Joie Yassine BENZIA
Les matins se suivent et se ressemblent beaucoup après les matchs des Girondins… Après une énième lourde défaite, on se sent mal, comme si on avait trop bu la veille. Sauf qu’à Bordeaux, ce n’est pas vraiment la gueule qui est en bois, mais plutôt l’équipe, et la défense en particulier. Zoom sur quelques statistiques terribles, après cette défaite à Reims (4-1).

Classement des défenses

18ème : Point fort ces dernières saisons, la défense bordelaise est devenue une véritable passoire. Le club au scapulaire a en effet encaissé 43 buts en 28 journées. Un chiffre alarmant, à titre de comparaison c’est le plus mauvais total réalisé par Bordeaux sous l’ère Francis Gillot, sur toute une saison. Sur ses deux précédentes saisons sur le banc, l’ancien entraîneur de Sochaux avait encaissé 41 puis 34 buts. Aujourd’hui, seuls Toulouse (47) et Troyes (57) font pire. Deux clubs condamnés à la Ligue 2.

Classement des défenses à l’extérieur

19ème : A l’extérieur, le constat défensif est encore plus accablant ! Bordeaux a disputé 14 rencontres loin de la Gironde, encaissant 29 buts. Pas besoin d’être un génie des mathématiques pour comprendre que les joueurs de Willy Sagnol prennent en moyenne un peu plus de 2 buts par match en déplacement. A titre de comparaison, c’est plus que Paris, Lille et Nantes réunis. C’est bien simple, seul Troyes fait pire avec 37 buts encaissés à l’extérieur.

Nombre de matchs avec au moins 3 buts encaissés

8 : 8 fois déjà sur la scène nationale, Bordeaux a encaissé un minimum de 3 buts. Lorient, Nice, Caen, Lille, Nantes, Lyon, Saint-Etienne et Reims ont donc réussi cette « performance » qui n’en est même plus une tellement elle semble évidente. Là encore seul Troyes a plus craqué, mais les joueurs de l’Aube ont tout de même réussi à arracher un nul (face à Nice) et une victoire (à Dunkerque en Coupe) en ayant pris 3 buts. Quand les Girondins prennent 3 buts, c’est défaite systématique !

Nombre de matchs avec au moins 4 buts encaissés

6  : enfin un classement où nous sommes leaders ! Enfin co-leader avec Troyes… Depuis le début de saison, 6 équipes ont marqué au moins 4 fois face à Bordeaux (Nice, Caen, Lille, Nantes, Saint-Etienne et Reims). Sur l’année 2016, nous sommes les seuls en tête avec 4 branlées en moins de 2 mois ! La thèse de l’accident ne peut pas tenir quand chaque défaite ou presque se transforme en correction. Pascal Dupraz alors entraîneur à Evian avait déclaré après une défaite, ne pas être un adepte des fessées, visiblement Willy Sagnol ne doit rien avoir contre.

Proie préférée des adversaires

5 : Il y a 19 équipes en Ligue 1 si l’on enlève la « nôtre ». Sur ces 19, 5 ont réussi leur meilleure prestation offensive face à Bordeaux ! Jamais Nice n’a mis plus de 6 buts, jamais Lille n’a mis plus de 5 buts et jamais Caen, Saint-Etienne, Nantes et Reims n’ont inscrit plus de 4 buts. Bordeaux est donc la proie préférée pour plus de 26% des équipes de l’élite. Cette statistique se base sur toutes les compétitions nationales, et toutes ces formations ou presque ont eu l’occasion de se frotter pourtant à des défenses de clubs amateurs (Trelissac, Mantes, Raon l’Etape, Chambly…). A ce petit jeu là, personne ne fait pire que Bordeaux, et même pas l’ESTAC (4 fois la proie « favorite » pour Marseille, Lorient, Rennes et Guingamp). A défaut d’en fournir à ses supporters, le FCGB donne du plaisir aux adversaires.

Enfin pour admirer l’étendue des dégâts, voici une statistique du site scapulaire.com, effectuée à la mi-temps du match d’hier.

Il faut donc ajouter 2 buts de plus à notre escarcelle… Les deux meilleures attaques de Ligue 1 actuellement sont Paris et Lorient, qui doivent toutes 2 venir en Gironde d’ici Mai, pour gonfler un peu plus notre tableau de chasse ?