Henrique

A la veille du match d’Europa League contre le Maccabi Tel-Aviv, le défenseur des Girondins de Bordeaux, Carlos Henrique (30ans), est revenu pour le site officiel du club, sur la rencontre de samedi face à Evian-Thonon-Gaillard.

Le solide défenseur central brésilien s’est tout d’abord montrer satisfait de la prestation de son équipe qui, à ses yeux, a montré plus de jeu que lors de ses précédentes sorties et s’est procuré beaucoup plus de situation grâce à une meilleur possession de balle que son adversaire du soir.

S’il était indispensable pour lui que le club ramène les 3 points de son déplacement en Savoie, le joueur met en avant que, même en étant mené, la possibilité de gagner ce match était présente dans l’esprit de tout l’effectif. Il reconnait aussi qu’après avoir bien attaqué et égalisé, l’expulsion de Maxime Poundjé  a rendu la rencontre bien plus difficile et qu’avoir obtenu le point du match nul était une très bonne chose, vue la physionomie de la rencontre.

Il conclut cet entretien avec une note positive, expliquant qu’avec la répétition des matchs, la confiance va revenir au sein de l’effectif et va aider les joueurs à être bien meilleurs qu’ils ne l’ont été depuis le début de saison.

Voici les propos du défenseur brésilien :

Vous avez vécu un match compliqué face à Evian Thonon Gaillard. Les Savoyards ont ouvert le score mais vous êtes bien revenus. Surtout, Bordeaux a montré plus de choses dans le jeu…
Oui, bien sûr. Nous avons montré plus de jeu même si je pense que nous devons encore améliorer beaucoup de choses. Nous avons eu une meilleure possession du ballon. Nous nous sommes créés pas mal d’occasions. Malheureusement, nous ne les avons pas concrétisées. Avec le temps et la répétition des matches, les joueurs vont prendre de plus en plus confiance. Cela va nous aider à être meilleurs.

 On sentait l’équipe beaucoup plus en confiance après le but de Cheick Diabaté. Malheureusement, le carton rouge de Maxime Poundjé vous a obligés à défendre le point du match nul ?
Pour nous, il était primordial de prendre trois points lors de ce déplacement. Nous étions menés à la mi-temps (1-0) mais, même en rentrant au vestiaire, nous sentions que nous avions la possibilité de gagner ce match. Nous avons bien attaqué la deuxième période et nous avons égalisé. Nous commencions à pousser pour inscrire le deuxième but mais, après l’expulsion de Maxime, c’est devenu plus difficile. Vu la physionomie du match, un point, c’est plutôt pas mal.

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire