Jocelyn Gourvennec - (01.07.16 - Entrainement au Haillan)

Jocelyn Gourvennec ne semble pas connaître la langue de bois. Interviewé mercredi par le quotidien régional Sud-Ouest, le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux a évoqué avec franchise son nouveau poste, l’effectif à sa disposition ou ses ambitions pour la nouvelle saison. Souhaitant tout faire pour que son équipe puisse faire un très bon début de championnat, le coach breton explique avoir pour objectif de mettre en place un fonctionnement basé sur le jeu et l’exigence afin de hausser le niveau de ses joueurs et obtenir des résultats à la hauteur d’un club comme peut l’être celui des Girondins. Dans cette optique, Jocelyn Gourvennec estime que la défense bordelaise doit être bien meilleure et que son système doit être changé pour retrouver des complémentarités, le jeu d’attaque ne venant qu’une fois la base défensive établie. Ajoutant que Frédéric Guilbert sera repositionné en tant que latéral droit, il estime, sans les citer, que Milan Gajic ou Pablo, dont les adaptations seraient enfin réalisées, pourraient avoir un rôle important à jouer cette saison. Enfin, Jocelyn Gourvennec a accepté d’évoquer le cas Valentin Vada, qu’il qualifie de très bon joueur, et espère que la situation de ce « jeune homme intelligent » évoluera de manière favorable très rapidement.

« Je trouve que le groupe a bien encaissé la charge de travail. Les joueurs étaient appliqués […] Le rôle du staff est de remettre les joueurs sur une idée commune de fonctionnement, de jeu et d’exigence. Nous défendons les couleurs d’un grand club français. Il faut en avoir conscience. Nous avons des devoirs vis-à-vis de cela. Nous nous devons de hausser le niveau […] Nous avons déjà commencé à jeter les principes de notre animation défensive, parce que c’est la base. Après, Nous mettrons en place le jeu d’attaque. La défense doit être meilleure, il faut trouver de meilleures complémentarités […] Il y aura peut-être des surprises, des gens que l’on n’attend pas et qui se révèlent parce qu’il y a un nouveau coach, parce que l’adaptation est finie, parce qu’un étranger parle mieux la langue […] Valentin est un garçon intelligent, un très bon footballeur. Sa situation est un peu bloquée, ce n’est pas idéal pour lancer sa saison. Il faut que cela s’arrange. »

Source : Sud-Ouest.fr




Laisser un commentaire