Suite au tirage au sort des 1/2 finale de la Coupe de France qui opposeront l’ESTAC aux Girondins de Bordeaux, l’entraîneur troyen : Jean-Marc Furlan s’est exprimé sur ce tirage qui est pour lui « un clin d’oeil du destin ». En effet, pour lui qui est originaire de la région et qui a fait ses débuts dans le club au scapulaire, les oppositions face aux Marine & Blanc sont toujours des rencontres spéciales.

Voici ce qu’a déclaré Jean-Marc Furlan au sujet de ce tirage au sort :

« Je prends ce tirage comme un clin d’œil du destin. Quand un entraîneur est dans la profession depuis 5 à 10 ans, il a plus de probabilités de jouer contre son club d’origine. Je suis très heureux de rencontrer les Girondins de Bordeaux parce que c’est mon premier club, celui qui m’a formé. Bordeaux, c’est la ville à côté de laquelle je suis né. C’est un club prestigieux et nous allons restés mobilisés pour vivre une très belle soirée et une bonne fin de saison. Sans être insultant ou offusquant pour Evian ou Lorient, Bordeaux c’est d’une autre dimension. C’est bien aussi de jouer à domicile. Maintenant, il faut savoir que les Bordelais sont redoutables et dangereux à l’extérieur, plus qu’ils ne le sont chez eux… ».

SourceEstac.fr

Crédit Photo : Estac.fr



Laisser un commentaire