Affiche1Voici les réactions d’après-match.

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux) :
«Je suis content de cette victoire. Ces trois points sont importants pour continuer d’espérer en cette fin de saison. Nous sommes inconstants, nous avons des hauts et des bas au cours de la rencontre. L’équipe mène au score alors que nous devons être menés. Nous nous libérons grâce au but. Il y a toujours un évènement qui nous libère ou qui nous crispe. Sur la durée, nous sommes inconstants, alors que nous faisons de bonnes choses. Les 15 dernières minutes gâchent un petit peu notre prestation. Le deuxième but lorientais nous rend très fébriles. Ce match va faire du bien aux buteurs, notamment Guillaume (Hoarau) qui débloque son compteur. Les quatre joueurs offensifs sont en forme, ils ont du rythme. Ils ont fini très fatigués, il faudra bien récupérer pour samedi. En étant limité dans l’effectif nous restons accrochés au chapeau de tête.»

Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient) :
«L’entame idéale c’est de marquer. Quand on domine autant son adversaire, c’est invraisemblable d’être mené 2-1 à la mi-temps. Nous avons fait preuve de suffisance. Nous devions assoir notre supériorité au tableau d’affichage, et surtout ne pas concéder deux buts. Nous permettons à l’adversaire de sortir la tête de l’eau, de reprendre confiance. Evidemment sur la deuxième mi-temps cela devient un autre match, plus débridé, voir brouillon. Le troisième but rend les choses plus compliquées. Physiquement nous avons mis du temps à nous adapter à ce terrain. La nécessité de jouer vers l’avant s’imposait mais nous ne l’avons pas compris de suite. Ils ont mis en place un jeu très direct d’entrée alors que nous avons mis plus de temps à accélérer. Nous l’avons fait en deuxième mi-temps mais avec un manque de lucidité. Cette défaite me met en colère car nous ne devions pas la perdre.»

Guillaume Hoarau (joueur de Bordeaux) :
«Il nous fallait une bonne série, nous sommes maintenant sur deux victoires. Nous devrons bien récupérer, pour le match de samedi. Nous réussissons à marquer les buts aux bons moments. Il faut continuer cette dynamique. Lorient est une équipe qui joue au ballon et ils n’ont rien lâché. Nous devions être forts pour être récompensés de notre bonne prestation. Il ne fallait surtout pas prendre ce troisième but. J’espère que l’on saura tirer les leçons de  cette mauvaise période pour arrêter ces résultats en dents de scie. Mon premier but est le plus important, cela m’enlève d’un poids. D’un point de vue personnel, j’espère enchainer les buts. Ce soir tous les attaquants ont marqué, c’est ce qu’on nous demande. Nous revenons à 6 points du troisième, rien n’est joué. L’équipe ne veut pas finir avec des regrets. Nous allons tous donner, sans calculer.»

Maxime Baca (joueur de Lorient) :
«Nous faisons une bonne entame. Comme souvent, nous ne résistons pas pendant nos temps faibles en encaissant un but sur coup de pied arrêté. Nous avons le mérite de revenir au score rapidement. Peu de temps après, nous prenons un contre. La première mi-temps nous laisse beaucoup de regrets. Il aurait fallu s’adapter et développer un jeu plus direct, pour jouer plus haut et se protéger. Après le début du match, Bordeaux s’est ressaisi et a pris le jeu à son compte. Nous avions tout de même la possibilité de rentrer à la mi-temps sans être mené. Bordeaux a des caractéristiques différentes des nôtres. Lorsque nous étions menés, nous avons pris plus de risques. Bordeaux a alors eu plus d’espaces et nous avons subi beaucoup de contres.»

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire