Dans un entretien accordé il y a quelques jours au quotidien Sud-Ouest, le latéral des Girondins de Bordeaux : Julien Faubert (29 ans) a notamment évoqué l’état d’esprit du groupe bordelais. Le joueur a même déclaré que le fameux « confort bordelais » existait bel et bien « pour certains » joueurs.

Voici ce qu’a déclaré Faubert à ce sujet :

L’état d’esprit, la gagne, est-ce quelque chose que vous avez cultivé en Angleterre ?

« Avec West Ham, je n’ai pas forcément joué le haut de tableau. Mais on rentrait sur le terrain pour gagner les matches, pas pour faire nul ou les perdre. Il faut mettre beaucoup d’envie. A Bordeaux, nous avons toutes les conditions pour avoir une vie tranquille. C’est à nous de mettre un coup de collier pour nous bouger et remettre l’équipe à un meilleur classement. »

Le confort bordelais existe donc ?

« Il existe pour certains. C’est une question d’état d’esprit. Ici, on a tout, on a les structures pour bien travailler. Je pense que la trêve a fait du bien au groupe, on revient requinqué et neuf dans les têtes. »

Le groupe est-il tendu vers le même objectif. Il se dit que d’aucuns pensent surtout à partir…

« Je n’en sais rien. D’un point de vue personnel, je suis bien placé pour en parler. Il ne me reste pas beaucoup de temps de contrat mais je reste concentré sur les objectifs du club et sur rien d’autre. J’espère que tout le monde l’est et que le côté personnel ne primera pas sur les nécessités et le futur du club. Je reste un compétiteur et ça m’ennuie de perdre des matches, de ne pas faire de bonnes performances, surtout si l’on n’y met pas la manière. »

Retrouvez l’intégralité de cet entretien : ICI !

SourceSudouest.fr



Laisser un commentaire