Julien Faubert (civil)

Dans un entretien accordé au quotidien France-Antille, Julien Faubert (31 ans), revient sur cette première expérience avec la sélection de la Martinique lors de la phase finale de la Coupe Caraïbe des nations. Le défenseur polyvalent des Girondins auteur de 5 buts dans cette compétition, évoque sa fierté d’avoir joué pour la Martinique. Le Bordelais, espère avoir l’autorisation de Willy Sagnol pour partir au mois de novembre afin de disputer la phase finale en Jamaïque. Voici un extrait de ses propos :

« Depuis mon retour sur Bordeaux, je suis en contact avec tous, ça fait plaisir. […] Je n’ai aujourd’hui qu’une envie, si on m’en laisse la possibilité, c’est d’y revenir ! Willy Sagnol m’a dit que je suis un joueur qu’il utilise beaucoup, que tout dépendra de ma forme, de l’évolution du championnat. Je croise les doigts, mais il sait très bien que je veux y retourner. Je suis salarié des Girondins de Bordeaux, j’ai des engagements vis-à-vis de mon club, et si on me ferme la porte, je ne pourrai pas aller au bras de fer. […] Mon père me passe des bonjours d’un peu tout le monde depuis la Martinique. Il m’a dit en rigolant qu’ils pourraient faire une statue à mon effigie tellement j’ai été performant. Mais je n’étais vraiment pas là pour ça, j’y suis allé d’abord pour vivre une aventure humaine. Quand je suis rentré en France, je me sentais un peu plus Martiniquais. »

Cliquez ICI pour lire l’intégralité de l’interview du numéro 22 des Girondins.