Real Madrid, Julien Faubert (31 ans) est, depuis Janvier 2013, revenu dans le club qui lui aura permis de se révéler au grand public. En effet, depuis quasiment deux ans, l’international français (1 sélection) fait de nouveau partie de l’effectif du FC Girondins de Bordeaux. Grâce à l’expérience accumulée tout au long de sa carrière, l’actuel numéro 22 bordelais, s’est installé comme l’un des cadres du vestiaire. Dans un entretien accordé au JDD, le natif du Havre, évoque son rôle dans le groupe girondin et sa relation particulière avec le nouvel entraîneur du club au scapulaire : Willy Sagnol, qui fût l’un de ses coéquipiers chez les Bleus. Voici un extrait des déclarations du joueur bordelais :

Evoquant la relation avec son coach et l’autorisation exceptionnelle de pouvoir le tutoyer : « Je ne le fais pas, dans un souci d’équité par rapport au groupe et par respect pour lui. Sauf parfois lorsqu’on est seuls. On a des petits apartés après les matches, pour partager notre ressenti. Willy est très proche des joueurs les plus âgés, qui font le lien avec les jeunes. En équipe de France, il m’avait beaucoup parlé, il était venu me congratuler. J’essaie à mon tour de jouer ce rôle de cadre. »

Au sujet de son rôle dans le vestiaire girondin : « A Bordeaux, je les appelle « mes petits ». Hors du terrain, on est dans le même délire. Mais ils savent que s’ils ne font pas les efforts sur le terrain, je serai le premier à leur tomber dessus. Je ne tolère pas le laisser-aller ou le manque d’implication. Moi, j’ai été sous la coupe de David Jemmali, Franck Jurietti, Lilian Laslandes… Leur exigence m’a permis de hausser mon niveau. Jeune, on a tendance à se reposer sur son seul talent. »

Retrouvez l’intégralité des déclaration de notre joueur, en cliquant : ICI !



Laisser un commentaire