FC Girondins de Bordeaux v Dijon FCO - Ligue 1

FC Girondins de Bordeaux 3-2 Dijon Football Côte d’Or (14ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Bordeaux : Prior – Sabaly, Lewczuk, Pallois, Poundjé – Toulalan, Plasil (c), Vada (46′ Kamano), Ounas (66′ Laborde) – Malcom (66′ Ménez), Rolan

Dijon : Reynet – Chafik (81′ Rufli), Lang, Varrault (c) (85′ Loties), Abdelhamid, Bouka Moutou – Abeid, Marié (63′ Gastien), Lees-Melou – Diony, Tavares

Buts : D.Rolan (48′), F.Kamano (89′ 90+3′)M.Abeid (44′), J.Tavares (62′)

Affluence : 16 354 spectateurs

Le résumé

Comme dimanche dernier à Guingamp, le destin du match des Girondins s’est joué dans les ultimes secondes… Victime du « money time » au Roudourou, Bordeaux est cette fois-ci passé du statut de victime au statut de bourreau, en s’imposant in extremis, et on se demande encore comment, face à Dijon (3-2) !

Devant une faible assistance, les joueurs au scapulaire ne changent pas leurs habitudes face au promu bourguignon. Pas de grandes envolées, des erreurs techniques, des mauvais choix... bref dès la fin du premier quart d’heure, on se dit être partis pour une nouvelle soirée pénible. Ancien membre du centre de formation, Pierre Lees-Melou est même à deux doigts de venir punir le FCGB, mais tombe sur une bonne sortie de Jérôme Prior (13′). Côté girondin, c’est donc le calme plat ! Sur un bon centre de Maxime Poundjé, Valentin Vada est le premier à se montrer, mais il ne cadre pas sa tête (22′). Placé en meneur de jeu, Adam Ounas tente de se mettre en évidence, mais ses tirs manquent de force (32′) ou de précision (34′), tandis que Youssouf Sabaly n’inquiète que trop peu Reynet (40′). On se dirige vers un score nul et vierge plutôt logique à la pause, lorsque Lewczuk commet une faute à 25 mètres de son but. Abeid frappe directement et puissamment… Prior est battu, le stade abattu et Bordeaux mené (0-1, 44′). La pause est sifflée sous les huées méritées du public girondin.

Sans attendre, Jocelyn Gourvennec lance François Kamano au retour des vestiaires. Il ne faut que 3 minutes à l’ancien Bastiais pour être décisif, en s’échappant côté gauche ! Son centre est repris au deuxième poteau par Diego Rolan, qui prend son temps pour égaliser (1-1, 48′). Dans la foulée, Kamano, encore lui, tente une jolie frappe lobée qui flirte avec la barre transversale (49′), et Diego Rolan est tout proche de renverser la situation, mais croise trop son tir (51′)… et puis c’est tout ou presque ! Excellents dans ce début de seconde période, les Girondins vont soudain s’arrêter de jouer. Ce n’est pas le cas des Bourguignons qui vont reprendre les devants. Diony se joue de Poundjé et de Pallois avant de centrer en retrait, Tavares conclut (1-2, 63′). Ce but va faire mal au FCGB et booster le DFCO qui passera près du break à plusieurs reprises (67′ 84′). Le temps file et Bordeaux ne réagit pas… Le stade commence à se vider devant cette nouvelle grosse déconvenue. Et bien les absents auront tort, car oui les Girondins vont égaliser et même gagner ! La fin de match est incroyable et le héros, le Zorro, c’est François Kamano ! Une tête sur un corner de Plasil pour le 2-2 (89′) avant de faire basculer le Matmut Atlantique dans la folie… Seul au second poteau, notre numéro 11 va pousser la balle au fond, après un travail remarquable de Jérémy Ménez (3-2, 90+3′). Le scénario est inattendu et tellement savoureux. Score final : 3-2 !

Un miracle ! Oui battre un promu à domicile pour Bordeaux c’est un miracle ce soir ! Très insuffisants dans le jeu, les Girondins ont, au moins, eu le mérite de se battre et d’y croire jusqu’au bout, pour renverser une rencontre, que nous n’aurions jamais dû gagner… Grâce à un doublé tardif de Kamano, le FCGB a donc dominé une belle équipe de Dijon, joueuse et agréable à regarder. A 5 minutes près, nous aurions tiré à boulets rouges sur nos joueurs, mais au final seul le résultat compte. On a si souvent subi des désillusions dans les arrêts de jeu, pour ne pas se réjouir de ce succès inespéré. Quand il tourne dans notre sens comme cela, qu’est ce qu’il y a de meilleur que le football mes amis ? 6ème en attendant les matchs de demain, Bordeaux devra confirmer ce succès sur la pelouse de Bastia mercredi (19h).

Allez Bordeaux !