Clement Chantome (30.08.2015 - Bordeaux / Nantes - 4eme journee de Ligue 1)

Baladé sur sa pelouse par SainRLlt-Etienne dimanche (1-4), Bordeaux a une obligation de résultat face à Nantes (19h sur Eurosport). Si cette Coupe de France n’était pas l’objectif prioritaire il y a quelques jours, elle apparaît aujourd’hui comme le moyen de se racheter et de retrouver la confiance.

FCGB-FCN : Le passé en Coupe de France

2001 : L’affiche entre Bordeaux et Nantes n’est pas inédite en Coupe de France. Des années 50 à 90, ils se sont croisés à 6 reprises, pour 2 qualifications girondines seulement. Au total, le FCGB reste sur 4 éliminations de rang face au Canaris. La dernière date de 2001, Marama Vahirua avait inscrit le seul but du succès nantais à Lescure (0-1) en 16ème de finale de la compétition.

FCGB-FCN : Les forces en présence

Que la belle série d’invincibilité semble loin ! Pourtant il y a encore 15 jours, au moment de se déplacer à Lille pour une demi-finale de Coupe de la Ligue, Bordeaux était dans une forme remarquable, malgré un avertissement reçu quelques jours plus tôt sur la pelouse… de Nantes ! Menés et malmenés, les Marine & Blanc étaient revenus de nulle part pour arracher un point (2-2). Si le large succès face à Rennes (4-0) a le mérite d’exister, il est l’arbre qui cache une forêt de désolation. Humiliés à Lille donc (5-1), les Girondins viennent d’enchaîner 2 lourdes défaites en Ligue 1. Si le match à Lyon ne méritait sans doute pas un large écart (3-0), la prestation de dimanche face à Saint-Etienne fût en tout point pitoyable. Pour la deuxième fois de la saison, après Caen (1-4), une équipe vient mettre 4 buts à Bordeaux au Matmut Atlantique. Fort d’un début de match plus qu’efficace, l’ASSE n’a presque pas eu à forcer son talent pour dominer une équipe bordelaise faible et fébrile (1-4). La charnière Yambéré-Guilbert qui a tenu la route plusieurs semaines vole en éclat depuis quelques matchs… Les joueurs ont lâché, et même s’ils ont beaucoup joué ces derniers temps, ce n’est en rien une excuse pour présenter un tel visage. Devant cette situation, Willy Sagnol a décidé de faire tourner son effectif pour ce huitième de finale. Des jeunes ont été appelés (Ambrose, Baba Traoré, Haj Hassen…), des cadres préservés… Pour quel résultat ? Ne reste plus qu’à espérer le même qu’au tour précédent à Angers (1-2), mais à cette époque, Bordeaux tournait bien…

Le 23 Janvier dernier, Nantes-Bordeaux était un duel d’équipes en forme et invaincues depuis de longues semaines. Déçu du nul concédé (2-2), le FCN a pourtant su tenir et poursuivre sa série, quand Bordeaux réalisait des prestations minables. C’est désormais sur 13 matchs sans défaite que restent les Canaris ! Depuis une défaite à Monaco fin novembre, les protégés du président Kita sont invincibles. On l’a déjà dit, il y a beaucoup de matchs nuls et peu de victoires, mais la dynamique est entretenue. Après le nul face à nos Girondins, les Nantais ont pris 7 points sur 9 en championnat. Un succès étriqué à Troyes (1-0), une victoire logique face au Gazelec (3-1), et un score de parité à Toulouse samedi dernier (0-0). S’ils ne l’ont pas emporté au Stadium, les Canaris ont dominé les débats, mais sont surtout tombé sur l’excellent jeune gardien du TFC : Alban Lafont. Septième avec 3 points de plus que Bordeaux, Nantes est bien placé en championnat et dans le coup pour une qualification européenne. Evidemment, cela ne signifie pas que ce match de Coupe ne compte pas pour eux, bien au contraire. Les Nantais veulent confirmer leurs deux victoires à l’extérieur dans cette compétition, au Blanc Mesnil (0-2), puis à Mantes (0-1 ap) et ainsi s’adjuger le 3ème derby de l’Atlantique de la saison, après une victoire girondine et un nul.

FCGB-FCN : Les pronos de la Rédac’AG

Jean-Mat : 3-1, buts de Rolan, Malcom et Ounas.

Stefan : 2-0, buts de Malcom et Ounas.

Kévin : 3-1, buts de Crivelli, Ounas et Malcom.

Ando : 2-1, buts de Rolan et Touré.

Jeff : 1-0, but d’Ounas.

Nils : 1-3, but de Vada.

Clem : 0-2.

FCGB-FCN : Vos pronos

Malgré les résultats actuels, vous êtes optimistes, puisque 39 d’entre vous voient un succès girondin. Seulement 3 pronostiqueurs misent sur un nul, et 9 pensent que Nantes va s’imposer.