Enzo-CRIVELLI-01.10.2015-Rubin-Kazan-Bordeaux-Europa-League

Déjà éliminé de la compétition, Bordeaux reçoit le Rubin Kazan ce jeudi (19h) pour le dernier match de la phase de groupes de l’Europa League. Une rencontre qui ne changera pas le destin européen des Girondins, et qui est bien secondaire au vue de la situation actuelle. Ce qui n’est pas forcément une raison pour la laisser filer !

FCGB-FCRK : Le passé

Le match aller

0-0 : Il ne s’était pas passé grand chose en octobre à Kazan entre le Rubin et Bordeaux. Au terme d’une rencontre terne et sans frisson, les Girondins ont été tenu en échec 0-0 en Russie. Un point pas si mauvais à l’époque, même s’il y avait la place de faire mieux, surtout après une expulsion dans les rangs de Kazan.

FCGB-FCRK : Les forces en présence

Cela aurait pu être une finale pour la qualification, mais finalement Bordeaux n’aura rien à « gagner » de ce match à Kazan. Vainqueurs de Guingamp (1-0) dans la difficulté dimanche, les Girondins ont assurés l’essentiel pour remonter un peu au classement et se donner un peu de confiance. Ce match européen arrive juste avant un autre rendez-vous important en Ligue 1 à Angers. Dire que cette rencontre contre le Rubin n’est pas une priorité est évident. Pourtant on pourrait trouver plusieurs objectifs à ce match : enfin gagner une rencontre de poule dans cette Coupe d’Europe, donner du temps de jeu à certains jeunes et/ou placardisés (Laborde, Maulun, Kiese Thelin…), et puis offrir à la France un coup de pouce pour l’indice UEFA. Si une défaite ne changerait rien à notre destin, elle donnerait en revanche une nouvelle victoire à la Russie et permettrait peut-être à Kazan de voir les 16èmes de finale (si Sion perd contre Liverpool). Entretenir une dynamique de victoires reste également important, puisque après 3 défaites, la confiance demeure plus que fragile, et ne parlons pas de la qualité de jeu… Aux jeunes de nous surprendre !

En battant Sion (2-0) lors de la précédente journée, le Rubin Kazan s’est offert le droit de croire à la qualification en cas de succès au Matmut Atlantique. Pour cela Kazan doit gagner à Bordeaux, et espérer que Liverpool s’impose en Suisse. Jusque là, le bilan du club russe en Ligue Europa n’était pas brillant, puisque à l’instar des Girondins, il n’avait pas connu la victoire. En championnat, après un départ plus que chaotique, le FCRK est revenu un peu dans le coup, passant de la zone de relégation à la 9ème place, en l’espace de deux mois, même si comme pour le FCGB, l’équilibre reste fragile. Battu à Rostov (1-0) lors de la dernière journée, Kazan reste sur une série d’un nul et une défaite, mais aura l’esprit totalement libéré, puisque le championnat russe est désormais en pleine trêve.

FCGB-FCRK : Les pronos de la Rédac’AG

Stefan : 2-2, buts de Kiese Thelin et Rolan.

Jeff : 1-1, but de Rolan.

Clem : 0-0.

Valso : 0-1.

Ando : 1-3, but de Kiese Thelin.

Nils : 0-2.

Kévin : 0-2.

FCGB-FCRK : Vos pronos

Même s’il n’y a plus aucun enjeu et un groupe remanié, vous croyez en la victoire ! Pour 22 d’entre vous les Girondins battront Kazan. Vous êtes 13 à voir un match nul, alors que 6 voient un succès russe.



Laisser un commentaire