Goal Diego Rolan

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Bordeaux-Bastia (1-1).

Le joueur AG du match :

 MARIANO (8/10) : Quel match ! En grandes difficultés la semaine dernière face à Nice, c’est un tout autre Mariano qui a œuvré sur la pelouse de Chaban-Delmas cet après-midi ! Très en jambes, il a été le véritable détonateur des offensives placées des Girondins par ses dribbles et ses prises de risque. Durant l’intégralité de la rencontre, il n’a cessé de se projeter vers l’avant en position d’ailier pour abreuver la surface de réparation d’une pluie de centres… Malheureusement, ceux-ci ne trouveront pas toujours preneur… A l’exception d’un, qui par la reprise de Rolan au fond des filets, fait de Mariano un passeur décisif. Il est aussi à gratifier d’un nombre important de ballons joués (72). Un vrai match plein pour le latéral brésilien qui a peut-être réalisé sa meilleure prestation sous les couleurs bordelaises depuis son arrivée ! 

L’équipe :

Cédric CARRASSO (3/10) : Les matches se suivent et se ressemblent pour Carrasso… Voilà ce qu’on pouvait écrire la saison dernière, durant laquelle le portier bordelais n’a cessé de nous impressionner par ses énormes performances. Cependant cette saison, c’est tout l’inverse ! Très à la peine depuis le début de saison et pas exempt de tous reproches sur certains buts encaissés, il semble avoir du mal à sortir la tête de l’eau… Sa prestation ratée cet après-midi illustre son malaise… S’il est battu à bout portant sur une frappe entre ses jambes, c’est surtout par ses nombreuses erreurs de relances que Carrasso inquiète… Râleur, il faudrait peut-être qu’il se remette lui-même en question pour retrouver l’étincelant niveau qu’on lui connait… Courage Cédric ! 

Lamine SANE (5/10) : Passif sur le but où il laisse trop d’espace à Tallo pour ouvrir la marque, le capitaine girondin est coupable de son manque de concentration, une fois encore… Malgré tout, ça reste sa seule grosse erreur du match. Solide dans les duels, il n’a que très peu été inquiété par l’attaque bastiaise, la formation corse s’étant contentée de jouer les contres… Appliqué, il aura réussi 97% de ses passes cet après-midi. Offensivement, il n’aura pas réussi à placer sa tête sur les quelques coups de pieds arrêtés bordelais.

Nicolas PALLOIS (7/10) : Surprenant de solidité et de sérénité au sein de la charnière centrale bordelaise depuis le début de la saison, Nicolas Pallois a confirmé tout le bien que l’on dit de lui à l’issue de ses récentes prestations.  Très rugueux, il a récupéré énormément de ballons (20). Un chiffre qui fait de lui le bordelais ayant gagné le plus de duels. Appliqué dans ses passes (91% de passes réussies), il a réalisé un très bon match, sauvant également un ballon sur sa ligne… avec la main. Seulement, son mauvais alignement sur le but remet Ayité en état de jouer le ballon décisif pour Tallo… Dommage.

Maxime POUNDJE (4/10) : Titularisé au poste de latéral gauche pour pallier au forfait de Contento, Poundjé n’a toujours pas convaincu… On avait pourtant cru entrevoir la lumière lors du premier match de la saison face à Montpellier, mais ce n’était qu’illusion… 7 ballons perdus en seulement 45 minutes pour un défenseur, c’est beaucoup trop ! De plus, l’unique source de danger de la part des corses provenait de son coté, ce qui démontre une nouvelle fois ses carences défensives… Ses difficultés n’ont semblent-ils pas échappées à Sagnol qui l’a remplacé à la mi-temps par Younes KAABOUNI (4/10) : Habitué à se voir accorder une vingtaine de minutes en Ligue 1, il avait l’occasion de montrer toute l’étendue de son talent sur une période entière… Raté. Volontaire (61 ballons joués en seulement 45 minutes) mais peu inspiré, il se sera montré trop imprécis dans ses transmissions et sans idées balle au pied, comme l’illustre ses nombreuses frappes de loin, fuyant nettement le cadre… 

Julien FAUBERT (5/10) : Titularisé en renfort au poste de milieu de terrain récupérateur, il s’est montré en grandes difficultés malgré quelques inspirations intéressantes. Repositionné au poste de latéral gauche suite à la sortie de Poundjé, il a semblé plus à l’aise mais demeure imprécis dans ses centres… Une prestation moyenne pour un joueur qui profite surtout des nombreuses absences au sein de l’effectif pour grappiller du temps de jeu. Remplacé à la 76ème minute par Enzo CRIVELLI : (4 ballons joués).

Grégory SERTIC (6/10) : Toujours très précieux au milieu de terrain, Sertic semble avoir adopté le style de jeu « à l’allemande » que son entraîneur voulait lui inculquer. Omniprésent au cœur du milieu de terrain et parfois positionné très bas en milieu relayeur, il a de nouveau été la rampe de lancement de jeu girondin par sa mobilité et par ses passes. Prime au jeu long aujourd’hui, domaine dans lequel il a été étincelant de précision lors de ses multiples transversales. Son influence n’est plus à prouver mais s’il le fallait, alors cette statistique en ferait taire plus d’un : il a touché 120 ballons cet après-midi, un nombre dantesque qui fait de lui le joueur le plus recherché sur la pelouse… Pas de doute, c’est bien lui le patron du milieu de terrain !  

Wahbi KHAZRI (7/10) : Recrue phare du mercato bordelais, ses premiers pas sous les couleurs bordelaises ont été très prometteurs ! C’est dans la lignée de sa belle dynamique qu’il a de nouveau réalisé un très bon match. Motivé, il n’a fait aucun cadeau à son ancienne équipe. Il aurait d’ailleurs pu ouvrir le score à plusieurs reprises si le cadre ne s’était pas dérobé sur ses puissantes frappes. Sa combativité et sa justesse technique sont incontestablement un plus pour l’équipe. Fatigué, il a été remplacé à la 65ème minute par Thomas TOURE qui, bien que volontaire, n’a pu changer le sort de la rencontre. 

Diego ROLAN (7/10) : C’est bel et bien lui l’homme de ce début de saison ! Déjà double-buteur à domicile face à Monaco, le petit urugayen a réitéré aujourd’hui en faisant preuve d’efficacité pour inscrire d’une belle reprise de volée l’unique but bordelais du match. Une nouvelle réalisation à domicile qui porte son total à 5 buts et 2 passes décisives sur l’ensemble de ses 5 derniers matches à Chaban-Delmas, de quoi séduire le public ! Inspiré techniquement, il a fait vivre un véritable calvaire à son défenseur et aurait pu trouver le chemin des filets plus d’une fois… Véritable révélation de ce début de championnat, on espère que ce n’est que le début d’une carrière en apothéose sous les couleurs bordelaises ! 

Nicolas MAURICE-BELAY (6/10) : Revigoré par l’arrivée de Sagnol, il était impliqué jusqu’à lors dans 60% des buts bordelais cette saison. Un ratio qu’il n’a pas bonifié aujourd’hui malgré une prestation sérieuse. Sérieuse, mais en demi-teinte… Intéressant balle au pied, on attend tout de même un peu plus d’influence de la part de NMB qui perd encore un peu trop de ballons (15). Comme ses partenaires, il a cruellement manqué de justesse dans la dernière passe…

Emiliano SALA (4/10) : Titularisé à la pointe de l’attaque comme on pouvait s’y attendre après la suspension de Diabaté, Sala n’est pas parvenu à adopter le niveau escompté. Son manque de mobilité lui a fait cruellement défaut puisqu’il n’a au final été trouvé que 23 fois en 90 minutes… C’est beaucoup trop peu ! Auteur d’une reprise de volée surpuissante, son seul éclair de génie dans une prestation bien terne, son but a été justement refusé pour une légère position de hors-jeu. Avec seulement 7 duels gagnés, on attendait bien mieux de la part de l’attaquant argentin, qui est encore beaucoup trop tendre pour être au niveau qu’exige la Ligue 1… Laissons lui du temps. 

Rageant ! Frustrant… Comme l’impuissance offensive bordelaise cet après-midi. Auteurs d’une prestation de qualité, les Girondins ne seront pas parvenus à décrocher une quatrième victoire en autant de rencontres. La faute à une défense solide et regroupée du SC Bastia et d’un bon gardien. Avec 60% de possession de balle, 39 centres et 24 tirs, on aurait pu s’attendre à une lourde victoire bordelaise… Il n’en est rien. Les Girondins auront cruellement manqué de justesse technique et de lucidité dans la dernière passe. Tout n’est pourtant pas à jeter de ce résultat nul… Bordeaux a réalisé un très beau match, avec un jeu de plus en plus séduisant et résolument offensif, comme en témoigne de nouveau les choix osés de Sagnol. Les Girondins restent invaincus et occupent toujours la première place du championnat (voir le classement ICI) ! Une position de leader qu’ils tenteront de conserver après la trêve lors d’un déplacement à Guingamp (dimanche 14/09, 17h00). Allez Bordeaux ! 

La rédaction AG



Laisser un commentaire