Etienne DIDOT / Abdou TRAORÉ

Les Girondins ont gagné pour l’instant la suprématie de la côte Atlantique contre Nantes (2-0)… A eux de ramener une victoire de ce deuxième derby de la saison à domicile : celui de la Garonne dimanche (14h00), contre Toulouse cette fois ! A n’en pas douter, les Girondins auront à cœur de gagner ce match qui aura une saveur toute particulière…

FCGB-TFC : Le passé

Le chiffre

8 : Sur les 10 derniers Bordeaux-Toulouse à Chaban-Delmas, Bordeaux s’est imposé 8 fois ! Il n’y a deux seuls accrocs à noter : celui du début de saison 2010/2011, pour le second match de Jean Tigana sur le banc girondin, où les Violets sont venus gagner 1-2, et celui de la saison 2013/2014, où le Tef’ gagnera 0-1, sur un match animé (1 carton rouge de chaque côté). En 10 rencontres, il n’y aura donc eu aucun nul, et aucun match sans but… Pour deux équipes pourtant caricaturés comme étant ennuyeuses à voir jouer, la moyenne aura été, sur ces dix derniers matches, de 2,5 buts/match !

La saison dernière

2-1 : Qu’elle était belle, cette victoire ! En novembre dernier, l’effectif était décimé au niveau de la défense centrale, puisque plus aucun défenseur de formation n’était apte à jouer, avec les blessures cumulées de Sané, Pallois et Ilori… Tous sauf un ! Marc Planus, laissé au placard par Willy Sagnol depuis début août 2014, qui le trouvait trop lent à son goût, a été titularisé ce soir-là aux côtés d’un Cédric Yambéré qui a effectué son troisième match de la saison… Si Marc Planus nous a gratifié d’une très bonne prestation en défense, il aura même apporté plus en ouvrant le score, digne d’un renard des surfaces, pour les Marine et Blanc ! Il aura finalement cédé sa place dans la foulée à Diego Rolan qui, 10 minutes plus tard, a alourdi le score d’un coup de tête rageur, bien servi par Plasil. Si Pesic a réduit la marque cinq minutes plus tard, cela n’a pas empêché pas les Girondins d’obtenir une victoire bien méritée.

Joueur AG du match : Jaroslav Plasil.

Coup de cœur AG du match : Marc Planus.

FCGB-TFC : Les forces en présence

Sur le plan comptable, les 5 derniers matches, toutes compétitions confondues, ne sont pas flamboyants du côté des Girondins… 3 nuls contre Liverpool, Paris et Lille, 1 défaite contre le Kairat Almaty et 1 victoire seulement, contre Nantes, qui sera d’ailleurs la seule victoire de la saison en Ligue 1. Pourtant, en s’y intéressant de plus près, seule la défaite contre Almaty peut être perçue comme une véritable contre-performance, et encore, vu qu’elle envoie quand même les Girondins en phase de poules d’Europa League. Contre Liverpool et contre le PSG, ce sont deux très bons points pris en tout contre des équipes supposément plus fortes. Surtout, c’est le contenu qui est intéressant dans ces matches-là, avec un niveau de jeu réhaussé, de l’envie (contrairement au match de début de saison contre Reims par exemple) et une vraie opposition emmenée contre deux gros clubs. D’autant plus que ces résultats sont obtenus avec un effectif très affaibli par les blessures, à commencer par celles du capitaine bordelais Lamine Sané, du buteur malien Cheick Diabaté ou encore de Sertic, Touré, ou encore Carrasso pour plusieurs matches. Le groupe pourra d’ailleurs compter sur le retour de Jaroslav Plasil pour ce match qui, s’il ne devrait pas commencer le match, devra confirmer sa très bonne saison de l’an dernier, où il s’était imposé dans l’entrejeu des Girondins. Saura-t-il s’y imposer cette saison aux côtés d’un Henri Saivet, bien que suspendu aujourd’hui, repositionné avec brio dans une position de box-to-box ? Enfin, les Girondins peuvent compter sur de nouvelles forces vives, comme Crivelli, qui s’impose petit à petit en attaque, et Jussiê, buteur salvateur jeudi dernier contre Liverpool, après une absence de plus de 14 mois. Peut-être pourrait-il même débuter le match de demain aux côtés de Kiese Thelin, qui doit faire face à une concurrence de plus en plus ardue…

Autant le Téf’ peut être en rivalité avec le FCGB pour gagner la Garonne, autant les deux clubs se ressemblent ! En effet, le mercato de Toulouse n’a guère été plus agité que le bordelais… Ils n’ont en effet enregistré que 3 arrivées au sein de l’effectif, dont un prêt (Tisserand, de Monaco). L’arrivée du gardien Goicoechea, passé par l’AS Rome, redonnait de l’espoir aux supporters lassés d’un Ali Ahamada enchaînant les bourdes. Pourtant, force est de constater qu’il n’a jamais effectué de clean sheet cette saison et, pire, que sur les 8 buts qu’il a encaissés, il est fautif sur les deux premiers but de Rennes (défaite 3-1) où il provoquera un pénalty qu’il arrêtera (mais qui sera finalement bien repris par le tireur Sylvain Armand) après avoir tenté une sortie totalement ratée ou encore contre Reims, où il anticipera très mal le but de Siebatcheu. L’équipe de Haute-Garonne réalise un début de saison poussif en ayant engrangé seulement 5 points, et ce malgré une belle victoire 2-1 contre Saint-Étienne lors de la première journée. Les joueurs de Dominique Arribagé se seront même faits rattraper 2-2 la semaine dernière contre Reims, alors qu’ils gagnaient pourtant 2-0 à la mi-temps. On notera aussi, un peu à l’instar d’un Diego Rolan aux Girondins, que leur meilleur buteur Wissam Ben Yedder aura fait part à sa direction de ses envies de changer d’air au mercato, avec notamment un intérêt prononcé de l’Olympique de Marseille qui ne sera pas finalisé, Olivier Sadran demandant trop d’argent pour son buteur fétiche. Une issue différente du numéro 9 bordelais donc, qui aura fini par prolonger d’une saison.

FCGB-TFC : Les pronos de la Rédac’AG

Ando : 3-1, buts de Rolan, Pallois et Kiese Thelin.

Kévin : 2-1, buts de Rolan et Kiese Thelin.

Valso : 2-0, buts de Rolan et Kiese Thelin.

Clem : 2-1, buts de Kiese Thelin et Poko.

Jean-Mat : 3-0, buts de Rolan, Crivelli et Khazri.

Stef : 2-0, buts de Thelin et Rolan.

Nils : 2-1, buts de Rolan et Jussiê.

Jeff : 3-1, buts de Khazri, Maurice-Belay et Rolan.

 

FCGB-TFC : Vos pronos

Ce serait un euphémisme que de dire que beaucoup d’entre vous pronostiquent une victoire puisque, sur 55 lecteurs, vous êtes 53 à voir les Girondins s’imposer contre le Téfécé au Nouveau Stade de Bordeaux ! Seulement 2 d’entre vous voient Bordeaux et Toulouse repartir sur un score nul, tandis que personne ne voit les Girondins repartir bredouille… La tendance générale est donc à l’optimisme après deux bons résultats successifs contre Paris puis contre Liverpool, en espérant que la majorité d’entre vous ayez raison !



Laisser un commentaire