Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après la branlée reçue contre Caen (1-4).

La plus grosse chèvre du match :

André POKO (0/10) : 3 postes, 2 pieds carrés, 1 niveau lamentable et 0 intelligence de jeu ! Faites vos dons au 3637, c’est bientôt le Téléthon, on ne sait jamais avec les progrès de la médecine on peut peut-être lui offrir une greffe ! On voulait lui mettre une note négative mais dans sa bouillie, il nous sauve un but avec un retour (32′). C’est bien il court, il court vite même… et après ? Après avoir commencé en milieu défensif, il est passé milieu droit, avant de jouer l’essentiel de la rencontre en arrière droit (24′). Une prestation indigeste, dégoûtante, honteuse, à vomir… mais visiblement Willy Sagnol aime ça ! La bonne nouvelle c’est que dans sa connerie il a récolté deux cartons jaunes (64′ 81′) et sera suspendu pour Bastia, alléluia !

L’équipe :

Cédric CARRASSO (4/10) : La même note que le nombre de buts encaissés… Sur les deux premiers il repousse des tentatives tant bien que mal directement sur un Caennais, mais difficile de faire autrement (6′ 56′), sur le troisième il a la malchance de voir le ballon lui rebondir dessus (61′) et sur le 4ème il est pris par le tir dévié de Delort (77′). On notera quand même, qu’une nouvelle fois, à l’origine du premier but, il repousse un ballon des poings sur corner, au lieu de le capter directement. Enfin on ne va pas blâmer le pauvre Céddric Carrasso, parce qu’évoluer derrière une telle défense, il faut vraiment être courageux… Le pire c’est qu’il a retardé plusieurs fois l’échéance, en première (23′) comme en seconde période (50′). Même à 0-4 il se détend sur la frappe de Bazile (86′)

Frédéric GUILBERT (non noté) : 24 minutes passés sur le terrain avant d’être sorti par le Master en Psychologie qui nous sert de coach ! Alors il ne faisait pas le match de l’année et a perdu un ballon chaud (8′) mais pour le reste en quoi était-il inférieur à d’autres qui bénéficient d’un traitement de faveur ? Plusieurs montées intéressantes sur son côté droit, face à l’équipe qui l’a formée avant de finir en larmes sur le banc… On a de la peine pour lui mais au moins il échappe (presque) à cette boucherie, contrairement à  Diego ROLAN (2/10). Evidemment ce n’est pas ce soir que l’on a retrouvé l’Uruguayen. Un tir après un bel enchaînement (80′), quelques prises de balle intéressantes au milieu d’une prestation encore une fois insipide. Son compteur reste bloqué à 1 but et sa côte a dû prendre un sacré coup depuis cet été, tant il est porté disparu sous le maillot bordelais !

Thiago SILVA et David LUIZ de Lormont (0/10) : Tremblez Chevallier et Laspalès, le vrai duo comique du Matmut est là, l’association made in Lormont : Lamine Sané et Cédric Yambéré. Déjà ridicules à Liverpool nos deux « défenseurs » se sont fait humiliés pendant 90 minutes. Si Andy vaut Delort, ces deux là ne valent même pas du fer rouillé… Difficile à dissocier dans la nullité ce soir, mais on a envie de donner une mention spéciale à notre « cher » capitaine. Outre ses absences de marquages à répétition, ses dégagement ratés (50′), il concède un coup franc idiot qui lui coûte un jaune et nous vaut un but (56′). Il aurait pu être expulsé en stoppant une nouvelle fois irrégulièrement son bourreau (69′). Quand il veut il laisse le brassard dont il n’est absolument pas digne ! Un petit mot supplémentaire pour Cédric Yambéré, tout aussi nul que son aîné et qui a pris le bouillon pendant 90 minutes, comme toujours quand il joue en défense centrale… Dire qu’il est pro aux Girondins de Bordeaux, ça prouve bien la triste situation de notre club adoré.

Diego CONTENTO (3/10) : Depuis quelques matchs c’est le meilleur défenseur bordelais, c’est dire l’absence de niveau de ses coéquipiers. Aujourd’hui on va plutôt dire que c’est le moins mauvais. Défensivement il n’a pas du tout été impérial et a systématiquement été pris dans son dos par…. Ronny Rodelin,  rien à ajouter ! Un bon retour (30′) et une tentative de sauvetage sur le csc de Carrasso (61′) à mettre à son actif tout de même. Offensivement, il a tenté d’apporter, adressant 9 centres. Tous n’ont pas été dangereux mais il faut dire que si c’est pour faire ce qu’a fait Diabaté (66′), ce n’est pas plus mal.

Henri SAIVET (2/10) : Très bon à Liverpool jeudi, Henri Saivet a été mauvais contre Caen. Etonnant ? Si on regarde ses meilleures prestations (Saint-Etienne, Paris, Monaco, Liverpool…), pas vraiment puisque s’il ne choisit pas ses matchs, ça y ressemble fortement ! En première période, il a tenté 2-3 choses, en accélérant un peu le jeu… un peu ! Au final, il a touché 94 ballons, pour en faire quoi ? Dépassé sur chaque contre attaque normande, il n’est pas loin de rentrer aux vestiaires avant tout le monde, avec un seconde jaune évité de peu (16′ 31′)… Des bons chiffres à la récupération (18 ballons gagnés) lui laissent un tout petit peu de crédit, contrairement à son sourire après le match !

Clément CHANTOME (2/10) : Clément Chantôme a sombré comme tout le milieu de terrain ce soir ! Son impact à la récupération est d’une incroyable faiblesse (5 ballons gagnés seulement). Totalement transparent, malgré une volonté certaine, il a été un bon partenaire d’entrainement pour les Caennais. Pour couronner le tout, il lâche le marquage sur le 0-3 (61′). D’un point de vue offensif, on attend encore une passe qui ferait la différence, un tir précis qui amène un but… Bref, il apporte plus au point de vue des cartons inutiles (63′) qu’au niveau du jeu.

Wahbi KHAZRI (2/10) : Où est Wahbi ? Toujours meilleur buteur et passeur du club, le Tunisien n’est pourtant plus que l’ombre de lui même depuis plusieurs semaines… Ce soir, même son point fort, les coups de pieds arrêtés, manquait de saveur. Il a essayé de combiner par moment et a bien eu un ou deux éclairs au milieu de la nuit (4′ 53′), mais il donne l’impression de clairement être dans le creux de la vague et d’avoir perdu l’étincelle qui faisait de lui le meilleur girondin… Malgré tout, pourquoi le remplacer lui ? Enzo Crivelli (54′) a pris sa place. Buteur à Rennes dimanche, notre jeune attaquant a récidivé (90′). Bien pour ses stats mais inutile pour le match. Il prouve cependant une fois de plus que c’est l’un des seuls joueurs irréprochables de l’équipe.

Cheick DIABATE (1/10) : Première titularisation à domicile de la saison en Ligue 1 pour Cheick Diabaté, et on a envie de dire : la dernière s’il vous plait ! 23 ballons touchés, 2-3 ballons déviés et après ? Une tentative de frappe (?) (66′) et surtout une abominable lenteur. Lent dans ses contrôles, dans ses duels, dans ses enchaînements … Un but refusé pour hors jeu (37′) aussi. Est-il encore handicapé par ses blessures à répétition, ou est-il encore plus mauvais qu’avant ? Sorti sous une horde de sifflets et remplacé par Jaroslav Plasil (72′). Entré alors que le match était plus que plié, le Tchèque n’a pas servi à grand chose, même s’il est au départ du but de Crivelli (90′).

Nicolas MAURICE-BELAY (4/10) : NMB est peut-être l’un des rares a légèrement sortir du lot après cette parodie de football. Son match n’a pas été parfait loin de là, il ne peut pas empêcher Delort de marquer (77′), a perdu beaucoup trop de ballons (16), et n’a pas réussi à cadrer une reprise qui aurait pu remettre Bordeaux dans le match (54′). Ses prises de balle, ses quelques accélérations, sa volonté et sa passe décisive (90′) sauvent sa prestation individuelle.

Une nouvelle fois humiliés et nous on en a plus que ras le bol !!!! On passe pour des cons depuis bien longtemps maintenant ! En un an, on a subit des déroutes terribles à domicile (Lyon, Caen), une humiliation à Nice (6-1), une défaite honteuse à Ajaccio (2-0), des dizaines et des dizaines de matchs indigestes, un parcours européen digne d’une équipe de quatrième zone… et rien ne change ! On avait Tremoulinas, Henrique, Fernando, Diarra, Wendel, Gourcuff, Chamakh, Cavenaghi, on battait le Bayern, la Juve.. aujourd’hui on a des joueurs indignes de porter notre maillot pour la plupart, on est 14èmes à 4 points de la zone rouge, et dernier de notre groupe de Ligue Europa. En espérant des jours meilleurs, mais on y croit de moins en moins. Allez Bordeaux !

La rédaction AG



Laisser un commentaire