Troisième match amical au programme ce samedi pour Bordeaux, opposé à l’Athletic Bilbao. Comme la semaine passée, les Girondins ont joué une mi-temps sur deux… insuffisant pour s’imposer !

La composition de départ : Prior – Gajic, Sertic (c), Pallois, Poundjé – Toulalan, Vada, A.Traoré, Touré – Crivelli, Malcom.

Bilbao qui fait la meilleure entame de match sur la pelouse de Tarnos. Bien en place, les Basques ont le ballon et jouent dans le camp bordelais durant le premier quart d’heure. Si ce n’est un coup franc non cadré de Malcom (7′), Bordeaux subit… Heureusement malgré une tête sans danger (9′) et un cafouillage sans conséquence (14′), cette domination ne se concrétise pas. Au contraire, c’est bien Bordeaux qui va faire trembler les filets en premier. Sur une action superbe entre Malcom et Gajic, le Serbe qui aurait pu tenter sa chance, centre et trouve Crivelli. Plus prompt que la défense espagnole, notre attaquant ouvre le score (18′, 1-0). Dans la foulée, Malcom dévie de la tête pour ce même Crivelli qui ne cadre pas sa reprise… mais qui a été fauché par le gardien. L’arbitre accorde un penalty, que notre numéro 27 transforme en force sous la barre (22′, 2-0). Les Girondins maîtrisent ensuite les débats et sont même proches du 3-0… En forme Gajic décale Vada dans la surface, le tir croisé de l’Argentin est repoussé du bout des doigts par le portier espagnol (43′). La minute suivante, Bilbao va se relancer… Inaki Williams joue avec Pallois côté gauche, Touré et Poundjé regardent l’ailier centrer sur la tête de Viguera. Prenant le meilleur sur Sertic, l’avant-centre basque réduit le score (44′, 2-1). C’est sur ce score de 2-1 en faveur du FCGB que l’arbitre siffle la fin de cette première période.

La composition de la seconde période : Prior – Guilbert, Sertic (c) (64′ Sané), Pallois, Contento – Toulalan (74′ Pellenard), Arambarri, A.Traoré (67′ Kaabouni), Touré (74′ Vada) – Rolan (67′ Malcom), Kiese Thelin.

5 changements sont opérés par Jocelyn Gourvennec à la reprise, avec notamment les premières minutes de la saison pour Diego Rolan. Si les Basques ont fini fort le premier acte… ils vont entamer le second de la même manière ! Sur un corner, Guillermo prend le meilleur sur Sertic et égalise (2-2, 50′). Bordeaux n’a donc pas su tenir ses deux buts d’avance et passe même près de la correctionnelle dans la foulée, toujours sur une tête basque (55′). Intéressants avant le repos, les Girondins n’y sont plus et ne se procurent plus une seule occasion. En difficulté, Sertic sort remplacé par … Lamine Sané, qui n’est donc toujours pas parti (collant tel un chewing gum sous une table du collège !), alors que Diego Rolan, touché à une cuisse doit céder sa place à Malcom (67′). Dans cette seconde période pauvre pour Bordeaux, seul Mauro Arambarri, auteur d’un joli numéro contré in extremis (71′) parvient à se montrer à son avantage. C’est peu, bien peu, trop peu, pour une formation bordelaise loin d’être convaincante et incapable de tenir le score. Résultat final : 2-2 !

Après une victoire et une défaite, c’est donc un nul que Bordeaux obtient pour son 3ème match amical. Avec une équipe (beaucoup) trop proche que celle de la saison dernière difficile d’espérer un miracle… Un miracle c’est ce qu’il aurait fallu à Jérôme Prior, battu 2 fois, sans que sa responsabilité ne soit engagée. Pas énormément sollicité au final, et décisif en fin de rencontre sur une tête basque sur corner. Titulaire sur le flan droit de la défense, Milan Gajic est l’une des bonnes surprises du soir. Peu mis en danger, il s’est montré très disponible offensivement. Auteur d’une passe décisive il a réussi une prestation aboutie. Son remplaçant du jour, Frédéric Guilbert a été beaucoup plus discret. Sur le côté gauche de la défense, Maxime Poundjé a été beaucoup plus poussif que samedi dernier, alors que Diego Contento a de nouveau été plus que médiocre ! En défense centrale, Nicolas Pallois a tenu la baraque, avec notamment un tacle superbe en première période, mais est totalement enrhumé sur la réduction du score espagnole. A ses côtés, Grégory Sertic avait bien commencé avant de montrer toutes ses limites, dans le domaine aérien notamment, où il est battu sur les deux buts. On évitera de parler du « joueur » entré à sa place. Au milieu de terrain, Jérémy Toulalan a fait un travail remarquable à la récupération, aidé par un Valentin Vada très actif, sans être rayonnant. Averti une nouvelle fois, Mauro Arambarri a connu quelques difficultés dans son placement mais a régalé sur une action individuelle. Titulaire sur le côté droit du milieu, Abdou Traoré a été plutôt discret, même s’il est à l’origine de la belle action de Valentin Vada. De l’autre côté, Thomas Touré a rendu une copie brouillonne… comme trop souvent. Devant, le duo Crivelli-Malcom s’est montré très à son avantage. Auteur d’un doublé (dont un penalty), notre numéro 27 a retrouvé son efficacité, tandis que le Brésilien a une nouvelle fois prouvé que son toucher de balle était indispensable à Bordeaux. En vue face à Milan, Isaac Kiese Thelin n’a rien eu à se mettre sous la dent ce soir, pas plus que Diego Rolan, qui en plus est sorti légèrement touché !


Tags : #2-2#amical#bilan#bordeaux#crivelli#déception#match#nul#rencontre#tarnos



Laisser un commentaire