Hoarau

Première partie de l’interview interactive avec les supporters des Girondins sur le site officiel du club avec Guillaume Hoarau, le nouvel attaquant bordelais à répondu aux questions des internautes. Voici un extrait des réponses du numéro 13 girondin :

Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné, en arrivant aux Girondins ?
Le château ! Bordeaux est un grand club. Il fait partie de l’histoire du football français. Je n’ai pas été impressionné mais plutôt agréablement surpris par l’accueil. Les gens sont souriants. Pour moi, c’est très important. Au niveau du club, on voit qu’il y a de l’ambition et les structures pour travailler sont vraiment excellentes.

Crois-tu à l’efficacité d’un duo Hoarau-Diabaté ?
Bien sûr ! Nous pouvons faire de belles choses. J’ai connu Cheick lorsque je jouais à Paris. Il a beaucoup progressé et il a une marge de manœuvre encore importante. Nous avons le même gabarit mais pas forcément le même profil. Notre style de jeu est différent, nous pouvons être complémentaires. Nous avons à côté de nous des joueurs rapides qui peuvent prendre la profondeur. Nous devons servir de point de fixation afin d’embêter les défenseurs au maximum. Surtout, nous devons marquer, nous n’aurons pas d’excuse. Nous avons envie de travailler ensemble, nous discutons beaucoup depuis mon arrivée. J’espère que ça va le faire.

Que penses-tu de la L1 ?
Grâce à des clubs comme Paris ou Monaco, qui ont réalisé de gros investissements, l’avenir s’annonce bien. Si nous arrivons à amener de grands joueurs dans notre championnat, tout le monde va vouloir se mesurer à eux. Il va falloir élever son niveau de jeu. C’est bénéfique pour la L1. D’un autre côté, quand on voit l’état des terrains dans notre championnat et le départ de bons joueurs, on s’ennuie un peu. C’est en tout cas le sentiment que peuvent avoir certains supporters. Nous essayons de faire notre métier du mieux possible. La Ligue 1, c’est le championnat qui m’a révélé. Je le respecterai jusqu’au bout.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI.

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire