Le défenseur central des Girondins de Bordeaux Marc Planus veut bien disputer l’Europa League, à condition que le club s’en donne les moyens. En effet, le nouveau trentenaire s’est livré dans Sud-Ouest à ce sujet et s’est montré assez prudent quant à l’éventuelle participation des Girondins à cette compétition.

« L’Europa League, je dis oui mais je mets un petit astérisque. »

Accrocher cette 4ème place est maintenant l’objectif du club au scapulaire. Occupant actuellement la 9ème place du championnat, les marine et blanc sont à 7 points de la place qualificative pour l’Europe. Les joueurs ont-ils cet objectif aussi ?

« On est obligé, c’est la seule ambition qu’il nous reste. Ce sera toujours mieux que rien. C’est une vitrine, c’est toujours bien pour le club. En tant que joueur, je suis d’accord mais cela n’apporte pas que des choses positives. »

Quelle crainte les bordelais peuvent-ils avoir à disputer cette compétition continentale ?

«Les équipes qui jouent cette compétition y laissent des plumes . Ça vaut le coup d’y aller, mais il faut être armé. Il vous faut plus de joueurs parce que vous allez jouer plus de matches. Or il faut durer en championnat car c’est quand même la compétition la plus importante. »

Mais selon le vice capitaine bordelais, bien que le club possède 28 joueurs sous contrat, cette éventuelle qualification nécessiterait un effort de recrutement.

« Le problème, c’est que cette compétition coûte plus qu’elle ne rapporte. Cela veut dire qu’il faudra bien que quelqu’un mette la main à la poche.  C’est peut-être le signe qu’il faudra faire un peu plus pour repartir… »

 

Source : Sud-Ouest



Publier un nouveau commentaire