GILLOT

A maintenant plus de la moitié du championnat, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux : Francis Gillot a décidé de changer sa manière de jouer. En effet, le coach bordelais veut terminer cette saison de façon relâché, avec un jeu nettement plus tourné vers l’offensive. L’objectif ? Un maximum de victoires afin d’atteindre la soixantaine de points envisagés. Le discours est clair, jouer un jeu résolument offensif et gagner le plus de fois possibles les 3 points de la victoire, que ce soit à l’extérieur ou à domicile. Les matchs nuls ne sont plus envisagés, maintenant, il faut « perdre ou gagner » pour l’entraîneur du club au scapulaire. Comme un jeu offensif sera prôné, en cette fin de saison, le domaine défensif devrait s’affaiblir, mais qu’importe pour Francis Gillot, qui compte aligner le maximum d’attaquants possibles afin de récolter plus de points.

Voici ce qu’a déclaré l’entraîneur des Marine & Blanc :

« On sait qu’il faut une soixantaine de points. On a besoin de victoires, il ne faut même plus de nuls. Perdre ou gagner mais il faut prendre les trois points et faire le maximum pour gagner à chaque fois, que ce soit à l’extérieur comme à domicile. Il faut prendre des risques mais il faut des victoires. Si je décide de jouer avec deux attaquants dans l’axe, c’est sûr que l’on sera un peu plus en difficulté au milieu et derrière.  J’ai pris le parti de terminer le championnat comme ça. On sait que l’on sera plus fragile derrière si on joue avec quatre attaquants. Avant, je ne les avais pas donc je ne pouvais pas. Maintenant que je les ais, on va tout faire pour jouer les matchs comme ça. Moi j’aime bien cette idée mais il y a aussi cette peur de mal faire. Maintenant, il faut avoir les moyens de le faire. »

Les bordelais devraient se présenter sous un nouveau visage lors des prochaines rencontres. A quoi ressemblera le nouveau Bordeaux ? Réponse ce samedi, à Reims.

Retrouvez l’intégralité des déclarations de Francis Gillot, Grégory Sertic et Henri Saivet : ICI !

Source20minutes.fr



Laisser un commentaire