Alors que les Girondins de Bordeaux disputeront ce dimanche le derby de la Garonne face au Toulouse Football Club, le jeune défenseur droit aquitain, Frédéric Guilbert, s’est présenté devant la presse et a évoqué son parcours personnel. Arrivé en catimini du club de Cherbourg (CFA) à l’été 2014, le joueur avoue tout d’abord son bonheur d’avoir aujourd’hui intégré l’équipe première et explique que les rencontres disputées à ce jour lui avaient apporté beaucoup plus en expérience que les nombreux entraînements effectués avec le  groupe professionnel. Frédéric Guilbert estime ensuite ne plus vouloir se poser de question sur sa situation, son départ du centre de formation de Stade Malherbe de Caen il y a deux ans l’ayant beaucoup marqué, et il savoure sa chance d’avoir pu intégrer un club comme celui des Girondins après avoir vécu cette immense déception. Conscient d’avoir déjà beaucoup progressé, il sait tout de même qu’il devra encore faire plus afin de s’améliorer d’un point de vue tactique, physique ou au niveau de sa concertation.

« Engranger des minutes avec le groupe professionnel a plus été une expérience que les entraînements […] J’ai progressé car c’est le haut niveau par rapport à la CFA. Cela va largement plus vite et techniquement c’est bien plus fort […] Je ne me pose pas de question car j’ai un passé qui me dit que je n’ai plus rien à perdre car voilà deux ans, j’étais à la cave; mais je suis très bien tombé avec Bordeaux car tout ce qui m’arrive n’est que du bonheur […] Je dois m’améliorer au niveau de ma maîtrise, de mon coffre, de la tactique ou de ma concentration. »

Retranscription par ActuGirondins