Francis Gillot est sans doute le principal artisan du renouveau de Bordeaux. Après avoir réussi à relancer son équipe grâce en partie à un changement tactique, lui regrette presque son pragmatisme :

« C’est un système que je n’aime pas, mais c’est le meilleur pour nous, car on prenait trop de buts et on avait un problème de densité dans l’axe. C’est un système d’attente, plus défensif, ce n’est pas mon style. Je n’aurais jamais cru pouvoir avoir des résultats comme ça. Je me sens un peu ringard (rires). »

 

Source : le10sport



Publier un nouveau commentaire