FC Girondins de Bordeaux v FC Lorient - Ligue 1

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Bordeaux-Lorient (2-1)

Le joueur AG du match :

Youssouf SABALY (8/10) : Il n’est ni Russe ni restaurateur, mais il distribue des caviars ! Homme du match pour la Rédaction, Youssouf Sabaly est passeur décisif sur les deux réalisations girondines du match. En délivrant un bon centre, il a permis à François Kamano d’ouvrir le score (28′), avant de permettre à Diego Rolan de briller (73′). Evidemment ce n’est pas toujours efficace (22 ballons perdus), et il en fait parfois un peu trop (26′ 80′ 81′), mais quelle activité offensive et quel dépassement de fonction ! Depuis quand un latéral bordelais n’avait pas été aussi décisif ? Tout simplement indispensable, il est le joueur le plus sollicité du match (76 ballons touchés) et a même distribuer d’autres offrandes non concrétisées (41′ 46′). Défensivement, s’il a été laxiste au marquage sur quelques actions (34′ 37′), il s’est aussi distingué par quelques interventions importantes (27′ 77′).

Les titulaires :

Jérôme PRIOR (4/10) : Il réalisait une partition sans histoire jusqu’à ce csc gag (62′) ! Pas aidé par un Contento pas inspiré, Jérôme Prior ne s’est pas suffisamment imposé et pousse donc involontairement le ballon dans son propre but… Avant cela, il avait mis en échec Mara dans un angle fermé (34′) et avait tranquillement cueilli le lob de Marveaux (45′). Pas mis en danger le reste du temps, il a quand même réussi quelques sorties aériennes (60′ 83′) qui ont soulagé la défense girondine. Evidemment, malheureusemnt pour lui, au moment du bilan final, c’est plus sa « boulette » qui est mise en avant !

Grégory SERTIC (6/10) : Pour sa deuxième titularisation consécutive en défense centrale, Grégory Sertic sort une partie très correcte. Notre numéro 27 a réalisé de nombreuses interventions très intelligentes (32′ 36′ 70′ 87′). Propre, il a souvent eu le placement juste (37′ 70′) et n’a pas commis la moindre faute. Un peu moins en réussite dans son jeu long (13 ballons perdus), ce qui ne gâche pas sa belle prestation d’ensemble. Proche de doubler la mise en fin de première rencontre, il a trop écrasé sa frappe (43′), même si cela a contraint Benjamin Lecomte à intervenir.

Nicolas PALLOIS (7/10) : Au top à Marseille, Nicolas Pallois a confirmé sa très bonne forme actuelle. Quel plaisir de rerouver notre défenseur, enfin à son niveau. Royal dans les airs (13′ 30′ 86′ 90+2′), il a, une nouvelle fois, été brillant dans les anticipations (24′ 32′ 70′ 82′). Solide, rapide, il a parfaitement muselé Waris. Imperturbable, il a aimanté le ballon en fin de match, apportant de la sérénité aux Girondins. Comme Grégory Sertic, il a en revanche connu beaucoup de déchet dans son jeu long, et n’a pas toujours été en réussite dans les relances.

Diego CONTENTO (3/10) : Qui a marqué contre son camp ? Jérôme Prior ou lui ? Quoiqu’il en soit, c’est le deuxième csc qui le concerne lors des 4 derniers matchs de championnat… Inutile de dire que cela commence à faire beaucoup, même si sur celui ci il est (un peu) moins responsable. Le problème c’est qu’il n’a pas fait grand chose, avant ou après pour rattraper cette boulette. Défensivement, il a connu quelques trous d’air face à Fofana (27′ 51′ 57′), et offensivement, avec Sabaly, c’est le jour et la nuit. Les rares fois où il s’est projetté, la réussite ne fût pas au rendez-vous (8′ 17′ 70′)…

Jérémy TOULALAN (6/10) Les chiffres parlent clairement pour Jérémy Toulalan ce soir. Placé devant la défense, notre milieu de terrain a gagné 28 ballons. Un chiffre très rarement atteint par un bordelais ces dernières saisons ! Dans la lecture du jeu et l’anticipation, il a brillé (21′ 22′ 35′ 39′ 56′ 57′ 64′ 89′) et certainement fait son meilleur match sous le maillot girondin. Après, au niveau de l’utilisation, on est en droit d’attendre beaucoup plus ! Des passes simples ratées et des ouvertures peu inspirées (31′ 44′ 53′) viennent ternir son match, qui reste malgré tout prometteur.

Jaroslav PLASIL (6/10) : Comme pour Jérémy Toulalan, le changement de dispositif a permis à Jaroslav Plasil d’être intéressant. Le Tchèque a bien su se projeter vers l’avant, se faisant refuser un but (à juste titre 4′), créant de très bons décalages (23′ 43′), et apportant le danger en début de seconde période (46′ 55′). Malgré tout, il a connu un déchet un peu inhabituel dans ses transmissions (32′ 57′ 62′). A la récupération, il a assumé sa part de travail (12 ballons gagnés) sans difficulté.

Valentin VADA (6/10) : Titulaire innatendu, Valentin Vada a justifié la confiance placée en lui. Hyperactif, l’Argentin a notamment effectué un début de match tonitruant, se mettant en évidence rapidement (4′ 8′). A l’origine du premier but bordelais (28′), il n’a pas cessé de bouger, de se rendre disponible et de demander le ballon. Sans conteste, il a apporté du liant à cette formation bordelaise. Egalement très présent à la récupération (11 ballons gagnés en une heure), il a, malgré tout commis quelques erreurs. Si ses passes ratées ont été rares (41′ 60′), il commet la faute qui est à l’origine du coup franc « victorieux » de Lorient (60′). Un tacle qui lui a également valu un avertissement (61′). Remplacé par Diego Rolan (66′).

MALCOM (4/10) : Si Bordeaux a gagné, Malcom n’a pas brillé ! Le Brésilien a bien du mal à confirmer ses grosses prestations de l’été… Quelques décalages intéressants, quelques déviations bien senties, mais surtout des difficultés à se placer et à peser sur les débats. Notre numéro 25 n’a jamais réellement su se mettre en évidence, à l’image de sa frappe peu inspirée (67′). Avec plus de réussite, il aurait pu marquer un but chanceux, mais son centre tir est venu heurter le poteau (57′). Logiquement remplacé par Gaetan Laborde (76′).

Jérémy MENEZ (5/10) Placé à la pointe de l’attaque bordelaise, Jérémy Ménez s’est surtout montré … loin de la surface. L’ancien Milanais a en effet passé beaucoup de temps à venir toucher le ballon, jusqu’aux abords de sa propre surface. Malgré tout, certains de ses décrochages ont été utiles, et grâce à sa qualité de passe, il a lancé quelques belles offensives (7′ 57′). Les Lorientais ont souvent été limites dans leurs interventions sur notre attaquant, mais vu le niveau et la compétence de l’arbitre, même en se faisant découper les 2 jambes, pas certain qu’il aurait obtenu une faute… Averti (78′), rarement bien servi, et souvent hors jeu (3 reprises), Jérémy Menez pouvait certainement mieux faire. Remplacé en fin de rencontre par Abdou Traoré (88′).

François KAMANO (6/10) : En l’espace de 10 jours, François Kamano a connu ses trois premières titularisations bordelaises et surtout inscrit 2 buts ! Il a déjà fait mieux que la saison dernière, et s’il continue sur sa lancée, il peut vraiment faire de belles choses. Buteur sur un bon centre de Sabaly (28′), le Guinéen s’est montré actif aux avants postes (17′ 25′ 28′ 49′). Evidemment il est perfectible et n’a pas été régulier dans cette rencontre, mais cela reste intéressant. Averti en fin de rencontre (86′), c’est lui qui « obtient » le carton rouge de Walid Mesloub, c’est pas forcément joli, mais c’est efficace… à l’image de sa prestation !

Les remplaçants :

Diego ROLAN (++) : Sur ses premiers ballons il nous a énervé (69′), mais après, il nous a juste régalé ! Quel but mes amis, quel but ! Superbe, somptueux et surtout décisif… Au plus mal ces derniers temps, l’Uruguayen vient de nous faire tout oublier (ou presque) le temps d’une soirée…

Gaetan LABORDE (=) : Entré en jeu à 2-1, Gaetan Laborde a surtout travaillé défensivement. Après son entrée délicate au Vélodrome, il s’est remis à l’endroit.

Abdou TRAORÉ (=) : 5 minutes jouées, 1 ballon touché, what else ?

L’entraîneur :

Jocelyn GOURVENNEC (6/10) : Cette victoire est aussi la sienne ! On lui reprochait certaines choses lors des derniers matchs, et là il s’est un peu remis en question, mettant notamment Diego Rolan sur le banc, et lançant d’entrée Valentin Vada. Il a fait rentrer l’Uruguayen, ce qui est au final un coaching gagnant ! Pour le reste, on se demande par contre pourquoi il fait quasi systématiquement entré Abdou Traoré en fin de match… Du mieux donc chez notre coach aussi, on l’attend maintenant pour son retour à Guingamp dimanche prochain ! 

La rédaction AG




Laisser un commentaire