GILLOT

Selon le quotidien L’Équipe, Francis Gillot aurait décidé de ne pas rester la saison prochaine. En effet, l’environnement girondin ne lui conviendrait plus, à commencer par la direction. En effet, il n’apprécierait pas la pression mise sur lui pour une place européenne, alors que son groupe baisse en qualité de saison en saison, les cadres partant à chaque mercato (on se souviendra notamment de Gouffran en janvier 2013, Plasil en août dernier et Obraniak cet hiver).

L’entraîneur nordiste connaîtrait donc une lassitude générale, aussi due au manque de communication avec les anciens joueurs des Girondins mais également avec la cellule de recrutement, qui ne lui parlerait tout simplement pas ! Les relations du coach avec le groupe se détérioreraient de jour en jour. La direction regretterait ainsi qu’il prenne des distances par rapport à ses joueurs et, de fait, qu’il ne réussisse pas à obtenir de réaction de leur part. Elle n’aurait également pas apprécié ses propos sur l’Europa League en octobre dernier, comme quoi il ne la jouerait pas à fond. Le courant ne passerait donc plus ni avec sa direction, ni avec le groupe girondin.

Ainsi, Francis Gillot aurait récemment averti Jean-Louis Triaud de son souhait de ne pas rempiler la saison prochaine, et donc d’utiliser la clause inscrite dans son contrat, lui permettant de partir à la fin de la saison s’il le veut. Le président girondin, lui, ne souhaiterait pas encore aborder ce sujet pour le moins sensible pour le moment, préférant se concentrer sur la fin de saison. Si Gillot confirmait finalement son départ, la direction penserait à Christian Gourcuff, que les rumeurs annoncent à Bordeaux malgré les dernières tendances qui l’annoncent à la tête de la sélection algérienne, mais aussi à Jocelyn Gourvennec, qui entraîne actuellement l’En Avant Guingamp.

Source : L’Équipe/Quotidien



Laisser un commentaire

  • Guy40

    Si les intentions de Gillot sont bien de partir et que ses raisons correspondent effectivement aux explications de l'article, je ne peux pas lui donner tord : mercatos atones depuis plusieurs saisons, départ des cadres non compensés, objectifs pas clairement définis par la direction et l'actionnaire, valeurs des recrutements en baisse constante et j'en passe. Le courant ne passe plus avec l'équipe ? Quand on voit la capacité de réaction des joueurs, leur pseudo envie de se surpasser pour leurs couleurs, on ne peut que les blâmer eux et pas l’entraîneur, même si celui-ci a fait quelquefois des compos bizarres, ignorant les jeunes et pas hyper performant en terme de coaching. Après Gillot a aussi quelques casserolles : la venue de Brechet, la non venue de Khazri, le départ de Krychowiak (même si Blanc a aussi sa part)…
    Peut-être qu'il est arrivé en fin de cycle, comme ce groupe d'ailleurs, et peut-être bien aussi la direction. Maintenant si c'est pour le remplacer par un Gourvennec, pffff !!!!!

    • Pierre

      Je suis d'accord avec toi sur la fin d'un cycle … j’espère que le nouveau stade sera aussi une nouvelle "naissance" pour l'équipe !
      Pour le futur entraîneur … je m'attends encore au pire !