but de Milan Gajic -

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Bordeaux-Nantes (2-0).

Le joueur AG du match :

Nicolas PALLOIS (8/10) : Solide, rapide, intelligent, propre… voici 4 adjectifs qui qualifient parfaitement notre homme du match ! Comme à Almaty, Nicolas Pallois a été impressionnant derrière. Que ce soit Sightorsson, Audel, ou son ami Emiliano Sala, tous se sont cassés les dents sur notre défenseur ! Impérial dans les airs, il a réalisé de nombreuses interventions décisives (4′ 33′ 54′ 90+2′), et s’est même permis une folle chevauchée, malheureusement mal conclue.

L’équipe :

Cédric CARRASSO (5/10) : Après l’intermède réussi de Jérôme Prior, Cédric Carrasso retrouvait sa place dans le but girondin ce dimanche. Si sa doublure a souvent été sollicité ces derniers temps, lui a vécu une rencontre plutôt tranquille. Sa seule intervention a été sereinement réalisée d’une main ferme, lorsque Johan Audel a tenté sa chance dans un angle fermé (54′). Le reste du temps, notre gardien n’a pas eu grand chose à faire, voyant les rares tentatives nantaises fuir le cadre, à l’image de celle de Sigthorsson (5′). Un retour synonyme de « clean sheet », que demander de plus ?

Milan GAJIC (7/10) : Après des débuts timides sous le maillot au scapulaire, Milan Gajic semble monter en puissance ! Intéressant lors de son dernier match, notre latéral droit a donné la pleine mesure de son talent lors de ce derby, que ce soit défensivement ou offensivement. Peu inquiété il est vrai par des Nantais timides, le Serbe en a profité pour multiplier les montées dans son couloir. Il a connu plus ou moins de réussite, avant de trouver le chemin des filets, d’une frappe sèche déviée par Audel (87′). Un but qui l’a mis en joie et qui va sans doute lui faire du bien. Un bonheur qui fait plaisir à voir, tout comme sa façon de venir haranguer le Virage Sud dès les premières minutes (5′).

Cédric YAMBÉRÉ (4/10) : On ne peut plus faible jeudi en Coupe d’Europe, Cédric Yambéré a (un peu) relevé la tête. Pas toujours serein, notre numéro 21 s’est contenté du minimum, gagnant malgré tout pas mal de ballons (20). Malheureusement, on sent encore ses (grosses) lacunes dans la relance et sa faculté à dégager au petit bonheur la chance, plutôt que de chercher à s’appliquer. Averti pour une vilaine (et habituelle) faute sur Sala (53′), et enrhumé par Audel dans la foulée (54′), notre défenseur aurait pu soigner son match en marquant, mais la transversale en a décidé autrement (58′). Sur le coup, à quelques mètres d’un but entièrement vide, on peut plus parler de malchance que de maladresse !

Maxime POUNDJÉ (5/10) : Sans être fantastique, Maxime Poundjé a livré une prestation des plus correctes ce dimanche. Défensivement, il ne fût pas trop mis en difficulté, malgré un marquage pas toujours au point. Offensivement, notre latéral gauche n’a pas ménagé ses efforts. Il a multiplié les montées, délivrant pas moins de 9 centres ! Certains, comme celui pour Poko aurait mérité mieux (75′), d’autres sont venus confirmer sa propension à rendre le ballon à l’adversaire (19 perdus, plus mauvais total girondin du jour).

Clément CHANTOME (5/10) : Suspendu en Europa League, l’ancien Parisien retrouvait sa place à la récupération pour ce derby ! Joueur ayant touché le plus de ballons (78), Clément Chantôme a été très propre (93 % de passes réussies) … mais n’aura pas pris énormément de risques dans ses transmissions. Bien présent à la récupération, il récoltera un énième jaune (22′) qui le privera d’un retour au Parc. A noter également que c’est lui qui subit la faute amenant l’expulsion de Lenjani (51′). Un match intéressant donc, mais on aurait aimé un peu plus de sa part !

Henri SAIVET (7/10) : C’est la belle surprise de ce début de saison ! A un poste de relayeur inédit pour lui il y a encore quelques semaines, le Sénégalais est tout simplement rayonnant ! Plaque tournante de l’équipe, il aura régalement par sa technique et sa vision du jeu. A l’origine de l’action amenant le penalty (39′), de celle du 1-0 (45+3′), auteur d’une tête bien sauvée par Riou (58′), il aura, malgré sa position reculée, apporté beaucoup de danger devant le but nantais. Avec 16 ballons récupérés, il prouve également que cette position, comme le brassard, lui donne des ailes.

Nicolas MAURICE-BELAY (5/10) : Titulaire au milieu du terrain, Nicolas Maurice-Belay aura fait une prestation correcte pour sa 300ème dans l’élite. Toujours très technique et intéressant quand il accélère, NMB a été un poison lorsqu’il avait le ballon dans les pieds. Malheureusement, il a semblé joué par intermittence, et a été moins en vue que ses compères du milieu du terrain, en témoigne ses 33 ballons touchés, en 72′. Bien lancé par Saivet, notre gaucher est allé obtenir un penalty (39′), raté par Khazri.  André Poko (72′) est entré à sa place, le temps de louper une belle opportunité (75′).

Wahbi KHAZRI (6/10) : A l’issue de sa panenka ratée (40′), on lui aurait volontiers « taper » dessus ! A 0-0, et après un début de saison poussif, pas sûr que ce soit un geste à tenter, surtout quand il est aussi mal maîtrisé. Heureusement, il réalisait un bon match jusque là, avec beaucoup d’envie et une qualité technique au dessus de la moyenne. Proche de marquer sur un corner direct (24′), le Tunisien se rattrapera en battant Riou avec sang froid (45+3′), suite à une bonne passe de Crivelli. En seconde période, Wahbi Khazri a continué à se mettre en évidence (53′ 76′ 78′) et à faire passer une sale après-midi à ses adversaires. Proche d’être passeur décisif sur corner (58′), notre meneur de jeu cédera sa place à Diego Rolan (81′) qu’on reverra donc bien sous le maillot girondin, puisque l’Uruguayen vient de prolonger (voir ici) !

Thomas TOURÉ (5/10) : Comme souvent, on reste un peu sur notre faim avec Thomas Touré ! Passeur décisif en fin de rencontre (87′), le nouvel international ivoirien a pourtant vécu une soirée contrastée. Souvent cherché par ses partenaires, il n’a pas toujours fait les mauvais choix, et aura perdu 16 ballons… sur 40 touchés ! Toujours plein d’envie et de détermination, notre numéro 13 aura tenté sa chance 5 fois, ne cadrant pourtant qu’à une seule reprise, dommage !

Enzo CRIVELLI (7/10) : Buteur providentiel jeudi, Enzo Crivelli s’est cette fois mué en passeur, faute d’occasions à se mettre sous la dent ! Comme lors du dernier Bordeaux-Nantes, le jeune attaquant a offert un but d’une passe parfaitement sentie (45+3′). Précieux par sa présence dans les duels, son jeu dos au but aura posé de gros soucis à la défense des Canaris (9′ 20′). Une nouvelle fois averti (36′), il a toujours un peu de mal à maîtrisé sa fougue. Légèrement touché, il a cédé sa place à Isaac Kiese Thelin (62′). Comme souvent, le Suédois s’est beaucoup montré mais a manqué de tranchant dans les derniers mètres.

Il fallait donc attendre ce derby de l’Atlantique pour voir nos Girondins s’imposer ! Grâce à Khazri (45+3′) et Gajic (87′), les Girondins ont donc logiquement battu Nantes (2-0). Malgré la chaleur et le long voyage de jeudi, les Marine & Blanc ont maîtrisé les débats et réussi à faire la différence. Solide, à l’image d’un Nicolas Pallois de nouveau rayonnant, Bordeaux lance enfin sa saison. Dixième du championnat avant la première trêve, le FCGB peut respirer, avant d’aller défier l’armada parisienne le vendredi 11 septembre (20h30). Allez Bordeaux !

La rédaction AG



Laisser un commentaire