Affiche1

Voici les réactions d’après-match.

Henri Saivet (attaquant des Girondins de Bordeaux) :
«On savait qu’Evian était sur une bonne dynamique vu le nul qu’ils ont arraché contre Lille. Il nous fallait récupérer les points perdus lors des derniers matchs, surtout celui contre Reims. On a vu qu’on avait fait un bon match mais on avait perdu. C’est vrai qu’offensivement, on a fait beaucoup de progrès et, aujourd’hui, ça a payé car on marque deux buts. Il faut continuer comme ça et le plus important, c’est la victoire qu’importe la manière. Le plus important, c’était de prendre des points pour pouvoir avancer au championnat. Le plus important, c’était de gagner peu importe qui marque. On est content de ramener les trois points de ce match.»

Cédric Barbosa (milieu de terrain d’Evian-Thonon-Gaillard) :
«Ce soir, on a été mené et on n’a pas su tenir le match nul. Je pense qu’on fait beaucoup d’efforts pour respecter les consignes qu’on en oublie parfois de jouer. C’est dommage car, c’est vrai que sur les premières occasions, on a été les plus dangereux. On a fait une première mi-temps qui est plus qu’honorable. C’est dommage de terminer comme ça. Les Bordelais ont fait la différence sur coups de pied arrêtés. De mon côté, je ne les ai pas très bien tirés. Ce soir, ça fait la différence. On était ambitieux, on était venu pour jouer, pour gagner face à une équipe de Bordeaux qui a maîtrisé son sujet. Je pense qu’on les a quand même bien inquiétés mais il est vrai qu’en deuxième mi-temps, on est un peu handicapés avec le premier but girondin. C’est dommage de prendre un but sur coup de pied arrêté car on avait fait des progrès là-dessus mais c’est ce qui fait la différence dans les matchs. Il nous faut continuer à travailler, on restait sur trois matchs sans défaite mais il faudra compter sur nous jusqu’au bout pour le maintien.»

Pascal Dupraz (entraîneur d’Evian-Thonon-Gaillard) :
«On a commencé à jouer à l’heure de jeu, malgré tout nous avons vu de belles choses. En particulier nos quatre attaquants. On prend un premier but à l’image de notre saison. Un but gag. On revient au score sur une belle action. Puis Cédric Carrasso réalise de belles parades. On prend un deuxième but alors que nous étions attentifs sur coup de pied arrêté. On a été trop pauvre techniquement, nous avons perdu des ballons dans les premières relances. Nous avons deux points d’avance sur le premier relégable, notre avance diminue. Nous allons nous concentrer sur notre football. Ma satisfaction de ce soir est l’arbitrage. Il a fait une bonne prestation et il faut le dire.»

Francis Gillot (entraîneur des Girondins de Bordeaux) :
«On avait fait le plus dur en ouvrant le score. Evian marque sur leur première occasion en deuxième mi-temps. On ne méritait pas de prendre ce but. Nous avons dû repartir. Le but sur corner nous fait du bien. Le collectif a bien fonctionné ce soir. Il faut lancer une série. Nous avions besoin de cette victoire pour revenir dans le premier tiers. J’espère que nous allons confirmer mardi. Nous avons fait une prestation intéressante, avec de bonnes intentions et une bonne maitrise du ballon. Même si on n’est pas parfait dans les derniers gestes. On a toujours du mal à marquer. On marque sur coup de pied arrêté, Gregory Sertic le tir bien et Henri Saivet est bon de la tête. Evian est une équipe qui nous réussit bien. Ils jouent avec quatre attaquants. Ils ont de la qualité, je pense qu’ils vont s’en sortir. On a perdu Abdou Taoré juste avant la rencontre. Landry Nguemo est bien entré dans le match. Nous avons un blessé et Henri Saivet qui a mal à la cuisse. C’est embêtant pour mardi. Grégory Sertic ne s’est pas senti bien à la mi-temps mais il a voulu continuer.  Guillaume manque de rythme mais il est de mieux en mieux. Au sortir du match j’ai trouvé qu’il était plus en jambe. Cheick Diabaté est lui aussi moins bien physiquement.»

Guillaume Hoarau (attaquant des Girondins de Bordeaux) :
«Nous avons mieux joué en première période mais nous marquons en deuxième mi-temps. C’est comme contre Reims, nous avions fait une bonne entame de match mais nous n’avions pas pu marquer. Ce soir peu importe la manière, il fallait gagner. Les trois points font du bien. Cela faisait un moment que l’on travaillait, qu’on était dans le vrai. Il n’y avait pas cette récompense au bout. Ce soir nous n’avons rien lâché. Nous prenons un but, qui nous met un coup derrière la tête, mais on a su se relever.  J’espère que cette victoire en appellera d’autres, car nous avons un bon groupe. D’un côté personnel, j’ai des occasions donc c’est positif. Il faut gagner, je sais que mon but viendra. Nous n’avons pas trop le temps de savourer, car nous jouons dès mardi. Cela sera un match très important. Ce match en retard nous permettra de recoller. Nous avons envie d’être ambitieux pour la fin de saison, cela passe par une victoire mardi.»

Théo Pellenard (défenseur des Girondins de Bordeaux) :
«Dix premières minutes compliquées pour moi, il fallait que je me mette dans le rythme. Après je me suis reconcentré et ça allait. Je n’ai pas eu peur de perdre pied, je sais qu’il y a des mauvaises passes dans une saison, dans un match. J’en ai eu une de dix minutes, il fallait juste que je me reconcentre. La victoire est essentielle. Ce premier but nous a fait du bien. Malgré un but encaissé un peu bêtement nous avons su réagir et enfoncer le clou. Le rythme est plus rapide qu’en CFA, la moindre erreur se paie cash. Le coach me fait confiance, donc j’essaie de continuer comme ça et lui rendre sa confiance. Je me sens prêt pour enchainer les matches. J’essaye de ne jamais m’affoler, pour ressortir proprement. Le fait que j’ai joué milieu ou 10 auparavant me permet d’être peut être plus serein dans la relance.»

Julien Faubert (milieu de terrain des Girondins de Bordeaux) :
«Le but fait du bien à l’équipe. J’entends Guillaume me hurler « cadre ». Personnellement, cela fait du bien de remarquer à domicile, cela rappelle de bons souvenirs. Après, nous nous sommes un peu relâchés, et on prend ce but. Nous avons eu ce regain d’énergie qui nous a permis de reprendre l’avantage. Pendant la semaine je me sentais bien. Le staff a fait un bon travail vidéo. Nous savions qu’ils jouaient haut et qu’ils ne s’alignaient pas très bien. Nous avons joué dans leur dos, c’était la consigne. On a péché dans la dernière passe. Il y a eu des appels, du mouvement, même si nous n’avons pas eu de réussite en première mi-temps. On est dans une bonne lancée. Il faut continuer à travailler. A Reims, nous avons fourni énormément d’énergie. Nous sommes sortis frustrés et déçus de ce match. Le match de mardi est important. On sait ce qu’il nous reste à faire. Il faut accrocher cette cinquième place. On est capable de beaucoup de chose. On ne doit pas douter.»

Sources : beINSPORTSGirondins.com



Laisser un commentaire