But Henri Bedimo / Ludovic SANE / Cedric CARRASSO

Dernier effort, dernier match, dernière affiche de cette année 2014, avec ce Bordeaux-Lyon ! C’est donc pas un gros morceau que les Girondins achèveront cette phase aller avec la réception des Gones à Chaban-Delmas dimanche (21h sur Canal+). Revenu sur le podium et à 2 points de la tête, Lyon est l’équipe en forme du moment, toujours invaincu à domicile, Bordeaux aura-t-il la capacité pour s’imposer ? Très important pour le classement cette rencontre est aussi synonyme de revanche après le terrible match de la saison passée. Alors la vengeance sera-t-il un plat qui se mange froid en ce premier jour d’hiver ? Eléments de réponse…

FCGB-OL : Le passé

Les 10 derniers Bordeaux-Lyon en L1

0-0 (04/05) 1-1 (05/06) 1-2 (06/07) 1-3 (07/08) 1-0 (08/09) 2-2 (09/10) 2-0 (10/11) 1-0 (11/12) 0-4 (12/13) 1-2 (13/14)

On pourrait presque réserver un article à chaque Bordeaux-Lyon, tant ses confrontations ont très souvent été marquantes. Même des années après, beaucoup d’images nous restent, des belles, et des moins belles. Historiquement, Lyon est plutôt à l’aise à Chaban-Delmas. Quand il régnait sur le foot français, l’OL ne repartait jamais bredouille de Gironde. En 2005, les joueurs de Jean-Michel Aulas arrachent le nul (1-1), et peuvent dire un grand merci à … M.Derrien. L’arbitre du jour « oubliant » de siffler 3 penalty en notre faveur, sur des mains pourtant flagrantes de Cris et Tiago. Les deux années suivantes, Bordeaux trop faible ne pourra rien face aux Gones (1-2, puis 1-3). De 2009 à 2012, le vent a tourné, et les joueurs au scapulaire maîtrisent Lyon, à l’exception de la saison 2009-2010, où les deux équipes se quittent sur un 2-2, et sur une bagarre générale. Au rayon des souvenirs heureux, on retiendra bien évidemment ce but plein de rage de Diarra, après le poteau de Wendel, sans doute le point de départ pour notre titre de champion de 2009 (1-0), ou le slalom exceptionnel de Jussiê, auteur d’un exploit individuel dans le temps additionnel (2-0 en 2010-2011). Les deux derniers Bordeaux-Lyon ressemblent en revanche à de véritables cauchemars ! En Février 2013, les hommes de Francis Gillot passeront totalement au travers d’une rencontre, d’où ils sortiront humiliés (0-4). La saison dernière, les Girondins tenaient la victoire, avant de concéder coup sur coup deux buts dans les arrêts de jeu (1-2), un scénario terrible, dont les joueurs doivent se servir pour prendre leur revanche !

FCGB-OL : Les forces en présence

Avant la rencontre à Nantes, Bordeaux pensait pouvoir faire carton plein et jouer une finale « provisoire » pour le podium en recevant Lyon. Malheureusement, la défaite à la Beaujoire (2-1) est venu doucher les espoirs girondins et rabaisser les objectifs. Pire encore, l’élimination à Lille mercredi (1-1,6-5 TAB) a fait s’évaporer le plus court chemin pour nous mener à l’Europe, a fatigué les joueurs et a montré la fragilité de notre équipe. Beaucoup de titulaires étaient présents sur la pelouse de Pierre Mauroy, et auront donc 2 heures de jeu dans les jambes avant la réception de l’OL. Maintenant, outre le fait que les joueurs d’Hubert Fournier ont eux aussi joué 120 minutes mercredi, jouer 3 matchs en 8 jours a plutôt porté bonheur aux Marine & Blanc cette saison ! En effet, le dernier match de ces séries s’est toujours terminé par une victoire (Rennes 2-1, Toulouse 2-1 et Lorient 3-2), pourvu que ça dure… A domicile, on ne cesse de le répéter depuis le début de saison, les Girondins sont en réussite et sont, avec le PSG la seule équipe encore invaincue. Parfois menés et malmenés (Monaco, Lorient), les joueurs au scapulaire n’ont jamais lâché, et font actuellement de Chaban-Delmas, une forteresse imprenable. Ce qui tombe bien, c’est que Lyon fait nettement moins peur en déplacement (2 victoires seulement en 8 rencontres)… le bon moment pour oublier les matchs des deux dernières saisons ?

Première équipe non relégable fin août, piteusement éliminé dès les barrages de l’Europa League, Lyon a vécu une entame de saison catastrophique. Plombé par les blessures et les méformes, l’OL était au plus mal, avant d’entamer un redressement spectaculaire face à Monaco (2-1). Depuis, les Gones sont (presque) irrésistibles, et sont la meilleure formation de l’élite avec 33 points pris sur 42… Des chiffres impressionnants pour un groupe porté par les talents de buteur d’Alexandre Lacazette (15 buts). Aujourd’hui, Lyon est considéré comme un candidat crédible au titre pour beaucoup d’observateurs, il faut dire qu’avec une seule défaite (à Saint-Etienne, 3-0) en 14 matchs, les chiffres parlent pour eux. Alors, Lyon est-t-il intouchable pour Bordeaux ? Comme nous, les Lyonnais, dont certains cadres (Lacazette, Umtiti, Bedimo, Gonalons), ont joué 120 minutes mercredi… pour rien. Surtout, à l’extérieur, comme dit précédemment, l’OL impressionne moins. Il y a eu deux défaites d’affilée au début (à Toulouse et Metz), un gros couac dans le derby (3-0), plusieurs nuls peu glorieux (1-1 à Nantes, 0-0 à Bastia) et sur leur victoire récente à Evian l’arbitrage leur a été d’une précieuse aide (2-3). Malgré tout, cette équipe est évidemment capable de tout, et va chercher à s’offrir un beau cadeau en s’imposant en Gironde comme lors des deux saison précédentes…

Retrouvez les groupes de Bordeaux et Lyon.

FCGB-OL : Les pronos de la Rédac’AG

Valso : 2-0, buts de Saivet et Diabaté.

Jean-Mat : 3-2, buts de Touré, Diabaté et Khazri.

Guillaume : 2-1, buts de Touré et Diabaté.

Clem : 2-1, buts de Diabaté et Khazri.

Kévin : 2-1, buts de Diabaté et Khazri.

Ando : 2-2, buts de Khazri et Diabaté.

Stefan : 2-2, buts de Khazri et Diabaté.

Jeff : 1-1, but de Diabaté.

Et vous, comment voyez-vous ce Bordeaux-Lyon ? Réagissez en plaçant un commentaire sous l’article. Allez Bordeaux !



Laisser un commentaire