Action - 25.04.2015 - Bordeaux / Metz - 34eme journee de Ligue 1 Photo : Caroline Blumberg / Icon Sport

FC Girondins de Bordeaux 1 – 1 FC Metz (34ème journée de L1) – Affluence : 22708 spectateurs.

Les joueurs alignés : Carrasso (c) – Mariano, Yambéré, Pallois, Contento (M.Belay, 75′) – Chantôme, Traoré (Crivelli, 53′), Plasil (Poko, 80′), Khazri – Rolan, Saivet.

Buteurs : Khazri (83′) – Sassi (24′)

Avertissement(s) pour Bordeaux : Khazri (68′)

C’est sous un temps maussade que Girondins et Lorrains se présentent sur la pelouse du Stade Chaban-Delmas. Pour l’avant-dernier match de l’histoire des Marine & Blanc à Lescure, le public bordelais espérait une révolte après la défaite à Lille.

Malheureusement, d’entrée, ce sont bien les relégables messins qui prennent les choses en main, grâce à un Florent Malouda très en jambes. Sur un coup franc excentré (2′) ou sur un slalom dans la surface (3′), l’ancien lyonnais sème le trouble dans une défense bordelaise trop laxiste. Après ce début compliqué, les hommes de Willy Sagnol mettent le pied sur le ballon et commencent petit à petit à apporter du danger dans le camp lorrain. Malheureusement, le dernier geste n’y est absolument, que ce soit pour Rolan (4′), Khazri (10′) ou Saivet (18′). Trop tendres, les Girondins sont mangés par l’envie du FC Metz. Malouda encore lui, s’amuse aux abords du but de Carrasso, sous le regard de Contento, plus admiratif que combattif, et adresse un excellent centre à Sassi. Le Tunisien reprend sans contrôle et ouvre le score, presque logiquement (0-1, 24′). On aurait pu croire les Bordelais révoltés par ce but lorrain… pas du tout ! Au contraire, ce sont bien les joueurs d’Albert Cartier qui passeront près du break avec l’échappée de Bouna Sarr (30′), puis le face à face gâché par Maiga (43′). Du côté girondin, seul Saivet aura les occasions, mais le Sénégalais trouvera les nuages sur un tir lointain (29′), les panneaux publicitaires sur une tête (32′), avant de gâcher une opportunité en or sur un caviar de Khazri (45′). M. Desiage renvoie les 22 acteurs au vestiaire sur cette occasion (0-1).

Les deux équipes reviennent sur la pelouse, alors que les locaux doivent tout faire pour revenir au score. C’est pourquoi ils mettent la pression d’entrée de jeu, bien représenté par l’obtention de 3 corners dès l’entame. Quelques minutes après être entré en jeu, Crivelli reprend un corner de la tête, mais son ballon passe hors cadre (57′). Le jeune attaquant rate une nouvelle fois le cadre l’action suivante, lorsque sa frappe passe à quelques centimètres du poteau, suite à un contre amené par Rolan (58′). Les Girondins poussent mais ne s’appliquent pas dans la finition, à l’image de Pallois qui choisit la remise de la tête (ratée) à quelques mètres du but, au détriment d’une frappe (61′). Nouvelle occasion gachée, quand Saivet frappe un coup-franc bien au dessus des cages lorraines (64′). Suit alors un tournant dans ce match : Saivet, signalé injustement en position de hors-jeu, se voit refuser son magnifique retourné acrobatique propulsé au fond des filets (68′). La décision de M. Lesiage est contestée par les Girondins, qui doivent alors se remettre dans le match afin de rattraper le retard. On a d’ailleurs failli assister à la dure loi du foot, lorsque les visiteurs sont passés à deux doigts d’enfoncer le clou. Heureusement pour les Girondins, le portier Carrasso sort une grosse parade pour détourner la tête de N’Daw (74′). Le match gagne en intensité au cours de la soirée, et Crivelli frôle l’égalisation ! Le n°33 prend le gardien de vitesse suite à un contrôle orienté douteux, mais sa frappe est finalement détournée en corner par Mfa (77′). Ce qui devait arriver arriva… Sur coup-franc, Whabi Khazri envoit son ballon à gauche du portier lorrain immobile, complètement battu. Les Girondins égalisent, 1-1 (83′). Les locaux poussent pour remporter le match sur le fil, le public donne de la voix, mais Poko propose une frappe trop timide qui passe à coté (87′). On entre dans le temps additionnel, et les relégables sont tout près du hold-up en manquant de peu d’écrire un but casquette. En effet, Carrasso rate sa relance à la main, N’daw tente alors le lob de 30m, de peu au dessus. Le match se termine sur un score nul, alors que les Girondins pouvaient revenir à hauteur de l’OM en cas de victoire. Deux points de perdus et beaucoup de regrets.

Après une première période pitoyable, Bordeaux s’est bien repris après le repos. Malheureusement, pas aidés par l’arbitrage et leur maladresse, les Girondins ne s’imposeront pas. Seul un coup franc de Wahbi Khazri (83′) évitera la défaite. Un nouveau nul rageant pour des bordelais, toujours 6èmes en attendant le match entre Saint-Etienne et Montpellier. Allez Bordeaux