troupeau-chevre-2

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match du Gazelec d’Ajaccio (2).

Le joueur AG du match :

Mohamed LARBI (10/10) : On aurait pu mettre Pujol, Ducourtioux, Zoua ou même Bréchet. De toute façon ils nous ont tous fait l’amour, ils ont tous marché sur nos « joueurs ». Le meneur de jeu du Gazelec a inscrit deux buts, sur deux belles frappes (44′ 69′) hors de portée de Carrasso. Voilà ce qui fait de lui le joueur d’un match qu’une seule équipe a joué.

L’équipe :

Cédric CARRASSO (3/10) : Un tir de Larbi repoussé (1′), un autre de Pujol capté (37′) et deux ballons à aller chercher au fond de ses filets (44′ 67′). C’est l’un des seuls qu’on n’a pas envie de pourrir. Au contraire on a envie de le plaindre, il est obligé de se farcir des matchs de merde, et si vous vous pouvez zapper ou partir, lui est obligé de rester sur le terrain. Vous vous rendez compte de l’horreur ?

Milan GAJIC (1/10) : Un sauvetage devant Zoua qui lui donne un point (22′), voilà ce qu’il y a à sauver de sa mi-temps. Analysons donc le match d’un joueur, censé remplacer Mariano, on est d’accord ? Le Serbe est-il réellement arrivé pour prendre la succession de notre Brésilien ou bien pour faire augmenter le quota d’handicapés dans l’entreprise de Jean-Louis Triaud ? En cette soirée d’Halloween, il s’est déguisé en Père Noël, offrant une passe décisive cadeau à Larbi (44′). C’est une spécialité pour notre défenseur, bouffé par Djokovic pendant 45′, il avait déjà perdu un ballon chaud peu de temps avant (37′). Statistique exceptionnelle à son actif : 73 % de passes ratées … Que dire de plus ? Ah si, bonne fête vu que c’est bientôt le 1er Novembre et qu’il a un niveau de cadavre. Enzo CRIVELLI (4/10) a pris sa place dès le retour des vestiaires. Notre jeune attaquant a été un des rares à se bouger le c** dans cette parodie de football. Des ballons grattés, avec un centre idéal pour Khazri (55′), un énième jaune reçu (60′), avant de lui aussi disparaître de la circulation après le second but corse. Quoiqu’il arrive, l’un des rares à ne pas blâmer ce soir !

Lamine SANÉ (2/10) : Très à l’aise pour mâcher son chewing gum, comme une chèvre broute de l’herbe, ou pour parler aux journalistes, un peu moins pour jouer au foot ! Quelle chance nous avons d’avoir un capitaine concerné, concentré à 100 %, sans cesse en train de remotiver ses troupes… C’est un pur bonheur, dans la lignée des plus grands. Avec lui on peut aller au combat. Enfin sur XBOX ou sur PS4 en tout cas ! Sinon sur le terrain, il a fait un bon match de merde vu qu’il n’y avait aucun recruteur anglais dans les tribunes ! Aussi nul dans ses passes (7′ 56′) que dans ses interventions (40′). 

Nicolas PALLOIS (3/10) : Le roc se fissure ! Tout n’est pas à jeter dans sa prestation, puisque Nicolas Pallois a été le seul défenseur a réussir à se mettre en évidence de temps en temps, gagnant 20 ballons et réalisant quelques interventions bienvenues (20′ 21′ 76′). Malheureusement, ce soir notre numéro 5 aura aussi été humilié par Zoua sur le but du break (69′), et avait déjà montré des signes de fatigue, laissant notamment Pujol s’échapper dans son dos (22′). Des relances aussi précises que la démarche d’un alcoolique avec 3 grammes et dans le brouillard ! 

Maxime POUNDJÉ (2/10) : Passons à l’homme qui bloque… les supporters sur Twitter mais pas les adversaires sur le terrain, notre Jordi Alba à nous : Maxime Poundjé. 66 ballons touchés, 25 perdus… Porté disparu sur l’accélération qui amène le 1-0 (44′), offensivement aussi utile qu’un pansement sur une jambe de bois. En première période il a rien essayé, en seconde il en a tenté beaucoup, sauf qu’ils ont systématiquement été contrés par ses adversaires directs. Dire qu’on avait Benoît Trémoulinas à ce poste il y a encore quelques années… VDM !

Clément CHANTÔME (2/10) : Les commentateurs de beINSPORTS ont apprécié la prestation de Clément Chantôme… A votre avis ils étaient sous l’emprise de stupéfiants ou de l’alcool ? Allez on va donner un adjectif à son match : dégoûtant ! Aucun impact dans le cœur du jeu, il a passé son temps à courir derrière les Ajacciens. Offensivement son apport a été ridicule, à l’image de sa « frappe » dans les dernières secondes (90+1′). Son déguisement à lui pour Halloween : un plot ? En tout cas, c’est comme cela que Zoua l’a considéré vu la façon dont il l’a dépassé sur le 2-0 (69′).

André POKO (3/10) : Milieu défensif, milieu droit, arrière droit… Il a autant de postes de ce match que Bordeaux a de victoires ! Aucune stabilité pour lui, toujours trimbalé à l’autre bout du terrain. C’est à peine une circonstance atténuante à son mauvais match, mais au moins lui avait envie d’y aller au combat, enfin de temps en temps… Comme d’habitude balle au pied il fait pleurer tous les amoureux du beau jeu. Incapable de jouer à une touche de balle, il perd un ballon sur 2 (54% de passes réussies). On n’a rien contre lui, mais on veut des JOUEURS DE FOOT, bordel, DES JOUEURS DE FOOT ! Même déguisé avec un maillot des Girondins, André Poko n’en n’est pas un ! Encore averti et encore suspendu pour le match de Rennes (73′).  Jussiê (76′), déguisé en Casper, est entré à sa place et a changé… rien du tout, étonnamment !

Jaroslav PLASIL (1/10) : Jaro, Jaro… qu’on aime pas lui mettre une note qui le massacre, lui a qui a beaucoup donné pour le maillot au Scapulaire, mais ce soir comment faire autrement ? Son déguisement en ce 31 Octobre : l’homme invisible ! Rien, on n’a rien vu, il n’aura servi à rien ! Pas une bonne passe, pas un bon décalage, aucun mouvement, que ce soit à droite ou dans l’axe, défensivement ou offensivement, il s’est fait bouger, écrabouiller comme un vulgaire moustique. Autant indiscutable dans l’esprit de Sagnol qu’inutile ce soir.

Wahbi KHAZRI (3/10) : De retour sur sa terre natale, Wahbi Khazri a bien joué… pendant un quart d’heure ! En début de seconde période, le temps de louper une reprise (53′), de tenter un tir dévié (57′) ou d’apporter le danger par un centre vicieux (63′). Pour le reste, il a été à des années lumières du joueur qu’il était en début de saison. C’est triste à dire, mais le Tunisien est tombé au même niveau lamentable que les autres… Un de ses nombreux ballons perdus aurait pu mener au 3-0 (70′). Si même lui se transforme en chèvre, où va-t-on ?  Thomas Touré (77′) a pris sa place, mais malheureusement quelqu’un a pris le talent de Thomas Touré.

Henri SAIVET (2/10) : Un peu attaquant, un peu milieu offensif, un peu récupérateur et beaucoup à chier ! Le Sénégalais a été lamentable, mais a au moins eu le mérite d’être régulier : mauvais à chaque poste ! Un florilège de ballons perdus, des passes latérales histoire de soigner ses stats, un coup franc à la précision chirurgicale (de la chirurgie à la Ribery par contre), une volée à concurrencer les drops de Dan Carter (90+3′), une motivation et un investissement aussi haut que notre classement. Son déguisement : un melon !

Diego ROLAN (2/10) : Willy Sagnol ne comprend pas les critiques que reçoit l’attaquant uruguayen. Non c’est vrai pourquoi le critiquer ? Il a encore été parfait ce soir, auteur d’un doublé, d’une passe décisive, il a fait vivre un calvaire à la défense du Gazelec. Ses accélérations, ses dribbles, ses changements de rythme… Messi et Ronaldo peuvent déjà faire une croix sur le Ballon d’Or ! C’est bon Monseigneur Sagnol on a suffisamment brossé notre star dans le sens du poil ? Allez on va oublier tous ses décrochages inutiles, les demi-occasions qu’il s’est créées, son carton jaune (35′) et ses 90 hors jeux ! 

On va bientôt se faire beaucoup d’argent… Oui à force d’être aussi nul, on continue de creuser, et en creusant on va finir par trouver du pétrole ! Avec ce pétrole on achète quoi ? On vire le président, qui sourit après une humiliation et qui est aussi utile qu’une paire de gants pour un manchot. On se prend un entraîneur qui a une tactique logique et qui fait des choix cohérents, et surtout on s’achète une équipe, avec des vrais joueurs qui jouent au foot, vous imaginez, comment ça serait bien ? Allez Bordeaux !

La rédaction AG.

 



Laisser un commentaire

  • Janho33

    D'accord avec la fin de l'article, mais manque juste : "On recrute aussi un vrai public qui connaît un peu le football, n'a pas la mémoire d'un poisson rouge, se déplace en masse même qd les résultats sont moyens ou quand l'affiche n'est pas alléchante… Mais ca c'est probablement parfaitement utopique !"

  • CERISE33

    Un réel troupeau de chèvres ! Le nouveau stade n'est pas prêt de se remplir avec cet effectif. La saison est à l'image du recrutement de cet été : nulle. Peut être vont ils éviter la relégation à la dernière journée. En ce qui concerne l'europa league il faut faire jouer le CFA pour reposer nos chevres !